Merci de recensez vos actions rps ici pour que le contexte les prenne en compte !
N'oubliez pas de voter !


Partagez | 
 

A magic world #3 : le temple.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

avatar
Justicier
♠ Classe et nom de code : Piàn ♠ Emploi : Sorcière du Kamar-Taj ♠ Gif :
MessageSujet: Re: A magic world #3 : le temple.   Dim 10 Juin 2018 - 18:31


"Le Temple"

Demain, dans une semaine, un an, ou encore dans un putain de siècle, peu m'importe combien de temps ça me prendra... mais je te sauverai, maman ! - Ahsoka




    Par l'Ancien, je n'en reviens toujours pas que ce soit véritablement la magicienne, je peine encore à la reconnaître tant elle semble si faible. Je n'ai pas vraiment saisi la raison exact de ce pourquoi elle semble épuisée à ce point, mais j'ai compris que c'était en rapport avec Dormammu. Et que ce fichu connard extra-dimensionnel était sur le point d'envahir notre monde, et cela, à cause d'Amora. Quand elle a disparue, je l'ai cherché tellement longtemps et puis voilà que je la retrouve en tant que paria et criminelle. Je pose mes mains sur mes hanches, le regard rivé vers le sol, songeant à ma situation... Maintenant que le choc de revoir la déesse commence à passer, une forme de colère grandit progressivement dans mon coeur à l'encontre de la magicienne affaiblie, tandis que Loki vint prendre la parole... Celui-là est une véritablement langue de vipère, son langage aisé et les mots bien choisis qu'il utilise, voilà un fourbe orateur qui pourrait bien mettre notre politique dans sa poche... Encore heureux qu'il n'ait pas tenté de dominer le monde par ce moyen.    
    Bref... Si le discours de Loki avait de quoi apporter une forme d'accord détourné afin que cela puisse jouer en la faveur d'Amora. J'ai presque un creux dans le ventre en comprenant que Loki semble soutenir Amora quand tout le reste de ce beau monde semble la fixer de la même manière que les enfants qui me rejetaient au Tibet parce que je n'étais qu'une étrangère, quand j'avais neuf ans : une période de ma vie que j'aimerais tellement effacer de ma mémoire, mais sans succès. Je n'irai pas alors juste qu'à dire que Sarah Hagen, portant le nom réel d'Amora, me ressemble... Mais peut-être partage-t-elle quelques points communs avec moi ? Mais que sais-je ? Elle n'a pas vraiment été très bavarde avec moi sur un point de vue personnel ? Cependant, Amora reste pour moi Sarah Hagen à mes yeux et je ne la vois pas comme la voient le reste de ces personnes dans cette tente. D'un côté, je suis un aussi un peu rassurée que Loki prenne sa défense, j'ai presque envie que son don de manipulateur fasse son effet sur la petite assemblée.

    Parce que dans le fond, il est vrai que ça me tracasse un peu beaucoup la situation de cette femme qui n'est pas aussi sage que je le croyais, certes, mais quand même.. Je n'aime pas l'idée qu'on puisse lui faire subir une forme de supplice pour ce qu'elle a apparemment fait, surtout quand je la vois dans cet état. Peut-être suis-je bien trop faible sur un point de vue émotionnelle ? Eh bien, c'est là une chose que j'assume volontiers, c'est ce qui fait mon humanité. Lorsque Loki est sur le point de terminer, une magie qui met bien plus familière que celle que je sentais ici jusqu'à présent se manifestement, ce avant que l'anneau d'un portail dimensionnel nous apparaît. Je me redresse comme un piquet quand je réalise qu'il s'agit alors du sorcier suprême en personne. Voilà, je me sens définitivement trop petite parmi toutes ces célébrités. Mais je n'ai pas le temps de me réjouir de l'arrivée d'une telle présence, puisque le sorcier suprême semble bien déterminée à obtenir des réponses. Ce qui est normal après tout au vu de ce qu'Amora a commis, elle est difficilement pardonnable.
    Et même si je trouve les mots du puissant sorcier un peu dur, ils sont justifiés... Amora a mis notre monde en danger et même si j'ignore pourquoi, je peux toutefois deviner hypothétiquement que c'est certainement pour sa pomme. Et au vu de la faible magie qui émane d'elle, je suppose qu'elle voulait en toute logique obtenir les ressources en magie de la dimension noire. Je ne la félicite pas pour sa stupidité. Ne pas approcher la cette dimension noire pour les choses cauchemardesques qui s'y trouvent, c'est la première chose qu'on apprend à Kamar-Taj... Les magiciens d'Asgard sont-ils tous embu d'eux-mêmes pour ignorer ce genre de danger ou est-ce juste miss Sarah Hagen qui est un peu suicidaire ? Au vu de son discours, elle doit l'être effectivement. Bref, forcément, les paroles du sorcier suprême sont forts juste en ce moment et je ne peux qu'acquiescer de la tête dans mon coin en lâchant un soupir de déception envers Amora.

    Alors, que j'étais sur le point de reposer mon dos pour me remettre à l'aise, je perçois alors le geste du sorcier suprême. Je comprends alors qu'il fait appel à l'Oeil d'Agamotto avant que le scintillement se révèle. Presque par un réflexe que je ne saurais expliquer sur le moment et peu après que le sorcier ait terminé sa dernière phrase, je me place entre lui et Amora. Levant les mains en signe de soumission pour ne pas qu'il prenne mon geste comme une forme de confrontation. Je ne suis pas assez stupide pour défier cet homme, mais je le suis assez pour protéger la femme derrière moi malgré ce qu'elle a fait. « Grand sorcier, pardonnez mon geste, je comprends que l'heure n'est guère plus à la discussion et aux négociations. Mais je vous en prie, soyez clément et épargnez-lui l'Oeil d'Agamotto pour le moment. » Je sais qu'il va s'en servir pour la forcer à dire la vérité, ce qui va forcément la faire souffrir psychiquement. Ce qui en tant normal ne m'aurait pas tant dérangé, mais au vu de l'état d'Amora et le fait que la magie soit un peu capricieuse en ce moment, les effets de l'Oeil pourrait bien être plus douloureux encore que la normal, peut-être risque-t-il même de laisser des séquelles ? Et ce malgré les compétences extraordinaires de notre représentant terrien le plus puissant dans les arts-mystiques.
    Je suis persuadée qu'un sorcier aussi avancé que Dr. Strange le sait pertinemment, tout comme Amora qui a forcément du entendre parler de l'Oeil en de milliers d'année d'existence. Je me retourne légèrement vers elle, mais sans dire un mot, la priant toutefois du regard de ne pas provoquer le sorcier plus longtemps et de tout déballer. Bon dieu, pourquoi suis-je autant inquiète pour cette femme sans même en connaître la raison. Au point que mon corps ait bougé avant que j'aie conscience de ce que je faisais.   



Code by Sleepy




AHSOKA
© FRIMELDA


Clic si tu l'oses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Divinités
♠ Emploi : Magicienne, femme d'affaire, comploteuse, séductrice ♠ Gif :
MessageSujet: Re: A magic world #3 : le temple.   Lun 11 Juin 2018 - 20:13
Son ultimatum lancé à la reine d'Asgard, Amora attendait à présent la réponse de cette dernière. Mais à la place, elle obtint une réaction du Dieu Trompeur, celui-ci lui demandant si la situation à laquelle tout ceci avait abouti, ce moyen de pression pour réclamer la levée de ce bannissement, avait été orchestré depuis le début par l'Enchanteresse. Amusée qu'il puisse émettre ce genre d'hypothèse, la magicienne se contenta de lui sourire tout en levant des yeux vers le ciel. En effet, c'était bien le genre de choses qu'elle pouvait faire … mais pour une fois, la réponse était évidemment non. Si Amora avait lancé ce vaste projet, c'était avant tout pour abreuver cette planète avec d'avantage de magie, afin de palier le manque qu'elle ressentait de ce côté-ci en étant loin d'Asgard … un dessein qui aurait bénéficié à tous les pratiquants des Arts Nobles sur ce monde. Jamais elle n'aurait imaginé tomber dans les filets de Dormammu au cours du processus. Mais à présent que tout son plan tournait à la catastrophe, l'ensorceleuse s'efforçait de tourner tout ceci en sa faveur, histoire que le fiasco ne soit pas total.

Loki tenta de prendre la défense de son amie d'une manière subtile, en remettant en question la légitimité de pratiques telles que l'exil, d'autant plus à présent qu'Asgard était aux mains de l'ennemi … mais se ravisa bien vite, en rappelant à tous qu'ici, il n'était au final qu'un étranger … et que sa parole n'avait que peu de poids. Visiblement, contrarier Môman n'était pas dans les intentions du mouton noir de la famille … si bien qu'il ne se mouilla pas d'avantage, arrachant une moue de déception à l'Enchanteresse. Pourtant, elle n'était pas spécialement surprise par ce changement de cap venant de lui. Pas plus qu'elle ne le fut lorsqu'il proposa de poursuivre, dans le but de sauver ce monde, et donc sa peau. Encore une fois, il faisait passer les intérêts d'Amora à la trappe.

Lorsqu'une vive lumière perça à l'intérieur de la tente, surgissant du néant, apportant avec elle son flot de magie, la magicienne leva un avant-bras devant ses yeux, afin de se préserver de tout risque d'éblouissement. Le flash lumineux passé, le Sorcier Suprême se tenait debout entre Frigga et Amora, sa cape rouge sang virevoltant autour de lui, comme animée d'une brise surnaturelle. A en juger par l'air sévère qu'il adressait à l'ensorceleuse, il n'était pas venu pour parler boutique. Et pour toute réponse, l'asgardienne lâcha un soupire las, tout en roulant des yeux d'exaspération. Qu'est-ce qu'il lui voulait encore ? Avoir tenté de l'abandonner dans les geôles de Dormammu ne lui avait-il pas suffit ? Sans perdre d'avantage de temps, Strange annonça qu'ils manquaient de temps pour se perdre en discussions interminables. Sur un ton vindicatif, il condamna fermement les agissements de l'Enchanteresse, la menaçant de s'en prendre à elle si jamais elle persistait à ne pas vouloir collaborer pour arranger les choses. Pour toute réponse, il obtint un regard méprisant de la part d'Amora, ainsi que son silence. Mais déjà, le sorcier, excédé par le comportement de cette dernière, avait activé d'un geste l'amulette pendue à son cou, plaçant la fautive sous le pouvoir de l’Œil d'Agamotto. Immédiatement, baignée d'une inquiétante lueur verdâtre, Amora grimaça, lâchant l'étole qu'elle serrait autour d'elle, la pièce de tissu brodé tombant de ses épaules pour finir au sol, alors que l'asgardienne reculait d'un pas fébrile. Progressivement, elle sentait la magie du talisman infiltrer son esprit, rongeant sa volonté, et ceci malgré tous les efforts qu'elle mobilisait pour lui résister. Mais épuisée par des semaines de torture, l'Enchanteresse perdait peu à peu du terrain dans cette bataille. A force de céder du terrain, ses jambes entrèrent en contact avec le siège qu'elle avait quitté précédemment. A bout de force, elle se laissa retomber dessus, au moment même où Ahsoka s'interposait entre la déesse et le terrible artefact. Un répit plus que bienvenu, car déjà, la magicienne se sentait épargnée par les énergies insidieuses de L’Œil.

Aussi surprise qu'exténuée, Amora releva son regard émeraude sur le dos de la jeune humaine. Jamais elle ne se serait attendue à obtenir un quelconque soutien sous cette tente face à Strange … et encore moins de la part d'une gamine qu'elle n'avait plus revue depuis un long moment. Que cherchait-elle donc à faire ? Pourquoi ne saisissait-elle pas l'occasion de s'arracher des griffes de l'Enchanteresse en allant chercher le soutien de celui qu'elle défiait à présent ? Cette enfant venait de prendre sa défense … tournant ensuite vers elle un regard lourd de sous-entendu. Péniblement, Amora déglutit, ravalant par la même occasion sa fierté. Ahsoka ne tiendrait pas tête encore très longtemps à Strange … ce qui signifiait devoir faire face de nouveau à la puissance de son talisman.

Le souffle court, la magicienne chassa une mèche de cheveux blonds qui lui était tombée devant le visage. A présent vêtue d'une simple robe de coton blanc sans manche semblable à une vulgaire chemise de nuit, elle faisait pâle figure, très loin de l'apparence travaillée et sophistiquée qu'on lui connaissait en temps normal. Elle apparaissait plus vulnérable et démunie que jamais. Mais malgré cela, son regard abritait encore une sourde colère. Elle était en train de tout perdre … et malgré cela, le destin s'acharnait encore sur elle, la conduisant de défaite en défaite. Encore combien de temps tout cela se poursuivrait-il ? Epuisée par toutes ces luttes, l'Enchanteresse détourna le regard … y avait-il encore du sens dans la lutte ? Que pouvait-elle encore espérer ?

Une pensée traversa alors son esprit … aussi fugace et lumineuse qu'un éclair … l'ébranlant comme seule pouvait le faire la foudre. Que penserait-il d'elle si jamais elle laissait Dormammu assujettir ce monde et tous ses habitants ? Relevant le menton, Amora marmonna quelques mots sur un ton bougon.

« Je vais tout vous dire … inutile de vous montrer aussi brutal, Sorcier Suprême … à croire que si les initiales de votre titre donnent SS, ce n'est pas sans raison », finit-elle par annoncer de manière plus audible.

Prenant une profonde inspiration, l'Enchanteresse tâcha de reprendre contenance, avant de se lancer dans ses révélations.

« Chacun des portails disposés sur ce monde puise directement la magie qui l'alimente dans la Dimension Noire. Il nous est donc impossible de les fermer en les privant d'énergie … du moins, pas sans retourner là bas
 , annonça-t-elle sur un ton grave. Toutefois, il existe un glyphe, tracé à l'origine de ce rituel. C'est la clé de voûte du sortilège, l'élément qui connecte les portails entre eux afin d'assurer leur synchronisation. Sans lui, les portails deviennent instables et finissent par se refermer d'eux-mêmes. Si nous détruisons ce glyphe, le rituel sera interrompu … et Dormammu laissé à la porte de notre plan d'existence. »

Se relevant, Amora fit quelques pas, croisant les bras devant elle, tout en les frottant de ses mains … comme pour chasser les dernières traces de la sensation qu'avait laissé le pouvoir de l’Œil sur elle.

« J'ai … dissimulé ce glyphe dans un temple abandonné, au Moyen Orient … un ancien lieu de culte pour une fausse divinité oubliée depuis des millénaires … un certain … En Sabah Nur. Mais ce ne sera pas simple … l'endroit recelant bien des surprises, certaines datant de la fondation de cet édifice … d'autres … de mon propre fait afin de m'assurer que personne ne viendrait mettre son nez dans mes affaires. »

Se tournant vers le reste de l'assistance, elle soupira.

« Voilà … vous savez tout. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Divinités
♠ Emploi : Reine Mère d'Asgard en exil ♠ Gif :
MessageSujet: Re: A magic world #3 : le temple.   Lun 11 Juin 2018 - 22:47
Camp Asgardien
A magic world
Il s'en passait des choses entre ces toiles, des révélations s'élevaient, des egos tentaient de prouver leur légitimité, un divertissement que la Reine traversait sans heurts mais aussi sans attrait. Du moins jusqu'à ce que l'invitée ne vienne à réclamer ses conditions avant même de donner les termes de son savoir. Soigneusement, les traits firent apparaître l'étonnement qui seyait devant cette Grâce quémandée même si Frigga était assez loin de la découverte. La condition d'Amora ne lui était pas étrangère, elle en connaissait bon nombre de rouages, de plus l'Enchanteresse n'avait jamais caché son désir de rentrer, elle s'y était reprise à tellement d'occasions et de manières tellement détestables qu'elle avait depuis longtemps scellé le choix d'Odin.

▬ " Je n'ai pas pour vocation de négocier les révocations des jugements du Père de Toutes Choses. " Sereinement, Frigga assura ses propos, mais lorsqu'elle voulut y ajouter une nuance qui aurait pu intéresser son interlocutrice Loki décida de se manifester d'une manière qui referma les substituts de concession qu'elle aurait pu annoncer. Son regard devenu insondable se posa sur ce fils si prompt à jouer devant une audience. Ces mots semblèrent laisser quelques réflexions à la Reine, à moins qu'elle ne s'appliquait là qu'à s'assurer que Loki sente son regard, dans tous les cas son attention ne se détourna de cette silhouette qu'après les premiers pas du nouveau venu. Il ne devait manquer que le Sorcier Suprême de cette Dimension pour compléter ce tableau mystique et ce dernier n’eut pas même besoin d'un tour de chauffe pour entrer dans le vif du sujet. Reprenant ses pas au cœur de la tente, la Reine écouta les remontrances et l'ultimatum qui n'en était guère un plus que l'influence de l'artefact s'éleva peu après, arrêtant la marche de Frigga pour que son regard puisse se poser sur l'éclat vert qui accompagnait depuis de nombreuses vies mortels les protecteurs de cette Dimension.

L'homme était dans son droit et même dans son rôle, pour tout dire, avec cette présence la Déesse estimait ne plus avoir à se manifester. Son statut de Reine et de Protectrice d'Asgard ne devançait pas la légitimité du Sorcier. Frigga s'accorda cependant un discret sourire lorsque sa propre invitée s'interposa, répondant au rôle qui lui échouait dans cette assistance. Il n'y avait pas de hasard n'est-ce pas ? Il était bien évident que non car Amora ne tarda guère à saisir le répit qui lui était accordé pour enfin révéler quelques cartes. Ce lever de voile était probablement choisi et calculé mais avait de quoi solliciter la mémoire de la Reine. Le degré de crédibilité était à analyser, il était bien évidemment dommageable de perdre du temps à jauger de la véracité de ces dires mais Frigga esquiva cette analyse à l'énoncé d'un nom d'un autre temps. En Sabah Nur, il fut un temps ou l'homme avait été envisagé dans la formation des Jeunes Dieux, un temps seulement car son Destin avait révélé tout autre chose. Comment protéger la Terre de la Quatrième Armée des Célestes avec un individu voué à vendre son âme à ces derniers pour posséder leurs secrets... Les Déesses l'avaient rapidement écarté de leur choix.

▬ " Vous avez l'art de créer des enjeux là où il en existe déjà... " Frigga avait repris sa marche, venant s'arrêter à sa position originelle et ainsi jauger l'Enchanteresse. " Néanmoins, si cela est vrai je suis certaine que vous serez ravie d'à nouveau parcourir ce charmant lieu de villégiature pour défaire votre œuvre et sauvegarder cette Dimension et tous ses résidents. " Frigga insista doucement sur ses derniers mots, imposant cela comme un goût de conditions à ce qu'elle ajouta par la suite. "On ne plaide pas une grâce pour ensuite perdre la vie avant d'en envisager la couleur. " Le sourire de la Déesse inspirait sérénité mais aussi ironie. Elle prenait bien évidemment soin de ne rien promettre, dans ce présent elle ne lui devait rien bien au contraire. À charge de la demoiselle de peser du bon côté de la balance en permettant l'éloignement de cette menace tout en minimisant les pertes, notamment au creux d'une potentielle équipée qui aurait à cœur de la suivre, car oui, il ne faudrait pas moins que ce carton plein pour faire revoir son sort. Néanmoins, Frigga n'avait pas pour habitude de libérer ses mots pour rien, l'évoquer était déjà une garantie de réflexion de sa part.


★ She was two sides of the same coin ★
You don't know me well enough to label me, sick, or even disturbed when you break it down I'm just two girls : trying to blend, trying to vibe, trying to live just one life.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Admin
MessageSujet: Re: A magic world #3 : le temple.   Ven 22 Juin 2018 - 23:54

A MAGIC WORLD

Chapitre 3 : le temple


William Kaplan, Loki, Brunnhilde, Frigga, Stephen Strange, Ahsoka Chinara  

Camp Asgardien, Juin 2017.

Une heure s’est à présent écoulée en palabres sous la tente et le bras de fer entre Stephen Strange, Frigga et Amora semble commencer à trouver une résolution, sous les yeux mi-attentifs, mi-blasés de Brunnhilde, Billy et Ashoka. Pourtant, si vous vous décidez bien à vous rendre au temple pour tenter d’arrêter l’ouverture des portails dans le monde entier, le temps presse : il s'agit à présent de vous y rendre, de définir le rôle de chacun et surtout de votre moyen de déplacement.

Les perturbations sensibles depuis des mois se sont plus fortes de minutes en minutes. Même sans être sorcier, on peut facilement percevoir que quelque chose cloche – vos poils se hérissent sur vos bras et vous sentait votre instinct vous avertir d’un danger impalpable et invisibles. Pour ceux ayant déposer des systèmes d’alarme magique sur votre dimension ou sur la planète : ils sont visiblement corrodés et grignotés par une puissance qui pénètre dans cette dimension.


Milieu du désert, au Moyen-Orient, Juin 2017.

Les dunes se mouvent sans cesse dans le désert, elles se déplacent et le paysage se modifie d’heure en heure. Il n’y a personne à des kilomètres à la ronde lorsqu’une langue de sable disparaît et dévoile une arche de pierre qui dépasse du sable. Au fil des minutes, c’est comme si le sable doré était aspiré dans un sablier ouvert vers un autre univers – un temple composé de blocs de pierres ocres et gravées se détachent dans les frissons de l’air ambiant et chaud. Une fois passé entre les colonnades de pierre, on se rend compte que l’endroit est bien plus grand que prévu, composés de plusieurs salles alors qu’il semblait d’une seule pièce à l’extérieur. Chaque parcelle de pierre est gravée de glyphes plus ou moins reconnaissables pour vos yeux entraînés. Certains n’ont aucun sens, d’autres sont témoignages d’anciens cultes qui ont eu lieu sur les autels qui meublent l’endroit. D’autres enfin sont des malédictions et portent une trace sensible, ancienne très ancienne de magie. Attention, ce lieu recèle de pièges magiques et physiques... et soudain alors que vous êtes encore au camp asgardien à décider de la marche à suivre, au milieu du temple, un glyphe gravé au plafond s'illumine de reflets rouges et semble danser dans la pierre.


▬ Vous pouvez poster la longueur que vous voulez, pour les évents, le minimum est abaissé à 200 mots.
▬ Hoplà, petit PNJ pour vous rappeler la dure réalité ; pas grand chose pour le moment, le PNJ repassera une fois que vous aurez pénétrer dans le temple, n'hésitez pas à prendre des libertés !
▬ Bon jeu à tous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: A magic world #3 : le temple.   
Revenir en haut Aller en bas
 

A magic world #3 : le temple.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2


 Sujets similaires

-
» A Magic World #1 : The Forest.
» CNN: Food prices rising across the world
» Un temple sous terre [PV Kusari]
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: Les mondes connus :: Camp Asgardien-