Merci de recensez vos actions rps ici pour que le contexte les prenne en compte !
N'oubliez pas de voter !


Partagez | 
 

Why did you come ? You could have been killed ! [Jemma ft. Daisy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

avatar
SHIELD
♠ Emploi : Biochimiste - Agent du SHIELD niveau 5 ♠ Gif :
MessageSujet: Re: Why did you come ? You could have been killed ! [Jemma ft. Daisy]   Lun 25 Juin 2018 - 16:02
Jemma ft. Daisy
Why did you come ? You could have been killed !
Well, that's our job.


Je reporte mon attention sur Daisy et me rend compte de mon erreur. Elle est devenue si pâle, presque comme un fantôme. Son regard se perd dans le vide et je regrette aussitôt ce que j'ai dit : j'aimerais tout reprendre, remonter quelques secondes en arrière, m'empêcher de lui avouer que j'avais revu Ward. Ce que je n'avais fait que soupçonner se confirmait : il y avait eu quelque chose. Et Daisy ne s'était pas remise du départ de Ward. Comme je ne pouvais pas me remettre de l'éloignement de Fitz même si c'était plus ma faute que la sienne.

Elle lâcha ma main, se releva en saisissant sa tasse encore presque pleine et se dirigea vers la machine à café. Je la suivis du regard en ayant la douloureuse impression que j'avais fait du mal à l'une de mes meilleures amies. Je faisais vraiment n'importe quoi. D'abord Fitz puis elle. J'étais réellement la pire amie que l'on puisse avoir. Et il fallait que je redevienne moi-même : la Jemma qui savait s'occuper des autres, qui s'intéressait à eux, qui les aidait, les réconfortait. Je devais cesser de penser à moi, cesser d'avoir peur de tout et reprendre les choses en main.

Je me levais à mon tour et allais vers elle. Je remarquais sa main qui tremblait, son air peiné et inhabituellement absent. Elle me lança un regard en biais, un regard d'animal blessé. Sans même y réfléchir, sans penser aux conséquences, à ce que ça impliquait, à ce que je faisais, je la pris dans mes bras. Peu importe si elle me repoussait, si je faisais une erreur. J'étais persuadée d'une chose : elle avait besoin d'une amie. En tous cas, la fille que je connaissais bien avait besoin d'une amie. J'espérais que Daisy était toujours cette fille-là. Après quelques longues secondes, elle articula :

"B…Bien. C’est cool que… que…tu fasses des…missions…"

Je la serrais un peu plus fort dans mes bras, sentant la douleur dans sa voix. J'aurais dû savoir, j'aurais dû me douter. Et je n'aurais surtout pas dû mettre les pieds dans le plat. Je la garde dans mes bras encore quelques instants, le temps pour elle de remettre ses idées en place. Je ne veux pas la presser, je sais qu'elle a besoin de temps. Comme j'en ai eu besoin pour accepter ce qui nous était arrivé. Comme j'en aurais encore besoin pour aller m'excuser, avoir le courage d'aller le retrouver.

Je recule d'un pas pour pouvoir observer mon amie. Et je me rends enfin compte qu'elle n'a plus l'air aussi enjouée qu'avant. Elle a souffert elle aussi, depuis un long moment. Des mois. Et je n'ai rien vu. Et elle n'a rien dit, s'occupant de Fitz, s'assurant en premier lieu que j'allais bien sans même me parler d'elle. Une grosse envie de me cogner la tête contre un mur me saisit. Mais je me retiens. Ce ne serait vraiment pas d'une grande aide. Je suis plus intelligente que ça même s'il faut croire que dernièrement, tout bon sens m'a quittée.

Cette fois-ci, je prends mon temps pour peser chaque mot. Pas question de lui faire plus de mal que je ne lui en ai déjà fait, qu'il lui en a déjà fait. Je prends une grande inspiration et me lance :

"Tu sais, les missions ce n'est pas très important. Et on ne fait que se croiser. Il n'est pas très bavard, encore moins qu'avant... Comme s'il lui manquait quelque chose, comme s'il cachait quelque chose."

Tout en prononçant ces mots, je me rends compte que c'est vrai. Ward ne m'a pas tout dit. Moi non plus, d'ailleurs. J'ai bien évité certains sujets, mais j'avais mes raisons. Voulait-il éviter de parler de Daisy ? De l'accident ? De la fin de notre équipe ? D'autre chose ? Je n'avais pas cherché à en savoir plus pour éviter de m'exposer. Et soudain, son silence m'intriguait. Pas qu'il ait été particulièrement loquace mais à ce point...

Je posais ma main sur l'épaule de Daisy et la ramenais vers notre table. Il n'y avait presque personne ici, c'était peut-être le mieux pour discuter. Si l'on sortait d'ici, on risquait de croiser d'autres personnes, certains qui nous interrompraient, d'autres qui nous aideraient à fuir cette conversation. Mais il ne fallait pas, il ne fallait plus.

"Je suis désolée, si j'avais su... Je... Je pensais que vous étiez amis. Jamais je n'aurais pensé... Je n'aurais rien dû dire. En plus, j'exagère : ça ne compte pas. Ca ne compte pas les deux-trois missions qu'on a fait ensemble. C'était vraiment rien. Rien à voir avec toi et moi, Fitz et toi..."

Je me mords la lèvre, espérant ne pas être allée trop loin. Je ne voulais pas qu'elle imagine que je lui en voulais. Ce n'était pas le cas. Elle avait fait ce dont j'avais été incapable. Et je ne voulais pas qu'elle m'en veuille non plus, d'avoir revu Ward. Parce que ça ne comptait pas, parce que ce n'était pas important. Pas pour moi en tous cas.



"The steps you take don't need to be big. They just need to take you in the right direction."
It means you and I are invincible, Fitz. ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
SHIELD
♠ Classe et nom de code : Quake | Skye ♠ Gif :
MessageSujet: Re: Why did you come ? You could have been killed ! [Jemma ft. Daisy]   Mer 1 Aoû 2018 - 15:28
I missed you so much !

L
es missions étaient nombreuses avant. Ward et Skye puis Ward et Johnson avant que tout ça se termine avec la dissolution de l’équipe. Depuis, Ward avait disparut. Depuis, Ward semblait mort. Même ces baisers, ces discussions, cette tendresse partagé où elle pensait que ce qu’elle ressentait était partagé. La désillusion alors qu’il venait de disparaitre, qu’il venait de briser son cœur, des années avant. Et elle, Jemma, elle était comme Ward. Fitz était comme Daisy. Fitz et Daisy se comprenait, tel un frère et une sœur bafoué, parce que, c’est ce qu’ils étaient, finalement.

Daisy venait d’apprendre que oui, Ward était en vie. Que oui, il était toujours membre du SHIELD. Que oui, il continuait les missions. Que oui, il était toujours là. Jamais il n’était revenu vers elle, détruisant les souvenirs qu’elle avait. Daisy était en train de souffrir et autour d’eux, ça pouvait se sentir quand la pièce se mit à trembler. Elle revoyait le visage de ce lui qu’elle avait aimé, elle revoyait, aussi, la douleur, ses insomnies, son travail acharné.  La pièce arrêta pourtant de trembler quand Jemma entoura Daisy de ses bras. Elle s’en voulait visiblement et ça lui faisait du bien de savoir qu’elle n’avait pas fait ça juste pour lui faire mal.
Daisy se sentait seul au sein même du shield. Entourée, mais seule. Elle voyait la douleur dans les yeux de Jemma, mais au fond, elle ne pouvait pas compatir, pas cette fois. Elle avait mal et n’arrivait plus à se mentir avec assez de force pour le cacher à tout le monde.

Daisy ferme les yeux, elle essaie de se contenir pour ne pas montrer d’avantage ce qu’elle ressent. Elle a tout caché, elle doit continuer, elle n’a pas le choix.

- Ouais.

Que peut-elle répondre ? Ward n’est pas venu la voir elle, alors qu’il était pourtant plus proche d’elle que de quiconque. Elle avait pourtant envie de hurler, de dire que c’était injuste, mais chaque mot était bloqué dans sa gorge. Rien ne pouvait sortir. Non pas qu’elle ne voulait pas parler à Jemma, mais elle n’arrivait plus à parler. A Fitz oui, à Noa, un peu, à Coulson elle essayait, mais aux autres, elle ne pouvait plus parler, elle n’arrivait plus.

Amis… Ils avaient été plus que des amis. Elle s’éloigne alors de la main de Jemma pour venir se resservir un café, le visage sombre et le cœur en miette.

- Ward… ne m’a jamais donné une seule nouvelle depuis la fin de l’équipe si tu veux savoir. Tu veux savoir la différence, Jemma ? C’est que je ne suis pas partie parce que j’avais peur de mes sentiments. Tu l’as fais pour Leo. Que tu aies vu Ward compte pour moi, autant que ça compte pour toi que j’ai vu Leo.

Elle n’est pas en colère, elle est lasse et malgré ses paroles accrues, elle n’est pas en colère et ne veut pas faire de mal à Jemma. Elle a été trop loin ? Oui, sans doute. Mais Ward… Elle ne veut à Ward.

- Comment…

Non, elle n’arrive pas. Elle ne demandera pas comment Ward va. Elle ne demandera pas s’il est toujours identique. Elle ne demandera rien. Elle secoue la tête et retourne s’asseoir à la table.

- Tout à tellement changé…

Elle regarde le liquide noir dans sa tasse et soupire profondément. Elle a envie de pleurer, de hurler, d’expulser cette rage. Mais rien n’y fait. Tout à changer.


Codage par Libella sur Graphiorum


Everyone needs a family Daisy Quake Johnson;

I never thought I would love someone as I love them. They are my family. My team. My past & my future. I would never leave them.× by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
SHIELD
♠ Emploi : Biochimiste - Agent du SHIELD niveau 5 ♠ Gif :
MessageSujet: Re: Why did you come ? You could have been killed ! [Jemma ft. Daisy]   Mer 22 Aoû 2018 - 16:46
Jemma ft. Daisy
Why did you come ? You could have been killed !
Well, that's our job.


Elle s'écarta de moi et alla se reservir du café. Je la regardais faire, les bras ballants, loin d'être prête pour ce qui allait suivre.

"Ward… ne m’a jamais donné une seule nouvelle depuis la fin de l’équipe si tu veux savoir. Tu veux savoir la différence, Jemma ? C’est que je ne suis pas partie parce que j’avais peur de mes sentiments. Tu l’as fais pour Leo. Que tu aies vu Ward compte pour moi, autant que ça compte pour toi que j’ai vu Leo."

Comme une claque. Je reste silencieuse, incapable de parler ou de bouger. Si j'avais su qu'il suffisait de parler de Grant Ward pour que Daisy soit plus qu'honnête envers moi... L'aurais-je fait ? D'un côté, je méritais ce qu'elle me disait. J'avais laissé tomber Fitz, mon meilleur ami. Mais est-ce que ça la regardait vraiment ? Je ne crois pas. Elle était peut-être restée auprès de Fitz mais moi, elle m'avait laissée tomber et jamais il ne lui était venu à l'esprit que moi aussi je pouvais souffrir, avoir besoin de soutien ou que sais-je. En ce moment encore, elle n'imaginait même pas que ce soit possible. Alors peut-être que je n'étais pas la seule égoïste.

Sans même y penser, sans même m'en rendre compte, je retourne m'asseoir à la table, accablée, sonnée. Qu'est-ce que je pourrais bien répondre à ça ? Pour elle, je n'étais qu'une lâche, quelqu'un de mauvais qui avait laissé tomber celui qu'elle voyait comme une victime. Comme si j'étais Ward, qu'elle était Fitz. Que je l'avais agressée, qu'elle n'était qu'une victime. Et je me demandais si j'avais bien fait de lui parler. Elle n'était pas à ma place, elle ne comprenait pas. Et même si elle voyait Fitz souffrir, je doutais qu'elle comprenne exactement ce qu'il ressent. Ou du moins, je l'espérais.

Ne me restait qu'une envie : lui hurler que ça ne la regardait pas, que ce n'était pas parce qu'elle avait été blessée qu'elle pouvait se mêler de notre relation à Fitz et moi. Je ne prêtais même pas attention à ses balbutiements. Je bouillais de l'intérieur. Mais je restais silencieuse. Mieux valait ne pas faire de scandale, je ne faisais pas le poids face à Daisy.  

"Tout à tellement changé… "

Je relevais la tête vers elle et plantais mon regard dans le sien. C'était facile, finalement, de dire ça et de ne rien faire. Elle parlait encore aux autres mais avait choisi sciemment de m'éviter moi. Et elle osait tout me mettre sur le dos. A moi et à Ward, plutôt. Qu'il l'ait blessé, je pouvais le comprendre. Que je l'ai blessée en en parlant, d'accord. Mais me mettre au même niveau de cruauté, ça, non.

Je me décidais à lui répondre, d'un ton neutre et indifférent :

"Tout doit changer un jour. Le monde, les cellules qui le composent, sont en perpétuelle évolution. C'est normal."

Et je m'arrêtais là, attendant de voir si elle comprenait, si elle saisissait qu'elle était allée bien trop loin et qu'au bout d'un moment, il n'y avait pas que moi ou Ward qui avait laissé tomber quelqu'un qu'il appréciait. Elle aussi. Elle m'avait laissée tomber. Et c'était trop facile de dire que c'était de ma faute.



"The steps you take don't need to be big. They just need to take you in the right direction."
It means you and I are invincible, Fitz. ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
SHIELD
♠ Classe et nom de code : Quake | Skye ♠ Gif :
MessageSujet: Re: Why did you come ? You could have been killed ! [Jemma ft. Daisy]   Ven 21 Sep 2018 - 11:07
I missed you so much !

Elle est sans doute méchante avec Jemma et ne s’en rend pas compte sur le coup. Elle ne veut pas faire mal à Jemma, elle reste son amie, sa sœur, sa compagne de mission, sa compagne de boisson dans le bus. Une amitié sincère et forte qui pourtant, à cause de l’amour même, pose un souci dans un l’équation.

Daisy a des faiblesses, comme tout à chacun, mais la seule faiblesse qu’elle ne peut contrôler à l’instar d’une peur du vide, de la peur de la trahison qu’elle arrive à faire taire, mais la seule est unique faiblesse qu’elle n’arrive pas à faire taire, c’est Ward et la douleur de son cœur. Malheureusement, après des années à se taire, elle se défoule sur Jemma et avec un peu de recul, elle le regrette aussitôt. Jemma a souffert, Daisy aussi. Pourquoi ne peuvent-elles pas s’aider au lieu de se détruire ?

- Jemma…

Daisy voit cette colère dans le regard et elle penche la tête, en culpabilisant de la voir ainsi, par sa faute. Pas entièrement de la faute de Daisy, mais avec le recul, elle n’avait pas à répondre ainsi.

- Je crois que tu ne saisis pas ce qu’il s’est passé de notre point de vue. Tu m’en veux de quoi exactement ? D’être restée auprès de Fitz quand tu as disparus même de ma vie ? J’aurais aimé avoir de tes nouvelles, mais tu étais chez Hydra, en mission ! Qu’aurais-je pu faire quand tu as décidé, ce jour là et de t’éloigner de Fitz et de moi ? Et après ta mission, es-tu revenue ? Non. Tu as fais des missions, avec Ward par exemple, mais tu n’es pas revenue. Aurais-je dû te courir après ? Je suis restée auprès de celui qui avait besoin de moi !

Si Jemma voulait en vouloir à Daisy, elle lui donnerait les moyens de lui en vouloir vraiment, mais peut-être qu’elle comprendrait que tout n’avait pas été que rose pour Daisy.

- Tu te pose en victime, mais tu ne comprends pas que je ne t’en veux pas. J’ai accepté tes choix, même si je ne les comprenais pas ! Alors oui, je prends la défense de Fitz, mais de nous tous, il est celui qui a le plus souffert ! Il n’a pas juste dû guérir un cœur blessé, mais soigner aussi son esprit et encore aujourd’hui, il n’y arrive pas vraiment. Il n’y a pas eu un jour sans que je ne pense à toi. Pas une seule discussion de toi où je n’ai pas pris ta défense. Tout change oui, mais ça n’est pas une raison pour que je l’accepte ! Vous êtes ma famille, tous autant que vous êtes !

Elle fait les cents pas, elle ne veut pas blesser son amie, mais elle a besoin de se libérer, d’une discussion comme avant. Elles ne s’étaient jamais jugées, elles ne devaient pas commencés aujourd’hui. Pourtant, Jemma voyait tout de son point de vue, mais pas de ceux qui restent. Et ceux qui restent souffre tout autant que ceux qui partent.

- Tu es partie, je me doute de certaines raisons, certainement pas de toutes, mais je ne t’ai jamais jugé. Je t’en ai voulu, oui, à une époque, si je t’en veux pour ce que Fitz souffre, oui. Mais si tu ne veux pas comprendre que tu es et restera toujours mon amie, je ne sais pas quoi faire ! Si seulement tu avais pu me donné des raisons… M’avoir appelé quand tu es revenu…

Elle soupire après avoir pu délester son cœur de ce qu’elle pensait, de ce qu’elle ressentait, espérant avoir pu faire mouche et lui faire comprendre que Daisy n’avait trahi personne. Se tournant légèrement vers elle, ses yeux de nouveaux humides, Daisy sent les barrières de son cœur céder et elle la supplie du regard à présent.

- Tu avais besoin de moi… Et crois moi, j’avais besoin de toi aussi.

Et c’était vrai. Elle avait eu besoin de son amie.  



Codage par Libella sur Graphiorum


Everyone needs a family Daisy Quake Johnson;

I never thought I would love someone as I love them. They are my family. My team. My past & my future. I would never leave them.× by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
SHIELD
♠ Emploi : Biochimiste - Agent du SHIELD niveau 5 ♠ Gif :
MessageSujet: Re: Why did you come ? You could have been killed ! [Jemma ft. Daisy]   Mer 3 Oct 2018 - 15:14
Jemma ft. Daisy
Why did you come ? You could have been killed !
Well, that's our job.


Je me contentais de la regarder, ne sachant quoi dire de plus. A quoi bon ? Elle ne semblait pas vraiment comprendre. Moi-même, je n'y comprenais rien. Je ne savais pas vraiment pourquoi j'étais partie. Enfin... Si. Je savais. Mais c'était difficile de l'avouer, de le dire à voix haute. Et si elle ne cessait de me parler sur ce ton, aucune chance qu'elle m'entende le dire.

Elle sembla se radoucir quelque peu (ou du moins avoir moins envie de m'exploser contre un mur) quand elle répondit :

"Jemma… Je crois que tu ne saisis pas ce qu’il s’est passé de notre point de vue. Tu m’en veux de quoi exactement ? D’être restée auprès de Fitz quand tu as disparu même de ma vie ? J’aurais aimé avoir de tes nouvelles, mais tu étais chez Hydra, en mission ! Qu’aurais-je pu faire quand tu as décidé, ce jour là de t’éloigner de Fitz et de moi ? Et après ta mission, es-tu revenue ? Non. Tu as fais des missions, avec Ward par exemple, mais tu n’es pas revenue. Aurais-je dû te courir après ? Je suis restée auprès de celui qui avait besoin de moi !"

J'hésitais à me lever et la laisser là sur le champ. Mais je soupçonnais que c'était une mauvaise idée. Pendant une petite seconde, j'avais pensé qu'elle allait se calmer, qu'elle répondrait calmement et stopperait ses accusations. Mais non. Et je devais avouer qu'elle n'avait pas tort sur tout. J'étais partie en mission et quand j'étais revenue, j'avais trop honte d'être partie, trop peur d'être rejetée, pour revenir vers eux.

En revanche, il y avait un point qu'elle ne saisissait pas : pourquoi aurais-je dû tout faire ? Pourquoi n'auraient-ils pas pu, eux, revenir vers moi ? Ce n'était pas un secret que j'étais revenue de ma mission. Et pourtant, avant qu'on m'envoie l'aider, elle n'avait jamais pensé à me revoir. Ou en tous cas, si elle l'avait pensé, elle n'avait jamais agi dans ce sens. Même si elle était assez haut gradée pour demander qui elle voulait dans son équipe.

Je serrais les dents, la regardant faire les cent pas juste à côté de moi. Les quelques agents autour de nous devaient nous prendre pour des folles. Tant pis. Au moins, je me contentais d'être assise, en silence. Et puis, Daisy était connue à la base et je soupçonnais qu'elle s'en fichait de ce qu'on disait d'elle. Un point positif pour elle. Ce n'était pas mon cas. Et imaginer ce qui avait pu se dire sur moi quand j'étais partie...

"Tu te poses en victime, mais tu ne comprends pas que je ne t’en veux pas. J’ai accepté tes choix, même si je ne les comprenais pas ! Alors oui, je prends la défense de Fitz, mais de nous tous, il est celui qui a le plus souffert ! Il n’a pas juste dû guérir un cœur blessé, mais soigner aussi son esprit et encore aujourd’hui, il n’y arrive pas vraiment. Il n’y a pas eu un jour sans que je ne pense à toi. Pas une seule discussion de toi où je n’ai pas pris ta défense. Tout change oui, mais ça n’est pas une raison pour que je l’accepte ! Vous êtes ma famille, tous autant que vous êtes !"

Elle me sortit de mes pensées et ma mâchoire manqua de se détacher en entendant ce qu'elle disait. Moi ? Une victime ? Certainement pas. En revanche, je refusais qu'elle me voit comme l'agresseur, la coupable. Mais oui, Fitz avait souffert, avait tout pris sur lui. Pour moi. Et je m'en voulais chaque jour. J'aurais dû l'en empêcher mais il avait été trop vite, je n'avais rien eu le temps de faire. Ou en tous cas, c'est ce que je me disais pour me rassurer. J'aurais dû deviner ce qu'il allait faire, voir ce à quoi il pensait. J'avais toujours su ce qu'il pensait. Sauf la seule fois où ça comptait vraiment...

Je serrais les poings sous la table en repensant à tout ça. J'entendis à peine ses derniers mots. Alors comme ça, j'étais de sa famille ? Elle avait pensé à moi ? Alors pourquoi ne m'avait-elle jamais parlé ? Pourquoi n'avait-elle jamais cherché à me voir ? J'avais mes raisons. Mauvaises mais elles existaient. Je m'en voulais. Et j'étais persuadée qu'elle aussi. Mais à l'entendre, ce n'était pas le cas. Alors pourquoi rester éloignée ?

"Tu es partie, je me doute de certaines raisons, certainement pas de toutes, mais je ne t’ai jamais jugé. Je t’en ai voulu, oui, à une époque, si je t’en veux pour ce que Fitz souffre, oui. Mais si tu ne veux pas comprendre que tu es et restera toujours mon amie, je ne sais pas quoi faire ! Si seulement tu avais pu me donner des raisons… M’avoir appelée quand tu es revenue... Tu avais besoin de moi… Et crois moi, j’avais besoin de toi aussi."

Je déglutis péniblement. Elle voulait des explications ? Elle allait en avoir. Elle voulait que je lui réponde, que je lui explique ? Dans ce cas, elle aussi allait devoir s'expliquer. C'était trop simple de rejeter la faute sur les autres. J'étais bien placée pour le savoir. Mais si elle voulait que je fasse face, elle aussi allait devoir faire de même.

"Tu veux entendre quoi, Daisy ? Que je m'en veux ? Que je n'arrivais plus à le voir comme ça parce que c'est ma faute ? Parce qu'il a fait ça pour me sauver ? Parce que j'ai compris trop tard ce qu'il voulait faire ? C'est ça que tu veux entendre ?"

Je tentais de ne pas penser à cette boule qui se formait dans ma gorge. Hors de question de pleurer. Je devais être plus forte, avoir la cuirasse plus dure. C'était une question de survie. Ma mission chez HYDRA m'avait aidée à m'endurcir. C'était au moins un bon point. Je déglutis péniblement avant de continuer, mes yeux toujours fixés sur elle, ne la lâchant pas du regard. Plus question d'avoir l'air faible, peu sûre de moi. Ce n'était pas le moment, je devais m'affirmer.

"Alors voilà. Quelqu'un de chez HYDRA nous a fait ça. Je veux savoir qui. C'est aussi pour ça que j'ai accepté la mission. Mais à ce que je sache, toi non plus tu n'as pas cherché à me contacter quand je suis revenue. Et tu dis que tu avais besoin de moi ? Je ne suis pas revenue parce que j'avais honte d'être partie, peur que tu m'en veuilles... Et toi, c'est quoi ton excuse ?"



"The steps you take don't need to be big. They just need to take you in the right direction."
It means you and I are invincible, Fitz. ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
SHIELD
♠ Classe et nom de code : Quake | Skye ♠ Gif :
MessageSujet: Re: Why did you come ? You could have been killed ! [Jemma ft. Daisy]   Lun 5 Nov 2018 - 15:06
I missed you so much !

Une fois de plus, Daisy agissait mal. Elle pensait vraiment bien faire, mais vu la réaction de son amie, ça n’était pas la bonne méthode. Tout ce qu’elle voulait c’était retrouver son amie, aider Fitz à aller vers elle et retrouver sa vie d’avant. Elle avait peur que cette discussion soit la fin de leur relation, alors que tout ce qu’elle voulait, c’était ce qu’elles avaient ressentis en se retrouvant toutes les deux.

Elle attendait une réponse de Jemma et lorsqu’elle l’entendit, elle en fut presque choquée. Daisy resta sans voix, comment pouvait-elle pensé ça ? Est-ce que Fitz lui avait dit ? Ou son cerveau avait-il décidé que c’était ainsi, parce que Daisy l’avait abandonné ?

- Jemma…

Mais elle continuait et Daisy ne voulait pas l’empêcher de faire ce qu’elle avait besoin. Si elle voulait parler, alors Daisy écouterait. Même si elle ne le montrait pas, l’ancienne Skye voulait le bien-être de son ami, alors elle ferait ce qu’elle devait faire ou du moins, ce qu’elle pensait faire ça.
Plus elle parlait, plus le cœur de Daisy se brisait. Son empathie avait eu des limites visiblement.

- Jemma…

Elle ne voulait pas la faire taire, elle semblait se rendre compte que ce qu’elle avait pensé était vrai, Jemma avait souffert, seulement… Daisy l’avait su, mais n’avait pas pensé réellement à ce que Jemma avait pu ressentir. Elle n’était pas venu pendant la mission, ni après, alors que Jemma était passé par Hydra. Elle avait été une piètre amie. De nouveau, les larmes aux yeux, Daisy se releva et alla entourer le visage de son amie avec ses mains.

- Jemma…Voyons…  Comment peux-tu dire ça ? Ca n’est aucunement de ta faute ! Je ne pense pas ça et Léo ne le pense pas non plus ! Je ne t’en veux pas et je ne lui en veux pas d’avoir agi de la sorte, parce que malgré tout, vous êtes tous les deux en vie. Il t’a sauvé, comme tu l’aurai fait. Personne ne t’en veut !

Elle est sincère et sa voix trahi la douleur d’imaginer à quel point Jemma peut se sentir coupable. Non, elle n’aurait pas préféré qu’elle meurt pour sauver Jemma. Elle était heureuse de la savoir en vie et même dans sa douleur, Léo allait bien. Elle réalisait seulement maintenant qu’elle avait laissé place à une douleur, une ignorance…

- Je n’ai aucune excuse, Jemma. Je pourrais en trouver une, mais non… J’aurais du être là et entre les missions, entre Fitz, entre ma nouvelle équipe et… moi que je ne n’arrive pas à gérer, je n’ai pas été là et j’en suis sincèrement désolée.

Peut-être devait-elle aussi la vérité à Jemma concernant l’état de son cœur ?

- Ward et moi… On a couché ensemble peu avant la dissolution de l’équipe. J’étais folle de lui, mais j’imagine que tu le savais ? J’ai pris ça tellement mal quand il a disparu… Je me suis renfermée sur moi et Fitz a eu ça… Mon cœur a crashé comme un pc crash en cas de bug et j’ai redémarré en aidant Fitz, en me focalisant sur le travail, en évitant de penser et même encore aujourd’hui…

Elle secoue la tête pour chasser l’image de cet homme de sa tête. C’était ça son excuse, ou du moins, ce qu’il s’était passé. Elle avait coulé sous tout ce qu’elle avait à gérer en s’oubliant elle-même. Elle ne demandé pas à Jemma de lui pardonner, mais de comprendre…Un peu au moins.




Codage par Libella sur Graphiorum


Everyone needs a family Daisy Quake Johnson;

I never thought I would love someone as I love them. They are my family. My team. My past & my future. I would never leave them.× by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Why did you come ? You could have been killed ! [Jemma ft. Daisy]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Why did you come ? You could have been killed ! [Jemma ft. Daisy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2


 Sujets similaires

-
» daisy caniche x bichon 4 ans ( ta patte sur mon coeur)
» Haitian official says 2 journalists killed in mob attack
» 2nd Round: Jemma Massey vs Bryci
» DAISY CANICHETTE ABRICOT 10 ANS REFUGE 4 PATTES NIMES
» Arsenic Slaughter - Or how to get killed by a horse in two lessons (finished)





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: Los Angeles :: Extérieur de Los Angeles :: Base du SHIELD-