Merci de recensez vos actions rps ici pour que le contexte les prenne en compte !
N'oubliez pas de voter !


Partagez | 
 

We're just two outcasts, strangers in a strange world [WardSimmons]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
SHIELD
♠ Emploi : Biochimiste - Agent du SHIELD niveau 5 ♠ Gif :
MessageSujet: We're just two outcasts, strangers in a strange world [WardSimmons]   Jeu 7 Juin 2018 - 22:48
We're just two outcasts, strangers in a strange world
Statut du sujet :  Privé ft. Grant Ward
Date du rp : Présent - juin 2018
Météo & moment de la journée : journée
Autre : quelque part à l'intérieur des terres américaines




Simmons ft. Ward
We're just two outcasts, strangers in a strange world
Let's team up.


J'embarquais dans le quinjet et allais m'installer, posant mon sac, ma mallette et me sanglant, prête au décollage. Je fixais l'autre côté de l'appareil, attendant que mon équipier de terrain se décide à arriver. Comme d'habitude, les agents de terrain sont en retard. Ils sont peut-être doués pour se sortir de situations périlleuses, éliminer les cibles mais pour ce qui est de la ponctualité, on repassera.

On m'avait prévenue tôt ce matin. Je devais aussitôt me rendre sur la base pour partir en mission. Un duo : agent de terrain et scientifique. Une menace biochimique avait été détectée alors forcément, il leur fallait une biochimiste. Moi, apparemment. Un hangar bien gardé par une milice entreposait supposément des virus assez dangereux. Il fallait donc quelqu'un pour les récupérer tout en s'assurant qu'ils ne représenteraient pas une menace. Une petite équipe pour se faufiler, embarquer les virus tout en s'assurant que les occupants du hangar n'essaient pas de nous descendre. D'où l'importance d'un agent de terrain.

Je laissais échapper un soupir quand j'entendis enfin des pas monter à bord du quinjet. Je tournais la tête pour savoir avec qui je ferais équipe, priant pour que ce ne soit ni une tête brûlée ni un abruti. Je découvris avec stupeur qui vint s'asseoir en face de moi. Il avait troqué son costume contre une tenue plus appropriée à la mission et affichait un sourire. J'esquissais un semblant de sourire à mon tour tandis que l'appareil décollait enfin.

J'imaginais ce que je pourrais bien lui dire. Lui parler de l'équipe ? De la mission ? De Daisy ? Non. C'était peut-être la pire des idées. Elle avait vu ce que ça avait donné avec la jeune femme. Elle ne pouvait même pas prononcer son nom sans que ça ait l'air de lui arracher les entrailles. Et je n'étais pas vraiment sûre de savoir si c'était réciproque ou pas. Est-ce qu'elle lui manquait ? Est-ce qu'on lui manquait ? J'avais été contente de le revoir sur quelques missions avant celle-ci. Je l'avais toujours bien aimé malgré son petit côté monsieur-parfait-je-sais-tout-regarde-moi-et-mes-gros-biceps. Il n'était pas le plus drôle de notre équipe, ni le plus gentil mais j'étais venue à l'apprécier, vraiment. Et puis l'équipe avait été dissoute, j'avais perdu tout le monde de vue. Daisy, Coulson, May. Fitz aussi, pour d'autres raisons. Et puis il avait été le premier à revenir. Peut-être que ça nous liait de façon plus importante ? Sauf que j'avais la désagréable impression que pour lui, le travail passait avant tout, avant ses amis, avant l'amour qu'il pouvait porter aux autres. Et cette pensée restait, trottant dans ma tête, dès que je le voyais. Un drôle de pressentiment sur lequel je ne pouvais pas vraiment mettre le doigt.

Grant Ward était définitivement difficile à cerner.

"Je ne savais pas que je partais avec toi. Contente de savoir que tu couvres mes arrières."

Je ne mentais pas. Il était un très bon agent et je savais que pour la mission, il me protègerait jusqu'à ce que je rentre en un seul morceau. C'était un avantage certain. Pour le reste, c'était une autre paire de manche. Durant le trajet, il allait bien falloir parler. Et le sujet de Fitz, de Daisy, du reste de l'équipe viendrait forcément sur la table. Je me préparais donc à une conversation plus que compliquée. Entre ce que j'avais deviné, ce que je savais et connaissant la façon de réagir de Ward, le combat s'annonçait difficile. Mieux valait ne pas plonger tête baissée, rentrer dans le bain petit à petit, précautionneusement.

"Et, dis-moi, tu as eu des missions intéressantes ces derniers temps ?"

On ne pouvait pas faire plus banal. Et j'espérais que comme ça, je n'ai pas à aborder tout de suite les sujets les plus sensibles.



"The steps you take don't need to be big. They just need to take you in the right direction."
It means you and I are invincible, Fitz. ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Hydra
♠ Emploi : spécialiste au sein du SHIELD + agent sous couverture pour HYDRA
MessageSujet: Re: We're just two outcasts, strangers in a strange world [WardSimmons]   Ven 8 Juin 2018 - 7:46
Il y avait une différence entre être de glace et être dans l'état dans lequel je me trouvais. Regard lancé dans le miroir. Reflet que trop sombre. Conscient bel et bien des cernes autour de mes yeux. Cernes qui paraissaient à point de vue énorme. Ne pouvant pas me rappeler le moment de la journée où j'avais pu dormir réellement. Le sommeil qui ne pouvait que me quitter trop rapidement. Et si cela n'aidait pas à chaque matin, même sans réveil je ne pouvais que me réveiller aux mêmes horaires. Trop tôt pour d'autres. Incapable de passer la journée au lit. Horloge interne qui me réveillait. Des mécanismes de sommeil conservés depuis le temps que j'avais passé dans la forêt du Wyoming. Des mécanismes que je continuais d'avoir. Et une répétition des mêmes mouvements alors que chaque instant après je ne pouvais que m'échauffer, faire des étirements entre autre avant d'aller prendre une douche. Systématique. Et des mécanismes qui étaient là, revenus encore plus précisément depuis que l'équipe avait été dissoute, depuis que nous ne nous trouvions pas dans le bus. L'impossibilité de le faire là-bas sans suspicion, mais ici dans la chambre donnée à la sein du base du SHIELD, cela était plus facile. Une chambre qui reflétait mon état de pensée. Volonté de contrôle alors que tout était rangé militairement. Aucun livre qui ne dépassait. Des tenues rangées qui se ressemblaient toutes. Mais si je savais autant que cette fois-ci, j'étais appelé en mission. Une chambre plutôt impersonelle où je semblais juste de dormir. Aucune photo en vue. Détournant finalement pas moins mon regard de la pièce pour m'activer. Et que trop conscient que la fatigue n'était pas seulement dû aux missions que j'enchainais, au manque de sommeil alors que je ne pouvais que rester éveillé la nuit, que certains cauchemars étaient de retour. Conscient aussi que cela était dû à l'image d'une jolie brune en particulier. Image qui ne pouvait que venir trotter dans ma tête désormais à tout point de la journée. Un retour à la case départ que plus incisif.

Et conscient que j'allais devoir mettre de côté ce sujet. Appelé sur le terrain trop tardivement. En retard alors que je me dirigeais vers le quinjet. Ne connaissant pas l'identité de mon équipier pour cette fois-ci, dans un sens rassuré ou non qu'il s'agisse de Jemma. A vrai dire si je disais n'avoir revu personne de l'équipe de Coulson après la purge, là n'était pas tout à fait exact. Jemma qui avait échappé à la règle. Peut être parce qu'il était plus facile de la croiser malgré la culpabilité qui existait. Elle qui n'avait subi de dommages physiques alors que je les envoyais au fond de l'océan. En vie. En chair et en os sans aucun problème. Ce qui aurait du aussi se passer avec Fitz, maudit container qui n'avait pas flotté. Container censé flotter. Pointe de colère de retour avant que je ne la chasse. D'humeur plus sombre que d'habitude alors que je me dirigeais vers la scientifique. "Je ne savais pas que je partais avec toi. Contente de savoir que tu couvres mes arrières." Réponse délicate à donner, bien que là était le cas. Ce que je tentais de faire en effet. "J'aurai dû être là plutôt mais j'ai reçu l'ordre de mission trop tard." Et ne pouvant que me diriger vers la cabine de pilotage de quinjet non sans lui faire signe de me suivre. N'ayant pas besoin pour le moment d'activer le pilotage automatique comme aurait pu le faire un autre agent. Capable de piloter le quinjet. Et ne pouvant que prendre place aux manoeuvres non sans l'écouter. "Et, dis-moi, tu as eu des missions intéressantes ces derniers temps ?" "Pas particulièrement. " Non juste des missions qui s'étaient enchaînées encore et encore. Non pas que je n'avais pas voulu saisir cette opportunité, bien au contraire. Le moment parfait pour me focaliser de nouveau sur ce que je devais faire. Le moyen aussi d'oublier Skye. Me figeant l'espace d'une seconde avant de reporter mon attention sur Jemma. Tout pour ne pas penser à la jeune femme, bien qu'il était autant possible qu'elle en ait parlé à Jemma. Les deux qui restaient proches ou qui l'étaient encore plus avant. Sujet trop banal pour elle. Conscient qu'il y avait plus dont elle voulait parler. Non pas qu'elle pouvait s'attendre à une pointe de jugement de ma part alors qu'autant qu'elle j'avais évité nos autres coéquipiers. "Est-ce que tu as vu Fitz récemment ? " Question délicatement posée alors que je savais qu'il n'y avait qu'un sujet voir deux qui pourrait autant tourmenter la scientifique. Quinjet qui décollait au même instant. Un voyage qui restait légèrement long, et préférant autant percer l'abcès avant. Voulant la savoir à 100% dans la mission alors qu'une arme biochimique devait être appréhendée. Pas tant la volonté d'éliminer toute variable contraire que de m'assurer que dans un sens elle allait bien. Instinct protecteur qui refaisait surface mais qui ne s'était pas matérialisé identiquement auprès de Skye.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
SHIELD
♠ Emploi : Biochimiste - Agent du SHIELD niveau 5 ♠ Gif :
MessageSujet: Re: We're just two outcasts, strangers in a strange world [WardSimmons]   Mar 19 Juin 2018 - 20:49
Simmons ft. Ward
We're just two outcasts, strangers in a strange world
Let's team up.


Il va se placer au poste de pilotage et je le suis par réflexe. Nous n'étions que tous les deux. Et ça me faisait un peu bizarre. Oui, nous nous étions déjà revus en mission mais à chaque fois c'était la même chose : mon cerveau, par réflexe, s'attendait à voir débarquer Daisy, Coulson, May... Et Fitz. C'est souvent à ce moment là que je me rappelais de ce qui s'était passé, que ça revenait me poignarder d'un coup vif et sec. Puissant. Je m'assis à côté de Ward sans un mot alors qu'il répondait à ma question après s'être excusé de son retard.

"Pas particulièrement."

Je hochais la tête. A croire que tout le monde s'ennuyait dernièrement au SHIELD. Ou bien parce qu'on n'était plus à bord du Bus ? C'était peut-être ça. La vie paraissait moins drôle, moins attrayante, moins pétillante. Et encore, il partait tout le temps sur le terrain tandis que j'étais souvent confinée au laboratoire. Oui, bien sûr que j'aimais ça, que j'aimais la science, découvrir de nouvelles choses, comprendre leur fonctionnement. Mais dans le Bus, on faisait tellement plus... Et tout ça avait disparu. Evaporé, comme si ça n'avait jamais existé. Depuis, on s'ennuyait ferme. Même avec une mission chez HYDRA, même avec de nouvelles affectations. Alors peut-être que finalement, Ward était comme moi. Il n'était pas du genre bavard et je ne m'attendais pas vraiment à en savoir plus. Même si j'aurais aimé demander. Mais j'avais appris. Ce n'est pas la peine. Il ne s'ouvre pas. La seule qui y était parvenue, c'était Daisy. Elle aussi était partie, ou lui. Plutôt lui, à en juger par la réaction que mon amie avait eu lorsque je lui avais révélé avoir revu Ward en mission.

Je soupirais et fixais mon regard sur le ciel d'un bleu azur. Nous étions au-dessus des nuages et on ne voyait que l'horizon pour tout décor lorsque sa voix brisa le silence qui s'était installé sans que j'y prenne garde. C'était facile, de rester silencieuse à côté de Ward. Ca reposait, en quelque sorte. Ca me permettait aussi de me laisser aller dans mes pensées noires, ça, c'était moins bien. Mais parfois, ça me faisait tenir. Ca me rappelait mon but.

"Est-ce que tu as vu Fitz récemment ?"

Le coup de poignard. Encore. A chaque fois que j'entendais son nom, c'était pareil. Je savais qu'il n'en avait pas fait exprès. Qu'il ne s'attendait pas à ce que ça me fasse autant de mal. Comment pouvait-il savoir ? Certes, nous avions vécu ensemble dans le Bus, nous nous étions rapprochés et il était un ami. Mais il ne me connaissait pas vraiment, pas entièrement. Pas comme Daisy ou Fitz. Eux comprendraient. Mais Daisy était abîmée. Fitz encore plus. Et si la première acceptait de me parler, c'était plus difficile avec le second.

Je tournais lentement la tête vers lui. Je ne savais pas ce que mon visage pouvait montrer. La peine ? La douleur ? La colère ? Un air neutre ? Je réfléchis longtemps à ma réponse, pesant chaque mot, que rien ne dépasse, que rien ne transparaisse. A quoi cela aurait-il servi ? Ce n'est pas comme s'il allait me prendre dans ses bras, me rassurer, appeler Fitz pour tout régler. Mieux valait garder la face.  

"Je suis tombée par hasard sur lui, on a un peu discuté mais... C'est compliqué."

Je n'ajoutais rien de plus. A quoi bon ? Pour dire quoi ? Je baissais les yeux sur mes mains aux jointures blanches à force de les avoir trop serrées l'une contre l'autre. Je fis un effort pour les reposer à plat sur mes genoux. Je devais avoir l'esprit clair, cesser de penser à Fitz. Il fallait que je change de sujet. Et une seule idée me vint à l'esprit.

"En revanche, j'ai parlé un peu plus longuement avec Daisy..."



"The steps you take don't need to be big. They just need to take you in the right direction."
It means you and I are invincible, Fitz. ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Hydra
♠ Emploi : spécialiste au sein du SHIELD + agent sous couverture pour HYDRA
MessageSujet: Re: We're just two outcasts, strangers in a strange world [WardSimmons]   Mar 19 Juin 2018 - 21:06

Un simple prénom prononcé. Son visage qui se craquelait aussitôt. Le silence qui s'éternisait alors que la douleur se peignait sur son visage. Sujet douloureux. Le jeune homme qui était toujours en colère contre elle pour être partie. Un fossé qui s'était creusé. Pouvant comprendre que la jeune scientifique ait eu besoin de s'échapper, de se jeter à corps perdu dans le travail. Pointe de culpabilité, de responsabilité là. Peut être que si j'aurai été moins lâche, ou que je ne me taisais pas plus longtemps, je lui aurai dit qu'elle n'avait pas à s'en vouloir. Ce n'était pas de sa faute. Ce n'était pas de sa faute si le container n'avait pas flotté mais n'avait pu que couler à pic. La faute au final que de ce stupide container. Mais je ne lui en touchais un mot. Gardant au contraire le silence alors que je ne pouvais que la regarder. Attendant qu'elle prenne la parole, qu'elle prenne son temps. Nullement là pour la juger. Aussi coupable qu'elle. Coupable aux yeux d'autres de les avoir laissé derrière. Chacun qui fuyait un moment ou peut être certains en particulier qui préféraient fuir. Un choix. Toujours le même. Pointe de compassion qui transpassait à vrai dire, bien que je tentais de masquer, ne voulant pas qu'elle prenne cela pour de la pitié. Ce qui n'était pas le cas. "Je suis tombée par hasard sur lui, on a un peu discuté mais... C'est compliqué." "Cela l'est toujours..." Ce qui était le cas. Une situation compliquée pour elle. Situation sur laquelle elle décidait de ne pas converser plus. Choix que je pouvais que respecter alors que ce n'était pas non plus comme si je comptais me dévoiler sur une certaine personne en particulier. Pourtant ce n'était pas comme si une jolie brune en particulier n'avait pas tendance à revenir dans mes pensées. Image chassée. C'était le cas. C'était toujours compliqué. A vrai dire il n'y avait pas de bon moment pour commencer une nouvelle histoire. Il y avait toujours imprévu. Toujours prisonnier demain de cette promesse faite à Brock. Toujours prisonnier de cette dette. Et que situation que compliquée de s'attacher. S'attacher était possible mais seulement à un certain point, ce que je pensais. Ne voulant devenir vulnérable, dépendant comme  Brock commençait à l'être ores et déjà. C'était une erreur. Dans un sens, j'étais déjà dépendant alors que l'image de la jolie brune continuait de flotter dans un coin de mon esprit même si je l'en chassais à maintes reprises. Ce que je faisais. Alors il était certain que je pouvais comprendre qu'elle ne veuille en parler, qu'elle veuille se taire sur le sujet. Ne comptant lui forcer la main alors que je ne pouvais que reporter mon attention sur la ligne d'horizon. Mais tout autant je ne pouvais qu'un bref instant reprendre la parole, pour la rassurer. "Je n'ai aucun doute que tu vas retrouver Fitz, j'imagine que vous avez juste tous deux besoin d'un peu de temps." Ce dont je ne doutais pas. Ne doutant pas du lien qui existait entre eux ou la possibilité de soulever des montagnes s'ils étaient côte à côte.

Un visage de nouveau impassible et qui manquait pourtant de se craqueler à son tour tandis qu'elle prenait la parole. "En revanche, j'ai parlé un peu plus longuement avec Daisy..." Visage qui manquait en effet de se craqueler. Un masque qui menaçait de tomber mais cela ne fut pas le cas. Visage qui restait impassible alors même qu'elle avait continué d'éveiller mon intérêt. Tentant de chasser ce prénom mais il était déjà trop tard. Presque à me demander ce qu'ils s'étaient dit bien que je ne pouvais que me douter que les arguments à mon égard n'étaient pas flatteurs. Manquant de lui demander si elle allait bien. Mais là n'était pas mon rôle. N'ayant aucun droit de poser cette question alors que je n'étais son copain, que celui qui l'avait rejeté encore. Battements du coeur que je ralentissais alors que c'était d'un ton neutre que je prenais la parole. "C'est une bonne chose pour toi." Comme si j'étais soudainement plus intéressé par Jemma que par mon cas. Mensonge discret. Subtilité. Et malgré tout une semi vérité alors qu'en effet je pensais que c'était une bonne chose si les deux jeunes femmes renouées. Un trio indispensable qui fonctionnait parfaitement ensembles. Là encore je ne pouvais que me mettre délibérément à l'écart, en retrait. Comme si je pensais n'être qu'un pièce rapportée dont il pouvait se passer. Ce que je pensais alors qu'il était possible de trouver d'autres excellents spécialistes, compétents. Certes peut être pas aussi doué que moi, mais je n'avais aucun doute sur leur compétence. N'étant pas indispensable. Et une meilleure raison que cela, alors qu'il était nécessaire que je mette de la distance, que je me reconcentre sur la mission. Ce que je ne tardais à faire. Un même mouvement. Dans un sens des reflets dans le miroir alors que je ne faisais que la même chose, évitant le sujet. "On devrait arriver bientôt. Tu sais ce que tu dois faire ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: We're just two outcasts, strangers in a strange world [WardSimmons]   
Revenir en haut Aller en bas
 

We're just two outcasts, strangers in a strange world [WardSimmons]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» We must remain perfect strangers » Paradoxal Obsession
» Merylin - God Help the Outcasts - 100%
» Strangers in the night [Livre 1 - Terminé]
» Strangers in Paradise
» Stop being strangers.





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: Les mondes connus :: Les différents Etats des U.S.A.-