Merci de recensez vos actions rps ici pour que le contexte les prenne en compte !
N'oubliez pas de voter !


Partagez | 
 

There's a memory inside my head... It feels like a part of me is dead.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: There's a memory inside my head... It feels like a part of me is dead.   Jeu 17 Mai 2018 - 20:53


 
feat Kristen Stewart
Anna Marie d'Acanto

 

 
Carte d'Identité
Malicia29 mars 1988, Caldecott County, Mississippi 29 ans Mécanicienne et piloteCélibataireBisexuellela musique (joue de la guitare), la lecture, les sports extrêmes, la nourriture (très mauvaise cuisinière), le cinéma d'horreur (zombiiiiiiies ♥️), les nouvelles technologies, les courses automobiles Mutante engagée (confrériste)

 
Caractère

 La mutante a une tête plus dure que la roche et va toujours au bout de ses idées, elle se fout qu'on essaie de la décourager et peut même trouver une certaine motivation à donner tort à ceux qui ne croient pas en elle. La jeune femme n'est pas du genre à baisser les bras et tire une certaine force de l'adversité. Trop impulsive et tête brûlée, elle a tendance à sous évaluer les risques ou à les prendre en toute conscience si la cause lui semble juste. Elle peut paraître un brin suicidaire mais la vie lui semble n'avoir aucune valeur si on n'est pas prêt à la perdre pour ses convictions. Tout son courage a néanmoins tendance à disparaître dès qu'elle se retrouve face à un serpent dont elle a la phobie.
Malicia est d'une franchise qui peut la faire paraître rude mais elle n'a jamais l'intention de blesser, elle regrette que tous ne soient pas ainsi et à tendance à se méfier des autres, elle qui a été trop souvent trahie. La mutante peut d'ailleurs se montrer rancunière et se laisser trop souvent emportée par ses émotions. La sudiste est impulsive et trop souvent à fleur de peau. Son pouvoir et l'interdiction de contact qu'il impose peuvent la rendre nerveuse, amère et envieuse. Pourtant, elle essaie de ne pas être trop plaintive et de se contenter de ce qu'on veut bien lui offrir : ces relations platoniques qui finissent par être frustrantes pour tout le monde. Depuis le retour de ses pouvoirs, elle s'est faite à l'idée qu'elle ne pourra jamais partager une relation normale et bénéficier des mêmes gestes d'affections que les autres. Ce n'est pas ce qui l'a poussé à rejoindre la confrérie, elle n'est pas aigrie au point d'en vouloir à l'humanité toute entière, pas plus qu'elle ne souhaite se confronter aux X-Men. Il lui semble juste être grandement temps de mener des actions qui serviront à construire ce monde dont il rêve tous où être un mutant n'aura plus rien d'abominable.

 

Pouvoirs & capacités

  Malicia a la capacité de créer un choc biophysique par contact épidermique. Cela lui permet d'aspirer l'énergie vitale, les souvenirs, les connaissances et les capacités d'une personne. S'il s'agit d'un mutant, elle absorbera également les pouvoirs. La maîtrise dépendra de la puissance du pouvoir mais aussi du contrôle qu'en a son initial possesseur.
Si un contact de quelques secondes n'initie qu'un léger malaise chez ses victimes, il devient rapidement très douloureux, au point de provoquer l'inconscience, voire un coma ou la mort s'il est prolongé.
Malicia peut utiliser temporairement ce qu'elle a aspiré, le temps d'exploitation est en général dix fois supérieur au contact. Quand il a été très long, comme dans le cas de Miss Marvel, la mutante peut conserver durablement ses pouvoirs (et les traits de personnalité, au déficit de sa propre santé mentale).

Depuis son affrontement avec Carol, Malicia bénéficie d'une meilleure résistance aux poisons. Elle résiste plus facilement à la lecture et au contrôle mental d'un télépathe. Elle est dotée d'une force surhumaine (qui lui permettait de soulever et presser près de 20 tonnes). La confrériste est également moins vulnérable, sa peau se fait plus épaisse et résiste mieux aux attaques. Malicia a une résistance, des réflexes, une endurance, une vitesse et une agilité qui n'ont rien d'humain. La mutante est également capable de voler. Elle a également récupéré les talents d'espionnage et de pilotage de Carol même si Marie a toujours été une excellente conductrice et a été amenée à pilote le Blackbird à plusieurs reprises à l'époque de l'institut.

  Derrière le masque, y a qui ?
 
Prénom/pseudoDissensiumAge29+Code règlementValidé par BruPv, scénario, marvel ou inventémarvelComment as-tu atterri ici ?BazzartFréquence de connexion4/7
RemarquesICI

 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: There's a memory inside my head... It feels like a part of me is dead.   Jeu 17 Mai 2018 - 20:54


 Approuvez-vous le gouvernement et les décisions qui ont été prises par rapport à l'évacuation et le sacrifice de New York ? Comment vivez-vous le changement de ville, si vous venez justement de New York ? Avez-vous réussi à reprendre un train de vie plus ou moins normal, avec l'amélioration du camp de réfugié en quartier naissant nommé NY Town ? Si vous viviez déjà à Los Angeles, comment voyez-vous l'arrivée de ces réfugiés installé ici depuis un an à présent ?

 
Il me faudrait un lavage de cerveau et aspirer une toute nouvelle personnalité pour me ranger du côté du gouvernement et approuver ses actions. Heureusement que le Pays est vaste parce que si on atomise une ville à chaque tentative d'invasion, on risquerait de finir par s'marcher dessus. Et ce genre de choses risque encore d'arriver, maintenant qu'on est certain qu'on est plus les seuls dans l'univers, la Terre pourrait finir par être revendiquée comme lieu de villégiature.
Je suis triste à l'idée que le manoir de Xavier n'existe plus, surtout le jardin qui a servi de cimetière à ceux tombés au combat, j'essaie de ne jamais les oublier. On a eu assez de boulot à évacuer les vivants, on n'a pas pris le risque de perdre du temps à transporter les ossements.
J'aurais préféré m'installer à San Francisco qui m'a toujours parue être une ville avant-gardiste et hospitalière mais, le climat de LA me va aussi bien au teint.
Les conditions de vie dans cette ville retranchées se sont beaucoup améliorées, les communautés se mélangent, lassées de se faire la guerre, je pense. Le gouvernement, autant que le peuple, a investi pour faire de cette endroit quelque chose de viable mais beaucoup reste encore à faire. Y'a une cause particulière où j'investis autant de temps que d'argent : l'orphelinat de NYT. La Purge et la guerre en ont laissés beaucoup derrière elles. Même si c'est par altruisme, faut dire que les donations versées par la Confrérie servent à redorer considérablement son blason. On a profité de l'absence de Magnéto pour changer de stratégie de communication.  


 Avec les élections qui approchent et malgré le bilan plutôt positif de la présidence de Liesmith, la concurrence se dresse en la personne d’Ophelia Sarkissian et de son jeune parti, le Free Democratic Party. Quelle est votre opinion sur cette femme et ce nouveau parti ? Quel oeil portez-vous sur l’actuel Président et sur ce qu’il a pu accomplir ?

 
J'pourrais jamais faire confiance à un parti ayant pour acronyme FDP. Et pourtant elle me plait beaucoup la Sarkissian, avec ses avis tranchés et sa façon de se ranger du côté des minorités. Il va falloir enquêter et voir si elle digne de confiance, infiltrer sa campagne pour débusquer ses véritables intentions est à la portée de nos talents.
Quant à Liesmith, il a peut-être était un peu moins une enflure que les autres mais est-ce que ça suffit à en faire un gars sûr ? Je n’pense pas...


• Avez-vous participé à la tentative de reprise d'Asgard ? Si oui, quel est votre opinion dessus, comment vous en êtes vous sortis ? Si non, quel est votre avis sur les Asgardiens et leur présence ?

• Mutants : La Confrérie se regroupe et se restructure sans Magneto. On dit qu'elle a repris son recrutement actif, y compris au coeur du nouvel Institut et des infrastructures d'intégration des mutants à Los Angeles. De quel côté êtes vous ?

 
C’était déjà suffisamment le bordel ici pour vouloir aller mener une bataille ailleurs et sérieusement, je suis pas équipée pour rivaliser avec des Dieux, des géants, des trolls ou j’sais pas quoi. C’est un peu effrayant de se rendre compte de l’immensité de l’univers et de savoir qu’on est infime à son échelle, négligeable. Il paraît que Thor est un type sympa, j’ai rencontré aucun asgardien, difficile donc de se faire un avis…

Du côté de la confrérie. La passivité de l’institut a fini par me lasser, ce n’est plus un temps pour les rêveurs, il faut agir pour construire ce monde dont nous rêvons et les idées et actions de Mystique me semblent prendre le bon chemin. J’ai encore la facheuse tendance à m’opposer à elle quand les solutions me semblent trop extrêmes.  


 
Votre histoire

 

I. Priscilla
Elle était belle ma mère et j’suis pas la seule à l’avoir remarqué. Elle f’sait tourner les têtes et piétinait les cœurs qu’on mettait à ses pieds. Elle n’aimait que la liberté ma mère, le frisson du flirt, le plaisir de séduire, vivre intensément la nuit sans jamais se soucier du lendemain. Puis elle a rencontré l’amour et ce qui d’vait être un simple flirt d’été, qui d’vait mourir avec la saison, prit un caractère bien plus sérieux quand son ventre s’est arrondi à mesure que les feuilles recouvraient les trottoirs. Et la libertine est devenue une femme respectable, qui a épousé le responsable de son polichinelle dans l’tiroir. Quand j’ai pointé le bout d’mon nez, sous la constellation du Bélier, elle coulait des jours paisibles dans une communauté hippie. J’ai jamais été plus heureuse que là-bas, plus en sécurité que dans ses bras. Si je n’me souviens même plus d’sa voix, y’a toujours son odeur qui m’reste coincée dans la narine. P’tain, j'aurais été capable de donner mon âme au diable pour la revoir, ou juste comprendre comment elle a disparu.

II. Owen
Si j’ai cette passion de la mécanique, c’est sûrement parce que mon père m’a mis une clé à molette dans la main dès qu’j’ai été assez grande pour pouvoir m’en servir. On r’tapait ensemble les vieilles carcasses de van qui étaient beaucoup utilisés par la communauté. Je l’regardais surtout et je lui filais ce dont il avait besoin et c’qui faisait avec la mécanique, ça m’semblait franchement magique. J’ai su très tôt que c’était comme ça que j’allais aimer occuper mes journées. Tout a changé quand il a fui dans la nuit, avec moi sous le bras comme un bagage trop encombrant, sans jamais m’expliquer ce qu’il se passait. Il a débarqué chez ma tante à l’aube en tambourinant à la porte comme un taré, j’l’avais jamais vu si agité. On m’a obligé à monter, j’ai voulu écouter aux portes, mais j’me suis fait repérer et punir, j’ai fini par m’endormir. Quand je me suis réveillée, mon père était parti pour ne plus jamais revenir. J’ai d’mandé au Professeur X de le localiser, comme ma mère, quand j’étais encore une élève de l’institut, mais il n’y est pas parvenu, j’imagine donc que j’suis une autre orpheline.

III. Carrie
Cette femme a toujours représenté le diable pour moi. Austère, superstitieuse, sévère, raciste, nous n’avions rien en commun et j’ai passé une partie de mon enfance à la rendre folle. Elle m’voyait comme une sale bête à dompter, j’ai toujours été bien trop rebelle pour me laisser apprivoiser. Je lui dois ce surnom que j’ai maintenant revendiqué : Malicia. Parce que selon elle, c’tait moi la saleté, la méchanceté incarnée. Quand j’arrivais au bout d’sa patience, c’est avec les coups qu’elle voulait m’faire apprendre ses leçons de vie, j’en portais encore les stigmates avant de siphonner le pouvoir de régénération d’un certain mutant griffu. J’suis presque sûre que c’est parce qu’elle m’battait que j’ai ce foutu pouvoir qui me gâche la vie mais qui empêche qu’on s’en prenne à nouveau à moi.

J’ai appris beaucoup plus tard, en la touchant par accident, qu’elle n’a jamais cessé de m’aimer (ça m’a fait un sacré choc à moi aussi). Elle a agi ainsi par peur, celle de me perdre, comme elle a perdu cette jeune sœur dont elle avait la responsabilité. J’étais beaucoup trop semblable à ma mère à ses yeux et elle voulait m’éviter d’avoir le même destin… J’aurais pu gagner un peu d'affection pour ma vieille tante mais quand elle a capté que j’étais une cinglée de mutée, elle s’est pas gênée pour m’foutre à la porte en dégainant sa vieille carabine. Elle m’aurait fait la peau comme à ses lapins d’élevage, la vieille putain !
J’ai aussi appris en la touchant qu’Owen avait offert ma mère en sacrifice lors de l’accomplissement d’un rituel amérindien censé leur ouvrir les portes d’un monde utopique. Vu sa fuite et le monde de merde qu’il a laissé derrière lui, je doute que ça ait fonctionné et ça explique mon dégoût pour tous les pseudos sorciers.

IV. Cody
Si y’en a un qui m’a permis de tenir toutes ces années merdiques et rendre les journées un peu moins moisies, c’bien Cody. Selon ma tante, le fils des voisins était un foutu bon à rien. Il a tout d’suite attiré ma sympathie. Je fuguais souvent par la fenêtre quand j'étais enfermée dans ma chambre pour pouvoir le rejoindre. On était des confidents, toujours prêt à motiver l'autre pour faire une nouvelle connerie. Comme ce premier baiser. On était pas amoureux, juste jeune et curieux. Ça n’a pas empêcher mon coeur de danser la carioca quand ses lèvres ont frôlées les miennes. Explosions des sens, j’avais cette énergie qui pulsait dans mes veines, qui a traversé tout mon corps, je me suis sentie invincible. C’était totalement planant, j’ai presque cru avoir vraiment des sentiments pour mon meilleur ami. Quand j’ai ouvert les yeux, j’ai pu voir le visage terrorisé de Cody que j’ai finalement repoussé. Le mal était fait et toute vie l’avait quitté. Je savais que j’en étais la cause. Coupable de l’avoir mis dans un coma dont jamais il ne s’réveillerait. J’ai dès lors vécu un peu pour lui aussi. Il m’a accompagné pendant des années, son esprit coincé dans un coin de ma tête. J’avais pas réalisé qu’en prenant le remède, en plus de mes pouvoirs, j’allais perdre Cody aussi. C’comme-ci je l’avais condamné une deuxième fois et ça, je ne me le pardonnerais pas.    

V. Raven
J’étais une gamine paumée qui volait pour survivre quand j’ai rencontré pour la première fois. Elle m’a offert un toit, une sécurité, de l’affection, prenant une place qui n’avait jamais été comblée en devenant une mère de substitution. J’ai toujours eu beaucoup d’admirations pour la mutante, même si certains de ses choix sont… Discutables. J’avais une confiance totale en elle et bientôt, les idéaux de la confrérie dont elle faisait partie sont devenus miens aussi. Jusqu’à… Ce contact malheureux et non voulu qui l’a obligé à révéler des secrets qu’elle aurait préféré garder enfouis : Magnéto comptait utiliser mes pouvoirs pour sa machine et ça ne m’laissait aucune chance de survie. Je ne me suis jamais sentie plus trahie. J’ai profité de ses capacités pour prendre une nouvelle apparence et suis devenue pour la deuxième fois de ma courte existence, une vagabonde.

VI. Wolverine
J’ai fui vers le nord, je n’sais même pas pourquoi, je suis un pur produit du sud… Sûrement pour devoir recouvrir chaque parcelle de peau qui pourrait me faire découvrir des souvenirs qui me hanteront jusqu'à la fin de ma vie. J’ai parcouru de nombreuses villes, dormi dans des motels des plus glauques, tracé l’asphalte avec des routiers trop louches, dont certains ont eu du mal à se remettre de ma main dans leur sale face pour leur remettre les idées en place. Et dans un bar miteux comme j’en avais connu des dizaines, il était là, puissant, animal et en danger. J’ai voulu le protéger, mais les rôles se sont rapidement et trop souvent inversés. Il est l’ami le plus loyal que j’ai rencontré, un confident dont j’aime avoir l’avis, le conseil et surtout l’approbation. Si je ne devais regretter qu’une personne à l’institut, ce serait sans conteste lui.

VII. Bobby
Étonnant de voir que dans le manoir des X-Men, la personne la plus chaleureuse soit le mutant atteint de cryokinésie. Bobby est le premier à ne pas avoir tenu compte des rumeurs et à m’avoir approchée sans crainte ni jugement. J’ai rapidement éprouvé des sentiments pour lui qui se sont révélés partagés. Nous avons vécu une relation tumultueuse, mêlée de frustrations, de mensonges, de trahisons. Je pensais que me faire vacciner était ce qu’il attendait de moi, que ça nous aurait rapproché en scellant notre amour dans la chair. Ses sentiments se sont étiolés quand je me suis éloignée, quand il a partagé le champ de bataille avec Kitty dans cette lutte qui a opposé les X-Men à la confrérie. Je n’avais plus rien auquel me raccrocher chez le feu Professeur Xavier et j’ai pris mes distances pour vivre cette vie normale dont j’avais tant rêvé.

VIII. Carol Danvers
Évidemment, comme les autres vaccinés, ma véritable nature n'a pas tardé à reprendre le dessus et avec elle ce pouvoir fardeau dont je m'étais crue débarrassée. C'est ce moment que choisi ma mère adoptive pour revenir dans ma vie et me prévenir que je courrais un grand danger, que la seule façon de me protéger était d'aspirer les pouvoir d'une certaine Carol Danvers, sinon, une prophétie funeste qui concernait tous les mutants risquait de se réaliser... J'ai d'abord cru à une manipulation de sa part, à force, je commençais à en avoir l'habitude mais en siphonnant ses souvenirs, je me suis rendue compte qu'elle était sincère. Dilemme, fallait-il accepter tous les sacrifices pour protéger son espèce ? Je compris un peu mieux les motivations qui ont poussé Magnéto à me sacrifier quelques années plus tôt mais je ne les ai jamais approuvées. Je ne voulais en aucun cas lui ressembler. Cette honte ne disparaîtra jamais mais, je me suis finalement exécutée au cours d'une mission qui m'a opposée à Miss Marvel. Je ne me suis pas contentée d'aspirer ses pouvoirs, je lui ai également pris ses connaissances, ses souvenirs... La laissant telle une coquille vide, seule et confuse.

IX. Dr Jones
Je n’connais pas son véritable nom mais j’vais traquer cet enfant de salaud même si ça doit être la dernière chose que j’accomplirais. J’ai compris le message de la prophétie et je me serai probablement sacrifiée si j’avais capté avant qu’il ne soit trop tard. J’ai été kidnappé et ai servi de cobaye pour ces enfoirés qui bossaient pour le gouvernement, pour qu’on comprenne mon pouvoir et qu’on puisse l’utiliser. POUR CES PUTAINS DE SENTINELLES. Elles ont causés tellement de morts... Et je me sens en partie responsable car si elles étaient capables de s’adapter à leur adversaire en copiant leurs capacités, c’est uniquement à cause de mon pouvoir. Ces expériences, cette culpabilité, cette rage contre le gouvernement et son génocide, c’est c’qui a fini de me convaincre de me ranger du côté de Magnéto.  

X. Xia « Pancake » Yang
Après m’être échappée des laboratoires -grâce à l’intervention de la Confrérie, et avoir détruit une partie de leurs locaux, il a fallu que je récupère de mes blessures. Les talents de Miss Danvers que j’avais toujours en mémoire m’ont énormément aidé à être rapidement sur pied. C’est aussi grâce à son expertise que l’idée d’espionner le gouvernement pour connaître les prochaines attaques de sentinelles (et découvrir où se planquait les scientifiques qui ont fui le laboratoire) a germé. Malgré la colère qui me poussait à vouloir être en première ligne, c’est une mutante bien plus digne de confiance, qu’Erik choisit pour infiltrer les têtes pensantes du pays. J’n’ai pas été reléguée au second plan, j’ai été une des figures notables de la rébellion mutante. Tous les jours, les rangs grossissaient de mutants persécutés et j’ai retrouvé pas mal d’anciennes connaissances quand l’Institut a perdu ces murs qui tenaient ses résidents à l’abri du monde extérieur. Mon rôle là-dedans ? Préparer les véhicules adaptés et gérer l’extraction des mutants d’un lieu compromis et bientôt attaqués par les machines, pour les conduire vers un lieu sûr que d’autres rebelles étaient chargé de repérer et rendre viable. J’peux t’assurer qu’j’ai jamais autant roulé et qu’j’ai traversé New-York de long en large. Parfois, on arrivait bien avant que ces foutus monstres de métal viennent avaler nos vies sous l’impulsion de la haine des hommes. Parfois, l’information filtrait beaucoup trop tard et il n’y avait plus rien à sauver sur les lieux où j’arrivais. C’fut le cas pour Pancake. La gamine était orpheline, comme moi, ses parents avaient fui la Chine il y a vingt ans pour échapper au régime qui traitait les mutants comme des citoyens de seconde zone. Ils avaient cru au Rêve américain, ce pays leur a offert le racisme, la misère et la mort. Xia avait survécu par on ne sait quel miracle et je l’avais récupérée dans la cave d’un immeuble sur lequel les enquêteurs commençaient à avoir des doutes, la délation est toujours fortement récompensée en temps de crise et beaucoup trop de citoyens se sont laissés prendre au jeu de la collaboration. Elle était effrayée, j’l’ai rassurée comme j’ai pu et quand j’ai voulu l’extraire, elle et les quatre autres mutants, je suis tombée dans une sale embuscade. On a tous failli y passer, mais j’ai réussi à semer nos poursuivants. On a disparu de la circulation pendant des jours qui m’ont rapprochés de celle qui est devenue ma petite protégée. J’l’ui ai demandé ce qui lui ferait le plus plaisir quand on sortirait d’ici et elle m’a répondu avec ses grands yeux brillants et toute son innocence : « des pancakes ». T’imagines ? Faut avouer qu’on commençait à crever la dalle, mais cette résilience et ce souhait tout simple que j’pouvais même pas lui offrir, j’sais pas pourquoi, ça m’a retourné le coeur. On a fini par sortir de notre trou. Je les ai accompagnés en bordure de ville, dans un entrepôt désaffecté qui ne devait éveiller aucun soupçon. J’ai pas eu le temps de lui apporter ces foutus pancakes, cette base a été attaquée deux jours après mon départ, il n'y a eu aucun survivant dans la vingtaine de personnes qui l'occupait.

XI. Liesmith
Et la Purge a pris fin aussi brutalement qu’elle a commencé. Le gouvernement a démisionné, mais aucun de ses partisans n’a été arrêté. On a appliqué un pansement sur une brêche sans jamais soigner la faille. Aucune loi pour la protection des mutants n’a été votée, la constitution n’a pas bougé d’un iota. Rien n’empêchera une nouvelle chasse aux mutants et s’tu veux connaître mon avis de nana désillusionnée, ça recommencera. Il a fallu se réorganiser, quand Magneto a quitté les rangs de la confrérie pour lécher le derche du nouveau président. On était plus qu’une poignée… J’ai quand même proposé une attaque massive, forte, une prise en tenaille pour qu’il soit marqué dans le marbre que la vie des mutants compte autant que celles des autres citoyens, ma voix n’a pas trouvé d’écho, mais j’ai jamais eu de soucis à bosser en solo, à agir en mon seul nom. Thanos et ses troupes tout droit sorties du trou du cul de l’enfer cosmique m’ont devancée et prise de surprise. J’ai moi-même bien été obligée de collaborer avec le gouvernement. Bizarrement, on n'm’a pas filé la vie du Cabinet entre les mains, j’ai servi de pilote pour évacuer autant de citoyens que possible. J’ai capté trop tard que c’était la dernière fois que je verrais New-York… La vie au sein du ghetto était rudimentaire, j'ai essayé d'aider ceux qui s'en sortaient moins bien que moi autant que possible. J'ai passé une partie de mon enfance dans une communauté, la valeur du partage est très importante pour moi. Et l'inégalité appelle la jalousie qui pousse au crime. J'ai tenté d'instaurer un semblant de sécurité à NYTown où beaucoup de mutants étaient frustrés ce qui constitue un terreau fertile pour le recrutement de la confrérie. J’ai veillé à agrandir nos rangs, car la révolte mutante ne va pas tarder à gronder.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
X-Men
♠ Classe et nom de code : Classe 4 - Wolverine ♠ Emploi : Prof... d'art? D'histoire? De sport? De survie? Je sais plus, je fais trop de trucs dans c'te baraque! ♠ Gif :
MessageSujet: Re: There's a memory inside my head... It feels like a part of me is dead.   Jeu 17 Mai 2018 - 21:02
Bienvenue.

Excellent choix de personnage - tu vas voir, y a plein de Mutants sympas dans le coin.
Et surtout, choix parfait d'actrice! Je trouve vraiment que c'est un meilleur choix que Anna Paquin (mais bon, à l'époque...)!

A bientôt pour RP!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: There's a memory inside my head... It feels like a part of me is dead.   Jeu 17 Mai 2018 - 21:17
Thanks for your support, Dude.
Je n'en doute pas un instant, reste à sortir les bons arguments pour les voir trainer la patte dans mes rangs. :hehe:

Ravie que le choix plaise, elle a ce côté désinvolte qui colle très bien au personnage (faut avouer que dans les films, le rôle de Malicia est franchement transparent et tellement loin de ce qu'elle dégage dans les comics).

Je te garde un rp au chaud sous le manteau. :amour:

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Divinités
♠ Classe et nom de code : Valkyrie ♠ Emploi : Souveraine du Valhalla | Chef des Valkyries | Guerrière d'Asgard | Maître d'Arme ♠ Gif :
MessageSujet: Re: There's a memory inside my head... It feels like a part of me is dead.   Jeu 17 Mai 2018 - 21:22
Bienvenue Rogue, heureuse de voir que tu as passé le pas de la porte du forum :hihi: Tu as 7 jours pour terminer ta fiche, si besoin d'un délai ou une question, n'hésite pas a contacter le staff :amour: Bon courage pour cette fiche :52:


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
She's full of rage
Watch me. I will go to my own Sun. And if I am burned by its fire, I will fly on scorched wings. Watch me. (c)flotsam.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: There's a memory inside my head... It feels like a part of me is dead.   Jeu 17 Mai 2018 - 21:54
Le forum est trop beau, complet et actif pour se contenter de le regarder. :excited:
Je relis les annexes et la chronologie pour éviter de faire des bêtises mais si je bloque sur un point, tu seras la première informée ! :*:
Merci pour ton accueil.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Civils
♠ Emploi : Etudiante ♠ Gif :
MessageSujet: Re: There's a memory inside my head... It feels like a part of me is dead.   Ven 18 Mai 2018 - 0:40
Bienvenue à toi, Rogue elle est trop cool ! :mini:

Je te souhaite une bonne rédaction sur ta fiche et j'ai hâte de te croiser à l'institut.


The Girl Who Wouldn't Burn
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Clic si tu l'oses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Justicier
♠ Classe et nom de code : Winter Soldier ♠ Emploi : Winter Soldier, traqueur d'HYDRA, père au foyer ♠ Gif :
MessageSujet: Re: There's a memory inside my head... It feels like a part of me is dead.   Ven 18 Mai 2018 - 7:56
Malicia Je suis tellement contente de la voir tentée, ça va être intéressant ! Et j'aime beaucoup le choix de Kristen :mini: Bienvenue :mini:


To know what they did to you, it would break your captain's heart.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
My dreams are the worst I've ever had. Images of the Winter Soldier fold in on each other... I see things I forgot happened... Like a door unlocking in my mind... Torture... Slaughter... And training others in their use... So much horror... I wake up vomiting


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: There's a memory inside my head... It feels like a part of me is dead.   Ven 18 Mai 2018 - 10:00
Bienvenue et bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: There's a memory inside my head... It feels like a part of me is dead.   Ven 18 Mai 2018 - 11:27
Merci beaucoup pour votre accueil !
Je vais tenter de profiter du weekend prolongé pour boucler la fiche et rapidement vous rejoindre inrp ! <3
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: There's a memory inside my head... It feels like a part of me is dead.   
Revenir en haut Aller en bas
 

There's a memory inside my head... It feels like a part of me is dead.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant


 Sujets similaires

-
» 01. Turn down these voices, inside my head
» Maëlys, Michael ∳ It's scary inside my head.
» maxim romanov { « monster don’t sleep under your bed, they sleep inside your head. »
» Nobody Knows What's Inside That Head of Hers
» baik do hyun ✿ every voice that cried inside my head





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: First Class :: Les dossiers du SHIELD :: Les fiches refusées/abandonnées-