Merci de recensez vos actions rps ici pour que le contexte les prenne en compte !
N'oubliez pas de voter !


Partagez | 
 

Parce qu'on le mérite - PV Jean Grey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

avatar
Logan J. Howlett
X-Men
♠ Classe et nom de code : Classe 4 - Wolverine ♠ Emploi : Prof... d'art? D'histoire? De sport? De survie? Je sais plus, je fais trop de trucs dans c'te baraque! ♠ Gif :
MessageSujet: Parce qu'on le mérite - PV Jean Grey   Sam 28 Avr 2018 - 16:00
Parce qu'on le mérite!
Statut du sujet : Privé ft. Jean Grey
Date du rp : Présent
Météo & moment de la journée : Début de soirée. Il fait plutôt doux
Autre : Rien de spécial



Parce qu'on le mérite!


Si j'étais un beau parleur, je dirais que j'ai préparé cette soirée depuis des mois. Que j'ai effectué la réservation de table au restaurant longtemps à l'avance, que tout est prévu dans les moindres détails, etc... Mais non.

Le fait est que depuis quelques temps, les choses sont un peu compliquées entre Jean et moi. Pas compliquées dans le sens y a de l'eau dans le gaz, mais disons plutôt qu'une succession de petits impairs sont venus nous pourrir la vie. Je ne vais pas tous les énumérer, mais quoi qu'il en soit, il me semblait important qu'elle et moi ayons la possibilité de passer un peu de temps tous les deux.

Et quand je dis tous les deux, c'est vraiment tous les deux. Pas de X-Babies à surveiller ou qui risqueraient de nous déranger pendant que l'on mange l'une des tambouilles que l'on nous sert au réfectoire de l'Institut - malgré tout le respect que j'ai pour les personnes qui préparent les repas.

C'est pourquoi après notre dernier entrainement en salle des Dangers où nous avons affronté une Sentinelle géante, j'ai directement pris mon téléphone. Et une table pour deux a donc été réservée dans un petit restaurant, spécialisé dans les plats à base de poissons. Mais qui sert aussi tout plein de petits trucs sympa au cas où.

Pour l'occasion, je me suis fait "beau". J'ai mis une chemise sans carreau. Des chaussures de ville. Un pantalon droit. Et je me suis même permis d'arriver avec dix minutes d'avance devant le restaurant. Histoire que lorsque la rouquine arrivera, bah elle n'ait pas à m'attendre.

Car oui, je me suis dit que l'inviter, en faisant apprêter une voiture pour qu'elle puisse me rejoindre serait pas mal. Peut-être en ai-je trop fait? Quoi qu'il en soit, maintenant c'est trop tard. Je suis devant le restaurant, les mains dans la veste assorties à mon pantalon. Mon regard balaie les environs, sans véritablement se fixer sur quoi que ce soit. Malgré moi, je commence à faire les cent pas. Non pas parce que je m'ennuie et que j'en ai marre d'attendre, mais plutôt pour essayer de me calmer. Pourquoi je suis nerveux? Bah... C'est un peu la première fois que l'on s'accorde ce genre de temps "Off", elle et moi. Loin du tumulte que représente nos vies respectives.

Sans compter que je n'ai pas été super... communiquant, ces derniers temps. La faute aux derniers événements, avec la mafia de je sais pas où qui avait la pièce pour Cerebro, le retour du Phénix, et tout ça, cumulé à mon caractère de cochon, bah ça fait pas forcément rêver.

Et finalement, qu'avons-nous là?

L'hôte d'une puissance Cosmique destructrice mais aussi Créatrice - dont le regard vous coupe le souffle - et une arme vivante, torturée et modifiée pour devenir une machine de guerre quasi-indestructible. Quel tableau peu habituel.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jean Grey
X-Men
♠ Classe et nom de code : Classe 5 - Marvel Girl ou Phénix ♠ Emploi : Professeur et médecin à l'Institut Charles Xavier ♠ Gif :
MessageSujet: Re: Parce qu'on le mérite - PV Jean Grey   Sam 28 Avr 2018 - 17:45
Après avoir vérifié l'heure, Jean glissa son téléphone portable à l'intérieure de sa pochette en cuir de fine facture, tout en descendant les escaliers qui la menaient dans le hall d'entrée de l'Institut. Le son des talons de ses escarpins sur les marches résonna légèrement dans la pièce au haut plafond, attirant sur elle quelques regards. Glissée dans une robe fourreau en soie de couleur prune, elle avait suivi les instructions de Logan lorsque ce dernier lui avait indiqué un peu plus tôt dans la journée qu'il avait prévu une petite escapade pour eux deux en ville. Il l'avait informée qu'une voiture viendrait la chercher pour la conduire dans un restaurant où il l'attendrait, lui précisant au passage qu'une tenue correcte était exigée. Ses cheveux roux lâchés, ils retombaient naturellement sur ses épaules et sur son dos que la partie bustier de sa robe ne couvrait pas. Au regard des températures à présent clémentes en fin de journée dans Los Angeles, Jean avait opté pour une tenue ouverte afin d'être le plus à l'aise possible.

La mutante ne pouvait le nier, elle avait été agréablement surprise par cette initiative de la part du canadien. Jamais elle n'aurait imaginé un seul instant qu'il était capable d'une telle forme d'attention, qu'en temps normal, il aurait jugé totalement futile et superficiel. Non pas qu'il ne l'aimait pas suffisamment, c'était même tout le contraire. Simplement, il était … Logan. Mais finalement, avec cette invitation, la rousse se disait qu'elle ne connaissait pas encore toutes les facettes que recelait son homme. Et ce soir, il semblait bien qu'elle s'apprêtait à en découvrir une nouvelle. Cela était d'autant plus agréable qu'il était évident qu'ils avaient besoin de se retrouver. Avec tous les événements qu'ils avaient traversé ces derniers temps, une soirée rien qu'à eux ne leur ferait pas de mal.

En sortant du bâtiment, Jean se figea en constatant qu'un chauffeur l'attendait, debout, dans son costume noir, devant la berline qui la conduirait jusqu'à Logan. Décidément, il avait fait les choses en grand. Après s'être remise de la surprise, la rousse rejoignit le véhicule, remerciant l'homme d'un hochement de tête lorsqu'il lui ouvrit la portière. Une fois assise à l'intérieur, Jean se demanda ce qui avait bien pu passer par la tête du canadien pour organiser tout ceci. Ce n'était tellement pas le Logan qu'elle connaissait. Pour autant, elle ne pouvait pas nier que c'était très agréable. Avait-elle déjà vécu ce genre de situation par le passé ? Elle l'ignorait. Pour elle, c'était une peu … comme une première fois. Dans un bruit de moteur à peine audible, le véhicule se mit en marche, conduisant sa passagère jusqu'à sa destination.

Presque une heure plus tard, la berline s'immobilisa dans l'une des rues riches en activité de Los Angeles. Lorsque le chauffeur vint ouvrir la portière, Jean put alors sortir du véhicule et découvrir le restaurant devant lequel elle avait été conduite. Sur le trottoir, elle retrouva le canadien, manquant presque de ne pas le reconnaître dans sa tenue. Les yeux émerveillés, elle le rejoignit, souriante. Dans son costume parfaitement ajusté, elle le trouvait encore plus beau que d'ordinaire. C'était comme si elle le redécouvrait.

« Eh bien … vous êtes particulièrement séduisant ce soir, Monsieur Howlett », lui fit-elle remarquer avec une pointe d'amusement.

Glissant une main sur son épaule, elle y prit légèrement appui pour s'approcher de lui et venir l'embrasser avec tendresse. A son contact, si proche de lui, elle le sentit comme … nerveux. Pas comme s'il redoutait quelque chose, mais plutôt comme s'il … était impressionné, ou comme s'il manquait d'assurance. Le regardant dans les yeux, elle lui adressa un léger sourire, avant de glisser sa main sur l'avant-bras du mutant.

« Tu t'en sors très bien, lui chuchota-t-elle, alors profite. »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Logan J. Howlett
X-Men
♠ Classe et nom de code : Classe 4 - Wolverine ♠ Emploi : Prof... d'art? D'histoire? De sport? De survie? Je sais plus, je fais trop de trucs dans c'te baraque! ♠ Gif :
MessageSujet: Re: Parce qu'on le mérite - PV Jean Grey   Dim 29 Avr 2018 - 16:24
Parce qu'on le mérite!


A chaque fois qu'une voiture passe, je lève les yeux, espérant que c'est le véhicule qui conduire la rouquine jusqu'à notre point de rendez-vous. Mon sale caractère me pousserait normalement à arrêter de regarder, d'espérer... Mais je sais aussi que le karma fait que si j'arrête de zyeuter, c'est là qu'elle va débarquer.

Et j'ai raison. Si je m'étais écouté, je n'aurais pas vu le véhicule s'approcher, puis s'arrêter non loin de moi. Quand le chauffeur passe devant moi pour aller ouvrir la porte arrière, je lui tend un gros billet, sans sourire toutefois. Et enfin, je la vois, resplendissante, qui s'échappe de l'habitacle de la voiture, magnifique dans cette robe quelle porte et qui lui va parfaitement. Là, il est évident que je ne peux réprimer un sourire de... bonheur? Me risquerai-je à utiliser ce mot? Allez, soyons fous, c'est notre soirée après tout!

Face à son compliment, j'incline délicatement la tête, mon sourire s'élargissant.

- Vous êtes pas mal non plus.

Soyons francs. Elle bien plus que "pas mal". Et je pense que si elle ne maitrisait pas mieux ses pouvoirs, elle pourrait voir toutes ces choses que je souhaite que nous fassions plutôt que de perdre notre temps dans ce restaurant. Mais! Ce soir, c'est particulier. Je veux que les choses se passent bien. C'est sans doute pour cela que le docteur Grey remarque que je suis un peu nerveux, et qu'elle cherche à me rassurer.

Saisissant sa main compatissante, je prends une petite inspiration, puis fais en sorte d'accrocher son bras au mien, alors que j'entame une marche qui nous conduis à l'intérieur du restaurant. J'en profite pour glisser un: "Nous allons en profiter tous les deux..."

Quand nous arrivons à l'intérieur de l'établissement, nous sommes accueillis par un serveur, qui me demande si on a une réservation, etc... Je lui donne donc mon nom, et il nous conduit finalement à notre table. Comment vous décrire l'endroit? C'est un compromis entre le typique et le moderne. Les meubles sont plutôt contemporains, mais les locaux sont anciens. Il n'y a pas beaucoup de tables, et on doit compter une douzaine de personnes déjà attablées.

Le serveur nous laisse devant notre table. J'invite Jean à s'asseoir, tirant sa chaise afin qu'elle puisse s'y installer. A mon tour, je viens prendre place en face d'elle. Je n'en suis pas certain, mais je crois que le sourire qui est venu habiller mon visage quand elle est apparu n'est pas parti depuis ce moment-là.

M'accoudant à la table - on a beau faire des efforts, y a des petites habitudes qui ont la vie dure - j'en profite pour m'adresser à la femme qui se tient donc devant moi.

- Je te remercie d'être venue.

Elle aurait très bien pu ne pas accepter. Pour quelle raison? Je ne sais pas. Moi, y a plein de trucs que je ne fais pas parce que je n'en ai pas envie, ou que je suis de mauvaise humeur. Et je sais pas... Elle aurait pu avoir prévu quelque chose... Une séance d'entrainement pour apprendre à maîtriser les pouvoirs du Phénix? Ou un truc spécial avec le professeur? Faut dire que j'ai prévenu vraiment au dernier moment, quoi.

- On va passer une super soirée, tu vas voir.

Peut-être que je m'avance un peu. Mais je peux assurer que je ferai tout pour que les choses se passent au mieux ce soir!


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jean Grey
X-Men
♠ Classe et nom de code : Classe 5 - Marvel Girl ou Phénix ♠ Emploi : Professeur et médecin à l'Institut Charles Xavier ♠ Gif :
MessageSujet: Re: Parce qu'on le mérite - PV Jean Grey   Dim 29 Avr 2018 - 17:58
Sous sa main, Jean sentit le canadien légèrement se détendre suite à ses paroles, le sourire qu'il avait affiché en la voyant sortir du véhicule de l'ayant toujours pas quitté. Avec douceur, il assura la prise de la rousse sur son avant-bras et s'avança  pour la conduire en direction du restaurant, tout en reprenant les propos de sa compagne pour préciser qu'ils seraient deux à apprécier la soirée.

Il avait réservé une table pour deux personnes. Décidément, tout en le regardant faire auprès du serveur qui les avait accueillis, elle se mit à penser qu'il avait réellement pensé à tout, ce qui ne manqua pas une fois encore de lui faire apprécier tous les efforts qu'il avait fourni pour rendre cette soirée des plus spéciales. Logan s'était véritablement démené pour leur organiser cette sortie, et il fallait bien l'avouer, jusqu'à maintenant, il s'agissait d'un sans faute. Finalement, dans ce domaine aussi, il était peut-être également le meilleur. Les lieux alliaient avec subtilité la richesse du contemporain et et le charme de l'ancien, offrant alors un équilibre en terme de design entre les locaux et le mobilier des plus appréciables. Encore une fois, le choix du restaurant démontrait clairement que Logan n'avait pas fait les choses qu'à moitié. Et à juger par le nombre restreint de tables présentes, obtenir une réservation ne devait pas être une mince affaire … il apparaissait évident qu'ils se trouvaient dans un établissement plutôt sélect.

Lorsque le canadien tira sa chaise pour lui permettre de s'asseoir, Jean le remercia d'un signe de tête tout en lui souriant, avant de prendre son place. Puis, à son tour, il s'installa en face d'elle. Elle l'observa faire, le trouvant toujours aussi séduisant dans sa tenue. C'était sans doute la première fois qu'elle le voyait ainsi vêtu, et le moins qu'elle pouvait dire, c'était qu'elle lui trouvait un charme fou à cet instant précis. Contrairement à tout ce qu'elle aurait pu croire à cause du caractère bourru du canadien et de son apparence parfois un peu rustre, il portait extrêmement bien le costume, affichant alors une prestance des plus agréables. Il la remercia alors d'avoir accepté son invitation. Sans doute avait-il craint qu'avec un délais aussi court, elle n'ait pu accepter. Pourtant, c'était clairement une occasion à ne pas manquer. Une première pour eux deux.

« C'est normal, ça me fait extrêmement plaisir d'être ici et avec toi, ce soir, lui répondit-elle avec douceur. D'ailleurs, c'est plutôt moi qui devrais te remercier d'avoir organisé tout ceci pour nous deux », finit-elle même par lui dire tout en balayant la salle du restaurant avec un regard émerveillé.

Reportant son attention sur lui, elle l'observa de longues secondes, appréciant l'instant tout autant que la compagnie de l'homme qu'elle aimait. Lorsqu'il lui annonça qu'ils étaient sur le point de passer une excellente soirée, le sourire de la rousse s'étira un peu plus, tandis qu'elle faisait glisser une main sur la table pour la rapprocher de celle de Logan. Elle n'en doutait pas un seul instant.

Le serveur revint alors vers eux, leur proposant de prendre leur commande, énonçant les mets sur la carte ce soir là, ainsi que les différents alcools disponibles. Se tournant vers Logan, la rousse préféra le laisser continuer à gérer le cours de cette soirée, lui faisant totalement confiance dans les choix qu'il ferait. Jusqu'à maintenant, c'était un sans faute, et il n'y avait aucune raison pour que les choses changent. C'était d'autant plus vrai, qu'elle comptait d'avantage sur la longue expérience de Logan en ce qui concernait ce genre de choix, qu'en la sienne, beaucoup plus restreinte … à dire vrai, encore inférieure à une année.

Leur commande prise et de nouveau seul à seul, Jean l'observa encore plusieurs secondes, souriante et silencieuse, avant de finalement se décider à prendre la parole.

« Tu m'impressionnes. Réussir à organiser tout ça en si peu de temps … je suis vraiment stupéfaite. Quant à ta tenue … un véritable gentleman … je suis définitivement conquise », conclut-elle avec un léger rire.

Regagnant son calme avec un soupir, tout en replaçant une mèche de cheveux, elle afficha alors un air un peu plus sérieux.

« Tout ça pour dire que je suis sincèrement touchée par ce que tu as fait pour nous ce soir, et que … tu n'as vraiment pas à t'inquiéter. Malgré tout ce qu'on a traversé récemment, mes sentiments à ton égard n'ont pas changé. D'accord ? »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Logan J. Howlett
X-Men
♠ Classe et nom de code : Classe 4 - Wolverine ♠ Emploi : Prof... d'art? D'histoire? De sport? De survie? Je sais plus, je fais trop de trucs dans c'te baraque! ♠ Gif :
MessageSujet: Re: Parce qu'on le mérite - PV Jean Grey   Lun 30 Avr 2018 - 17:20
Parce qu'on le mérite!


Nous voici donc installés. L'ambiance est un peu guindée, et si je n'avais pas fait un effort, je détonnerais vraiment avec le décor. En revanche, Jean... C'est un autre monde. Sans savoir où elle allait mettre les pieds, elle a su trouver la tenue idéale. Cela étant dit, tout lui va bien, et je dis cela en toute objectivité.

Quand le serveur revient, nous proposant des apéritifs, je lance un petit coup d'oeil rapide en direction de la rouquine, puis reportant mon attention sur le jeune homme qui s'occupait du service en salle, je dis simplement "Un mojito pour madame" et lorsqu'il me demanda ce que moi je voulais... On va pas dire que j'ai fait un faux-pas, mais disons plutôt que ma réponse fut franche et directe "Une bière!" "Quel type de bière, monsieur?Un blonde, une rou..." Je le coupe avant qu'il ne me prenne la tête avec sa multitude de choix "Une bonne, je vous fais confiance."

Nous revoici donc en tête à tête. J'ai l'impression que cela ne nous est jamais arrivé. C'est pourquoi j'accorde une attention toute particulière à chaque détail. Chaque élément visuel, chaque odeur. Je veux que tout ce qui se passe ce soir reste gravé dans ma mémoire. C'est absolument indispensable.

Comme les mots qu'elle se décide à dire, concernant les efforts fournis pour l'organisation de cette soirée. Devant ce compliment, je ne peux qu'afficher une mine réjouie. Je me permets même de glisser un "C'est parce que je le fais pour quelqu'un qui en vaut la peine..."

Je la regarde replacer la mèche de cheveux roux qui s'était désunie du reste de sa chevelure. C'est ce genre de détail que je veux garder en tête jusqu'à ma mort. Car c'est aussi le genre de petit geste qui me fait fondre. Je remarque également qu'elle devient un peu plus sérieuse. Et les propos qu'elle tient par la suite le sont, mais ils sont aussi réconfortants et rassurants.

- Je sais. Dans l'absolu, tu n'as pas besoin de me le dire. Je ne suis pas télépathe, mais je sais lire entre les lignes. Les regards, le langage du corps... C'est tout aussi clair pour moi qu'un long discours plein de mots pompeux pour Charles. Oui, cette vanne est parfaitement gratuite, et pas forcément justifiée.

- Je veux simplement qu'on profite. Un maximum. D'un maximum de choses et un maximum de fois. Qu'on ait zéro regret...

Le serveur revient finalement avec nos boissons, qu'il dépose sur la table. Il demande s'il peut faire quelque chose de particulier. "Envoyez les menus spéciaux." D'un signe de la tête, il acquiesce avant de disparaître en cuisine.

J'attrape ma pinte à pleine main, et descends quelques gorgées. Le liquide pétillant et gazeux coule le long de ma gorge, et sa fraicheur est véritablement revigorante, cela fait un bien fou. Haussant un sourcil, je me risque à poser une question.

- Tout ça te plait, mais tu trouves pas que j'en fais trop? Je sais que cela me ressemble pas du tout, que tu apprécies aussi mon coté un peu... Bourru. Et là, on y est pas vraiment.

Je siphonne encore quelques gorgées de bière et... Bah y en a plus. D'un signe de la main, je fais comprendre au garçon de salle d'en renvoyer une. Merci facteur auto-guérisseur qui me permet de boire comme le dernier des piliers de bar sans jamais atteindre l'état d'ébriété!





Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jean Grey
X-Men
♠ Classe et nom de code : Classe 5 - Marvel Girl ou Phénix ♠ Emploi : Professeur et médecin à l'Institut Charles Xavier ♠ Gif :
MessageSujet: Re: Parce qu'on le mérite - PV Jean Grey   Lun 30 Avr 2018 - 19:58
Comme à chaque fois avec elle, Logan avait une attitude bien particulière. Pour la grande majorité des gens, il apparaissait comme un individu rustre et farouche, avec un caractère bien trempé et qui ne mâchait pas ses mots. Et même pour ses proches, il n'en restait pas moins une personne brute de décoffrage, avec laquelle il n'était pas toujours facile de composer, même si sa noblesse d'âme et son altruisme finissaient pas être perceptibles sous cette épaisse carapace de mauvais caractère. Mais avec Jean, il était différent … faisant montre d'une certaine forme de douceur et de tendresse, apparaissant comme beaucoup plus concilient qu'avec les autres. Et comme avec tout ce qu'il entreprenait, lorsqu'il se lançait dans un projet, il s'y plongeait à fond. Et ce soir ne faisait pas exception.

Loin de son environnement de prédilection, Logan mettait pourtant tout en place pour rendre ce moment aussi parfait que possible. La rousse imaginait parfaitement l'effort considérable qu'il déployait pour simplement être à la hauteur d'une telle soirée, pour ne pas dénoter dans un tel univers de luxe et de raffinement. Et comme il le lui expliqua, s'il faisait tout ceci, s'il mettait tant d'effort à l'ouvrage, c'était parce qu'il considérait que Jean en valait la peine, qu'elle méritait tout ceci. Ces mots firent sourire un peu plus la mutante. Mais ce qui se produisit en elle, était bien au delà d'un simple sourire. C'était une sorte d'émulsion émotionnelle, une véritable bourrasque issue de l'amour qu'elle éprouvait pour lui … un tourbillon pétillant qu'elle ressentait en son sein. Un instant, elle soupçonna même le rouge de lui être monté aux joues, un légère sensation de chaleur assez caractéristique lui mettant la puce à l'oreille. Elle n'avait jamais été indifférente au charme qui était celui de Logan, et ce soir ne faisait pas exception.

Bien qu'ayant apprécié les dernières paroles de Jean, le canadien ne put s'empêcher de lui faire remarquer qu'il avait conscience de l'attachement qu'elle éprouvait pour lui, sans qu'elle n'ait pour autant besoin de le verbaliser. Il le voyait rien qu'à la manière dont le corps de Jean réagissait à sa présence, aux regards qu'elle posait sur lui. De nouveau, la télépathe sentit une vague de chaleur au niveau de son visage, réalisant qu'elle n'avait aucun secret pour lui … qu'il était en mesure de la comprendre d'un simple regard … tant ils étaient sur la même longueur d'onde. Timidement, elle détourna le regard un bref instant, en direction du serveur qui se rapprochait de leur table avec leur apéritif. Sans même y réfléchir, elle se caressa d'une main le haut de la nuque, comme pour chasser, à défaut de pouvoir la dissimuler, la curieuse sensation qui s'était emparée d'elle.

Parfois, elle se demandait comment, au cours de sa précédente vie, elle avait fait pour lui résister. Aujourd'hui, elle en était bien incapable … avait-elle changé à ce point depuis son retour ? Finalement, était-elle toujours la même ? Jean s'extirpa de ses pensées lorsque le serveur repartit, Logan ayant visiblement fini de passer leur commande. Un sourire en coin, encore légèrement perdue dans ses pensées, elle fit jouer ses doigts autour du verre de mojito qui lui avait été apporté. Ce ne fut que lorsque Logan lui demanda s'il n'en avait pas trop fait, qu'elle releva le regard, pour le poser sur l'homme qui partageait à présent sa vie.

D'un léger signe de tête négatif, elle commença par répondre en silence, souriant toujours discrètement du coin des lèvres. Non. Tout était parfait. Il n'en avait pas trop fait. Elle appréciait sincèrement qu'il ait mis tout ceci en place … à un point qu'il n'imaginait même pas. D'une certaine manière, elle était fière de lui … qu'il parvienne ainsi à se surpasser, même si c'était pour elle. Quant au fait que finalement, tout ceci ne reflétait pas ce qu'il était vraiment … avait-il seulement conscience de ce qu'il représentait pour elle ? Comprenait-il seulement la valeur qu'elle lui portait ? L'importance qu'il revêtait à ses yeux ?

« Tout est parfait … et même si c'est loin de ce que tu es … de ce à quoi nous avons l'habitude, et bien, je sais apprécier l'instant. Mais à mes yeux, toi aussi, tu es parfait … tu es même bien au delà. Et avant toute chose, c'est cette vie avec toi, ce canadien pas toujours évident à gérer et parfois ronchon, que je désire plus que tout. »

Jean but une gorgée de son cocktail lorsque le serveur revint à leur table, apportant la seconde bière de Logan, ainsi que l'entrée du dîner : des brochettes de noix de saint jacques marinées au citron vert et au gingembre, revenues à la plancha. En voyant le plat présenté devant elle, ainsi qu'en sentant les saveurs des divers ingrédients, la rousse se sentit saliver de manière presque anarchique. Le canadien continuait son sans faute avec cette sélection.

« Ok … je veux bien ajouter ce genre de détails à nos habitudes », lui indiqua-t-elle amusée, avant de saisir ses couverts et de lui souhaiter un bon appétit.

Comme elle s'y était attendue, le goût était juste … divin. Une véritable explosion de saveurs venaient de naître dans sa bouche. Tout était un pur délice. Fermant les yeux, Jean prit de longues secondes à apprécier ce met : l'acidité et le sucré du citron vert, adoucie par le goût fruité et boisé sur gingembre, le tout n'étant là que pour exalter la finesse de la chair de la saint jacques.

« Tu vois ce plat, finit-elle par lui dire, rompant ce long silence qui accompagnait ce genre d'expérience culinaire. Tout aussi exquis qu'il soit … tu restes encore au dessus. »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Logan J. Howlett
X-Men
♠ Classe et nom de code : Classe 4 - Wolverine ♠ Emploi : Prof... d'art? D'histoire? De sport? De survie? Je sais plus, je fais trop de trucs dans c'te baraque! ♠ Gif :
MessageSujet: Re: Parce qu'on le mérite - PV Jean Grey   Mar 1 Mai 2018 - 14:10
Parce qu'on le mérite!


Je me demande combien de temps encore la magie de ce moment va continuer d'opérer. Je ne parle pas de mes efforts ou de l'attitude de Jean... Mais des éléments extérieurs. Quand on a la vie que l'on mène, au sein de l'Institut, on remarque facilement que plus on passe un bon moment, plus la catastrophe qui nous tombe sur le coin de la courge par la suite est grande.

Et je dois avouer que ce début de soirée est véritablement un bonheur à vivre. Ecouter la voix de la rouquine est toujours une chose que j'aime faire. Parce que c'est la preuve qu'elle est en vie! Qu'elle n'est plus... Bref, je n'ai pas spécialement envie de songer à cela maintenant. Non, là, j'ai plutôt envie de me focaliser sur le plat que nous apporte le garçon de salle.

Je la joue modeste, par rapport aux nombreux compliments dont je fais l'objet, les relevant simplement par un mouvement de la tête en guise de remerciement.

Le sourire qui doit maintenant me donner un air presque idiot et qui ne quitte pas mes lèvres depuis que Jean a fait son apparition sur le trottoir en sortant de la voiture qui l'a conduite jusque ici laisse place à... A quoi? Un sourire, mais plus carnassier, plus dans le mode "Enfin à bouffer, je commençais à plus en pouvoir!"

Vous savez, il y a tellement de facteurs importants dans l'appréciation d'un plat... Le visuel, bien évidemment. Le gout est sans aucun doute le plus important, on en conviendra. Mais là, mon odorat sur-développé, c'est clairement un atout. La dégustation est un régal. Je ne savais pas à quoi m'attendre en venant ici, je savais juste que l'établissement avait une très bonne réputation. Mais franchement? Jackpot. Je ne sais pas si Jean captera cette étincelle qui nait dans mon regard, induite par les différents éléments qui constituent le plat mais aussi par l'émoi que la beauté de la rouquine insuffle.

Déposant mes couverts de chaque coté de mon assiette, interrompant ainsi mon repas, je choisis de rompre le silence qui s'était installé - pour une raison plus que valable.

- Alors? Les performances de Cerebro? Elles sont véritablement améliorées par le... truc?

Ma question est un peu vague. Mais cet avantage, quand on échange avec quelqu'un que l'on connait et qui nous connait, c'est que l'on peut se montrer aussi peu précis tout en étant compris!

Suite à quoi, je reprends mes couverts, et reprends mon repas. Et quelques gorgées de bière. D'ailleurs, avant même que cette nouvelle livraison ne se tarisse, je fais signe au garçon de salle, pour qu'il envoie la troisième salve. Cela fera peut-être tiquer certains autres clients du restaurant qu'un bonhomme ait déjà trois bières au compteur alors qu'il n'a pas encore fini son entrée. Mais si cela leur pose problème, ils peuvent prendre leur avis, le rouler en boule, et se l'enfoncer bien profondément dans le fondement. A moins qu'une petite rixe sur le parking conviendrait mieux? Je ne suis pas difficile, qu'ils fassent ce qu'ils veulent, tant que je peux faire de même!

Quand le serveur revient avec ma troisième boisson, il demande s'il peut faire envoyer le plat de résistance. Je lui indique que oui... Le temps que cela cuise et que cela nous soit servi, etc... On aura probablement fini l'entrée. Donc autant ne pas perdre trop de temps entre les services, on a pas mal de choses à faire ce soir!


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jean Grey
X-Men
♠ Classe et nom de code : Classe 5 - Marvel Girl ou Phénix ♠ Emploi : Professeur et médecin à l'Institut Charles Xavier ♠ Gif :
MessageSujet: Re: Parce qu'on le mérite - PV Jean Grey   Mar 1 Mai 2018 - 16:51
Avec un silence presque révérencieux, les deux mutants entamèrent leur entrée. A en juger par l'engouement que mettait Logan dans sa dégustation, ce plat lui convenait parfaitement. Le voir ainsi, détendu et heureux, ravissait au plus haut point la rousse. Lorsqu'il déposa ses couverts, Jean l'observa avec attention, et un soupçon de curiosité. Finalement, elle ne fut pas surprise lorsqu'il lui posa une question, même si elle était loin de s'attendre à un tel sujet. Le canadien désirait savoir si le composant que McCoy leur avait demandé d'aller récupérer avait vraiment amélioré les capacités du Cerebro.

« Et bien … d'après le Professeur, la connexion neuronale est plus simple à établir, et l'amplification de ses capacités est nettement supérieure à présent, répondit-elle avant de boire une gorgée de son mojito. J'imagine donc qu'effectivement, Hank avait vu juste au sujet de ce quartz bleu. »

Pour l'heure, Jean n'était pas en mesure d'en dire d'avantage sur le sujet. Elle avait bien assisté Charles lors de ses essais après les ajustements du Fauve sur le super ordinateur, afin d'intervenir pour lui venir en aide en cas de nécessité, mais, cela n''était pas allé plus loin. En effet, la rousse préférait éviter autant que possible d'avoir à se servir du Cerebro. C'était encore quelque chose avec laquelle elle n'était pas à l'aise … un peu comme le fait d'avoir mentionner le nom du Fauve devant Logan. Mais l'heure n'était pas à ce genre de tourment, si bien que la télépathe chassa rapidement ces idées de ses pensées … ce qui ne fut pas bien difficile au regard de la situation. Elle était avec l'homme qu'elle aimait, ce dernier vêtu d'un costume qui le mettait tout particulièrement en valeur, dans un cadre plus qu'agréable, à passer un moment merveilleux.

Logan commandait sa troisième bière, alors que de son côté, Jean n'avait pas encore bu la moitié de son cocktail, ce qui ne manqua pas de faire sourire cette dernière. Loin de l'école, le canadien se faisait plaisir, et il avait bien raison, d'autant qu'une telle consommation n'avait pas véritablement d'impact sur lui. Lorsque le serveur lui apporta cette troisième boisson, le mutant en profita pour lui demander d'apporter la suite du repas.

Quelques instants plus tard, et l'entrée terminée, le couple se vit servir le plat de résistance : de la lotte accompagnée de patate douce et d'une sauce au lait de coco. Après avoir humé son plat, Jean releva des yeux pétillants sur Logan. Décidément, il ne cessait de la surprendre avec cette soirée. Le parfum qui s'échappait de cette nouvelle assiette était enivrant, les épices et les saveurs exotiques de ce dernier suffisant à elles-seules pour faire voyager la rousse. A la première bouchée, Jean ferma les yeux, incapable de retenir un discret gémissement de plaisir gustatif.

« Ok … ce plat aussi est une véritable bénédiction, finit-elle par dire. Si c'est toi qui as choisi tout ce qu'on mange ce soir, je tiens à te féliciter : tu as vraiment de très bons goûts. »

Jean continua de déguster son plat, n'en revenant toujours pas du délice qui s'offrait à elle. Chaque bouchée restait à chaque fois aussi surprenante que la précédente. La chair du poisson, fondante à souhait, avait une cuisson parfaite, tout comme le reste du plat. Elle déposa ses couverts, avant de s'essuyer le coin des lèvres avec sa serviette, pour finalement reporter son attention sur le canadien.

« Je ne t'avais jamais vu habillé comme ça, finit-elle par lui dire avec un sourire. D'ailleurs, je ne savais même pas que tu avais ce genre de tenue dans ton dressing. En tout cas, au risque de me répéter, ça te va très bien. »

Silencieuse, son sourire toujours au bord des lèvres, elle le regarda encore plusieurs secondes, afin de bien garder en mémoire cette image de lui, avant de reprendre son repas.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Logan J. Howlett
X-Men
♠ Classe et nom de code : Classe 4 - Wolverine ♠ Emploi : Prof... d'art? D'histoire? De sport? De survie? Je sais plus, je fais trop de trucs dans c'te baraque! ♠ Gif :
MessageSujet: Re: Parce qu'on le mérite - PV Jean Grey   Mar 1 Mai 2018 - 19:16
Parce qu'on le mérite!


Le repas continue de se dérouler de la plus agréable des manières. Même si le nom du Fauve arrive dans la discussion - ce qui est un peu de mon fait, je dois bien le reconnaître. Je dois aussi avouer que... le fait que Jean évoque Hank ne m'embête pas le moins du monde. Pas là, pas maintenant. On passe vraiment un trop bon moment pour que je le gâche avec ma mauvaise humeur légendaire.

J'apprends au moins que notre petite escapade aura servi à quelque chose. Heureusement que Jean ne rentre pas plus que ça dans les détails. Non pas parce que cela ne m'intéresse pas, mais parce que je ne suis pas bien au fait de ce genre d'explications scientifiques qui me passent à cinquante pieds au-dessus de la tête.

- Bon. C'est une bonne chose. On aura pas fait tout ça pour rien. Je dis c'est quelques mots avec un brin d'ironie. Mais je ne veux pas me montrer trop cinglant. Pas ce soir. C'est pourquoi je ne vais pas plus loin.

D'ailleurs, je n'ai pas le temps de l'être. Le serveur revient avec nos plats ainsi que ma nouvelle bière. Je ne sais pas ce qui me fait le plus plaisir. La boisson? Le plat? Le plat? La boisson? Rien de tout cela, même si l'odeur qui vient me chatouiller les narines est véritablement délicieuse. Nan, ce qui me fait le plus plaisir? C'est de voir le Docteur Grey prendre visiblement un réel plaisir en goutant son poisson. C'est ça qui me fait vibrer, qui me fait comprendre que j'ai fait les bons choix ce soir.

D'un regard bienveillant accompagné d'aucun mot, je remercie le serveur, qui nous quitte à nouveau. Et à mon tour, j'attaque mon plat. Et effectivement, ça déboite! Quand elle parle de mes gouts, je glisse simplement un petit "J'ai eu de la chance..."

Je ne vais pas dévoiler toutes mes cartes alors que nous n'en sommes même pas au dessert quand même! Et à mon tour, je me régale avec une nouvelle bouchée. S'ensuit une nouvelle question de la part de la rousse. Elle concerne ma tenue. Avant de lui répondre, je bois quelques gorgées de bière bien fraiche, et m'essuie le coin des lèvres, comme elle vient de le faire.

- Je l'ai emprunté. Charles m'a conseillé. Je... Je te remercie pour le compliment. C'est gentil.

Je lui adresse un sourire en coin, accompagné d'un regard plein de malice. Il y a peu de chance pour qu'elle ne parvienne pas à lire entre les lignes, qu'elle ne décèle pas le sens caché de tout ça. M'accoudant à la table, je pose mon menton dans la paume de ma main, et je la fixe, en train de manger. Je sais que cela risque de la mettre mal à l'aise, mais tan pis, je prends le risque. Qui n'en est pas vraiment un, en fait.

Je ne sais pas combien de temps s'écoule avant que je ne me décide à reprendre mon repas. J'ai peut-être un peu trop attendu, car la poisson a déjà refroidi! Heureusement que cela n'altère en rien le gout!

- J'hésitais entre viande et poisson, mais visiblement... Même pas je finis la phrase. Elle est contente, ça me convient donc parfaitement.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jean Grey
X-Men
♠ Classe et nom de code : Classe 5 - Marvel Girl ou Phénix ♠ Emploi : Professeur et médecin à l'Institut Charles Xavier ♠ Gif :
MessageSujet: Re: Parce qu'on le mérite - PV Jean Grey   Mer 2 Mai 2018 - 0:33
Logan semblait ravi d'apprendre que le composant arraché aux mains d'Hydra et du cartel mexicain, avait trouvé son utilité entre les mains du Fauve … tout du moins, il l'était à sa manière, ce qui se résumait à exprimer cette satisfaction de manière très succincte, avec peu d'implication émotionnelle et … un zeste de sarcasme. A n'en pas douter, cette histoire lui restait encore quelque peu en travers de la gorge. Pourtant, au regard du cadre et de la situation présente, il fit l'effort de n'en rien dire de plus, ce que la rousse apprécia grandement. Il avait su préserver la perfection de cet instant … tout comme il savait préserver la mutante lorsqu'il le jugeait nécessaire.

Tout comme Jean, le mutant parut apprécier son assiette lorsqu'elle fut déposée devant lui, et lorsque la télépathe le félicita pour ses choix, il se contenta de répondre qu'il avait simplement eu de la chance jusqu'à maintenant. Amusée par une telle réflexion, Jean fronça légèrement les sourcils de surprise et de scepticisme, gardant malgré tout son sourire. La chance n'avait rien à voir dans tout ceci, elle en était convaincue. Tout était bien trop parfait pour que le hasard seul soit à l’œuvre ici. Non. Et … à la manière dont il lui avait répondu, au timbre taquin à peine perceptible dans sa voix, et à l'éclat amusé dans son regard, elle commença à soupçonner le canadien de lui faire des cachotteries.

A la remarque sur sa tenue vestimentaire, ainsi qu'au compliment qui l'accompagna, Logan parut sincèrement flatté. Visiblement, c'était un emprunt, ce qui conforta Jean dans l'idée qu'elle ne lui connaissait pas un tel costume dans son dressing. Même si elle n'était pas au fait de la totalité des possessions de Logan, elle en avait toutefois vu la majeure partie en ce qui concernait ses vêtements. Déjà parce qu'elle l'avait aidé à les ramener en quasi totalité dans sa propre penderie lorsqu'ils avaient décidé de faire chambre commune, et ensuite, parce qu'il mettait à peu de choses prêts toujours le même style de tenues … et que le costume trois pièces n'en faisait pas partie.

Ainsi donc, elle devait ce miracle vestimentaire à Charles Xavier. Cet homme était un saint, c'était indéniable … en plus d'être un génie. Jean en était déjà convaincue depuis longtemps, mais cette soirée le confirmait encore. Un instant, Jean regarda plusieurs secondes d'un œil critique le mutant. Le Professeur avait donc conseiller le canadien … contribuant ainsi à faire de cette soirée ce qu'elle était. La rousse se demanda alors de quelle autre manière son mentor avait-il également pu conseiller Logan … c'était-il simplement impliqué dans le choix d'un costume ? Ou avait-il tenu un autre rôle ? L'attitude du canadien renforça alors d'avantage les soupçons de la rousse, même si elle préféra n'en rien dire pour le moment. A la place, elle continua de déguster son plat … jusqu'à surprendre le canadien en train de l'observer avec une intensité qu'une autre personne qu'elle aurait pu juger déplacée. Mais pour Jean, c'était différent. Après tout, il lui arrivait également de faire de même avec lui. Elle pouvait donc aisément comprendre son attitude.

« Je reconnais bien là son style, finit-elle par répondre. Je parle du costume, bien entendu … »

Oui … bien entendu. De quoi aurait-elle pu bien vouloir parler d'autre ? De sa propension à aiguiller les gens dans la bonne direction ? Afin d'en faire ressortir le meilleur ? De maximiser leurs chances ? Sans même qu'ils ne s'en rendent véritablement compte ? A cette idée, la rousse sourit un peu plus, retenant de peu un rire, tout en terminant de manger son poisson. Cela devenait de plus en plus évident : Logan n'avait pas tout dit. Mais ce n'était pas un souci pour la télépathe, qui accepta implicitement de jouer le jeu.

Le mutant fit remarquer que s'il avait hésité entre un menu à base de poisson ou de viande, à présent, il était convaincu d'avoir fait le bon choix. A ces mots, Jean ne put s'empêcher de lever sur lui un regard amusé et légèrement complice, tout en souriant en coin, les lèvres quelque peu pincées pour ne pas une nouvelle fois rire.

« Oui, choisir n'est pas toujours simple …, annonça-t-elle sur un ton amusé, Mais fort est de constater que tu t'es finalement lancé et … que tu as fait un excellent choix. »
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Parce qu'on le mérite - PV Jean Grey   
Revenir en haut Aller en bas
 

Parce qu'on le mérite - PV Jean Grey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant


 Sujets similaires

-
» Fiche Jean Grey
» Jean Grey - Un bébé phénix
» Jean Grey
» Jean Grey || Just a Girl, a Marvel Girl.
» I believe I can fly || Charles F. Xavier & Jean Grey





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: Los Angeles :: Le reste de Los Angeles :: Venice-