Merci de recensez vos actions rps ici pour que le contexte les prenne en compte !
N'oubliez pas de voter !


Partagez | 
 

We're just two outcasts, strangers in a strange world [WardSimmons]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar
SHIELD
♠ Emploi : Biochimiste - Agent du SHIELD niveau 5 ♠ Gif :
MessageSujet: We're just two outcasts, strangers in a strange world [WardSimmons]   Jeu 7 Juin 2018 - 22:48
We're just two outcasts, strangers in a strange world
Statut du sujet :  Privé ft. Grant Ward
Date du rp : Présent - juin 2018
Météo & moment de la journée : journée
Autre : quelque part à l'intérieur des terres américaines




Simmons ft. Ward
We're just two outcasts, strangers in a strange world
Let's team up.


J'embarquais dans le quinjet et allais m'installer, posant mon sac, ma mallette et me sanglant, prête au décollage. Je fixais l'autre côté de l'appareil, attendant que mon équipier de terrain se décide à arriver. Comme d'habitude, les agents de terrain sont en retard. Ils sont peut-être doués pour se sortir de situations périlleuses, éliminer les cibles mais pour ce qui est de la ponctualité, on repassera.

On m'avait prévenue tôt ce matin. Je devais aussitôt me rendre sur la base pour partir en mission. Un duo : agent de terrain et scientifique. Une menace biochimique avait été détectée alors forcément, il leur fallait une biochimiste. Moi, apparemment. Un hangar bien gardé par une milice entreposait supposément des virus assez dangereux. Il fallait donc quelqu'un pour les récupérer tout en s'assurant qu'ils ne représenteraient pas une menace. Une petite équipe pour se faufiler, embarquer les virus tout en s'assurant que les occupants du hangar n'essaient pas de nous descendre. D'où l'importance d'un agent de terrain.

Je laissais échapper un soupir quand j'entendis enfin des pas monter à bord du quinjet. Je tournais la tête pour savoir avec qui je ferais équipe, priant pour que ce ne soit ni une tête brûlée ni un abruti. Je découvris avec stupeur qui vint s'asseoir en face de moi. Il avait troqué son costume contre une tenue plus appropriée à la mission et affichait un sourire. J'esquissais un semblant de sourire à mon tour tandis que l'appareil décollait enfin.

J'imaginais ce que je pourrais bien lui dire. Lui parler de l'équipe ? De la mission ? De Daisy ? Non. C'était peut-être la pire des idées. Elle avait vu ce que ça avait donné avec la jeune femme. Elle ne pouvait même pas prononcer son nom sans que ça ait l'air de lui arracher les entrailles. Et je n'étais pas vraiment sûre de savoir si c'était réciproque ou pas. Est-ce qu'elle lui manquait ? Est-ce qu'on lui manquait ? J'avais été contente de le revoir sur quelques missions avant celle-ci. Je l'avais toujours bien aimé malgré son petit côté monsieur-parfait-je-sais-tout-regarde-moi-et-mes-gros-biceps. Il n'était pas le plus drôle de notre équipe, ni le plus gentil mais j'étais venue à l'apprécier, vraiment. Et puis l'équipe avait été dissoute, j'avais perdu tout le monde de vue. Daisy, Coulson, May. Fitz aussi, pour d'autres raisons. Et puis il avait été le premier à revenir. Peut-être que ça nous liait de façon plus importante ? Sauf que j'avais la désagréable impression que pour lui, le travail passait avant tout, avant ses amis, avant l'amour qu'il pouvait porter aux autres. Et cette pensée restait, trottant dans ma tête, dès que je le voyais. Un drôle de pressentiment sur lequel je ne pouvais pas vraiment mettre le doigt.

Grant Ward était définitivement difficile à cerner.

"Je ne savais pas que je partais avec toi. Contente de savoir que tu couvres mes arrières."

Je ne mentais pas. Il était un très bon agent et je savais que pour la mission, il me protègerait jusqu'à ce que je rentre en un seul morceau. C'était un avantage certain. Pour le reste, c'était une autre paire de manche. Durant le trajet, il allait bien falloir parler. Et le sujet de Fitz, de Daisy, du reste de l'équipe viendrait forcément sur la table. Je me préparais donc à une conversation plus que compliquée. Entre ce que j'avais deviné, ce que je savais et connaissant la façon de réagir de Ward, le combat s'annonçait difficile. Mieux valait ne pas plonger tête baissée, rentrer dans le bain petit à petit, précautionneusement.

"Et, dis-moi, tu as eu des missions intéressantes ces derniers temps ?"

On ne pouvait pas faire plus banal. Et j'espérais que comme ça, je n'ai pas à aborder tout de suite les sujets les plus sensibles.



"The steps you take don't need to be big. They just need to take you in the right direction."
It means you and I are invincible, Fitz. ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Hydra
♠ Emploi : spécialiste au sein du SHIELD + agent sous couverture pour HYDRA
MessageSujet: Re: We're just two outcasts, strangers in a strange world [WardSimmons]   Ven 8 Juin 2018 - 7:46
Il y avait une différence entre être de glace et être dans l'état dans lequel je me trouvais. Regard lancé dans le miroir. Reflet que trop sombre. Conscient bel et bien des cernes autour de mes yeux. Cernes qui paraissaient à point de vue énorme. Ne pouvant pas me rappeler le moment de la journée où j'avais pu dormir réellement. Le sommeil qui ne pouvait que me quitter trop rapidement. Et si cela n'aidait pas à chaque matin, même sans réveil je ne pouvais que me réveiller aux mêmes horaires. Trop tôt pour d'autres. Incapable de passer la journée au lit. Horloge interne qui me réveillait. Des mécanismes de sommeil conservés depuis le temps que j'avais passé dans la forêt du Wyoming. Des mécanismes que je continuais d'avoir. Et une répétition des mêmes mouvements alors que chaque instant après je ne pouvais que m'échauffer, faire des étirements entre autre avant d'aller prendre une douche. Systématique. Et des mécanismes qui étaient là, revenus encore plus précisément depuis que l'équipe avait été dissoute, depuis que nous ne nous trouvions pas dans le bus. L'impossibilité de le faire là-bas sans suspicion, mais ici dans la chambre donnée à la sein du base du SHIELD, cela était plus facile. Une chambre qui reflétait mon état de pensée. Volonté de contrôle alors que tout était rangé militairement. Aucun livre qui ne dépassait. Des tenues rangées qui se ressemblaient toutes. Mais si je savais autant que cette fois-ci, j'étais appelé en mission. Une chambre plutôt impersonelle où je semblais juste de dormir. Aucune photo en vue. Détournant finalement pas moins mon regard de la pièce pour m'activer. Et que trop conscient que la fatigue n'était pas seulement dû aux missions que j'enchainais, au manque de sommeil alors que je ne pouvais que rester éveillé la nuit, que certains cauchemars étaient de retour. Conscient aussi que cela était dû à l'image d'une jolie brune en particulier. Image qui ne pouvait que venir trotter dans ma tête désormais à tout point de la journée. Un retour à la case départ que plus incisif.

Et conscient que j'allais devoir mettre de côté ce sujet. Appelé sur le terrain trop tardivement. En retard alors que je me dirigeais vers le quinjet. Ne connaissant pas l'identité de mon équipier pour cette fois-ci, dans un sens rassuré ou non qu'il s'agisse de Jemma. A vrai dire si je disais n'avoir revu personne de l'équipe de Coulson après la purge, là n'était pas tout à fait exact. Jemma qui avait échappé à la règle. Peut être parce qu'il était plus facile de la croiser malgré la culpabilité qui existait. Elle qui n'avait subi de dommages physiques alors que je les envoyais au fond de l'océan. En vie. En chair et en os sans aucun problème. Ce qui aurait du aussi se passer avec Fitz, maudit container qui n'avait pas flotté. Container censé flotter. Pointe de colère de retour avant que je ne la chasse. D'humeur plus sombre que d'habitude alors que je me dirigeais vers la scientifique. "Je ne savais pas que je partais avec toi. Contente de savoir que tu couvres mes arrières." Réponse délicate à donner, bien que là était le cas. Ce que je tentais de faire en effet. "J'aurai dû être là plutôt mais j'ai reçu l'ordre de mission trop tard." Et ne pouvant que me diriger vers la cabine de pilotage de quinjet non sans lui faire signe de me suivre. N'ayant pas besoin pour le moment d'activer le pilotage automatique comme aurait pu le faire un autre agent. Capable de piloter le quinjet. Et ne pouvant que prendre place aux manoeuvres non sans l'écouter. "Et, dis-moi, tu as eu des missions intéressantes ces derniers temps ?" "Pas particulièrement. " Non juste des missions qui s'étaient enchaînées encore et encore. Non pas que je n'avais pas voulu saisir cette opportunité, bien au contraire. Le moment parfait pour me focaliser de nouveau sur ce que je devais faire. Le moyen aussi d'oublier Skye. Me figeant l'espace d'une seconde avant de reporter mon attention sur Jemma. Tout pour ne pas penser à la jeune femme, bien qu'il était autant possible qu'elle en ait parlé à Jemma. Les deux qui restaient proches ou qui l'étaient encore plus avant. Sujet trop banal pour elle. Conscient qu'il y avait plus dont elle voulait parler. Non pas qu'elle pouvait s'attendre à une pointe de jugement de ma part alors qu'autant qu'elle j'avais évité nos autres coéquipiers. "Est-ce que tu as vu Fitz récemment ? " Question délicatement posée alors que je savais qu'il n'y avait qu'un sujet voir deux qui pourrait autant tourmenter la scientifique. Quinjet qui décollait au même instant. Un voyage qui restait légèrement long, et préférant autant percer l'abcès avant. Voulant la savoir à 100% dans la mission alors qu'une arme biochimique devait être appréhendée. Pas tant la volonté d'éliminer toute variable contraire que de m'assurer que dans un sens elle allait bien. Instinct protecteur qui refaisait surface mais qui ne s'était pas matérialisé identiquement auprès de Skye.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
SHIELD
♠ Emploi : Biochimiste - Agent du SHIELD niveau 5 ♠ Gif :
MessageSujet: Re: We're just two outcasts, strangers in a strange world [WardSimmons]   Mar 19 Juin 2018 - 20:49
Simmons ft. Ward
We're just two outcasts, strangers in a strange world
Let's team up.


Il va se placer au poste de pilotage et je le suis par réflexe. Nous n'étions que tous les deux. Et ça me faisait un peu bizarre. Oui, nous nous étions déjà revus en mission mais à chaque fois c'était la même chose : mon cerveau, par réflexe, s'attendait à voir débarquer Daisy, Coulson, May... Et Fitz. C'est souvent à ce moment là que je me rappelais de ce qui s'était passé, que ça revenait me poignarder d'un coup vif et sec. Puissant. Je m'assis à côté de Ward sans un mot alors qu'il répondait à ma question après s'être excusé de son retard.

"Pas particulièrement."

Je hochais la tête. A croire que tout le monde s'ennuyait dernièrement au SHIELD. Ou bien parce qu'on n'était plus à bord du Bus ? C'était peut-être ça. La vie paraissait moins drôle, moins attrayante, moins pétillante. Et encore, il partait tout le temps sur le terrain tandis que j'étais souvent confinée au laboratoire. Oui, bien sûr que j'aimais ça, que j'aimais la science, découvrir de nouvelles choses, comprendre leur fonctionnement. Mais dans le Bus, on faisait tellement plus... Et tout ça avait disparu. Evaporé, comme si ça n'avait jamais existé. Depuis, on s'ennuyait ferme. Même avec une mission chez HYDRA, même avec de nouvelles affectations. Alors peut-être que finalement, Ward était comme moi. Il n'était pas du genre bavard et je ne m'attendais pas vraiment à en savoir plus. Même si j'aurais aimé demander. Mais j'avais appris. Ce n'est pas la peine. Il ne s'ouvre pas. La seule qui y était parvenue, c'était Daisy. Elle aussi était partie, ou lui. Plutôt lui, à en juger par la réaction que mon amie avait eu lorsque je lui avais révélé avoir revu Ward en mission.

Je soupirais et fixais mon regard sur le ciel d'un bleu azur. Nous étions au-dessus des nuages et on ne voyait que l'horizon pour tout décor lorsque sa voix brisa le silence qui s'était installé sans que j'y prenne garde. C'était facile, de rester silencieuse à côté de Ward. Ca reposait, en quelque sorte. Ca me permettait aussi de me laisser aller dans mes pensées noires, ça, c'était moins bien. Mais parfois, ça me faisait tenir. Ca me rappelait mon but.

"Est-ce que tu as vu Fitz récemment ?"

Le coup de poignard. Encore. A chaque fois que j'entendais son nom, c'était pareil. Je savais qu'il n'en avait pas fait exprès. Qu'il ne s'attendait pas à ce que ça me fasse autant de mal. Comment pouvait-il savoir ? Certes, nous avions vécu ensemble dans le Bus, nous nous étions rapprochés et il était un ami. Mais il ne me connaissait pas vraiment, pas entièrement. Pas comme Daisy ou Fitz. Eux comprendraient. Mais Daisy était abîmée. Fitz encore plus. Et si la première acceptait de me parler, c'était plus difficile avec le second.

Je tournais lentement la tête vers lui. Je ne savais pas ce que mon visage pouvait montrer. La peine ? La douleur ? La colère ? Un air neutre ? Je réfléchis longtemps à ma réponse, pesant chaque mot, que rien ne dépasse, que rien ne transparaisse. A quoi cela aurait-il servi ? Ce n'est pas comme s'il allait me prendre dans ses bras, me rassurer, appeler Fitz pour tout régler. Mieux valait garder la face.  

"Je suis tombée par hasard sur lui, on a un peu discuté mais... C'est compliqué."

Je n'ajoutais rien de plus. A quoi bon ? Pour dire quoi ? Je baissais les yeux sur mes mains aux jointures blanches à force de les avoir trop serrées l'une contre l'autre. Je fis un effort pour les reposer à plat sur mes genoux. Je devais avoir l'esprit clair, cesser de penser à Fitz. Il fallait que je change de sujet. Et une seule idée me vint à l'esprit.

"En revanche, j'ai parlé un peu plus longuement avec Daisy..."



"The steps you take don't need to be big. They just need to take you in the right direction."
It means you and I are invincible, Fitz. ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Hydra
♠ Emploi : spécialiste au sein du SHIELD + agent sous couverture pour HYDRA
MessageSujet: Re: We're just two outcasts, strangers in a strange world [WardSimmons]   Mar 19 Juin 2018 - 21:06

Un simple prénom prononcé. Son visage qui se craquelait aussitôt. Le silence qui s'éternisait alors que la douleur se peignait sur son visage. Sujet douloureux. Le jeune homme qui était toujours en colère contre elle pour être partie. Un fossé qui s'était creusé. Pouvant comprendre que la jeune scientifique ait eu besoin de s'échapper, de se jeter à corps perdu dans le travail. Pointe de culpabilité, de responsabilité là. Peut être que si j'aurai été moins lâche, ou que je ne me taisais pas plus longtemps, je lui aurai dit qu'elle n'avait pas à s'en vouloir. Ce n'était pas de sa faute. Ce n'était pas de sa faute si le container n'avait pas flotté mais n'avait pu que couler à pic. La faute au final que de ce stupide container. Mais je ne lui en touchais un mot. Gardant au contraire le silence alors que je ne pouvais que la regarder. Attendant qu'elle prenne la parole, qu'elle prenne son temps. Nullement là pour la juger. Aussi coupable qu'elle. Coupable aux yeux d'autres de les avoir laissé derrière. Chacun qui fuyait un moment ou peut être certains en particulier qui préféraient fuir. Un choix. Toujours le même. Pointe de compassion qui transpassait à vrai dire, bien que je tentais de masquer, ne voulant pas qu'elle prenne cela pour de la pitié. Ce qui n'était pas le cas. "Je suis tombée par hasard sur lui, on a un peu discuté mais... C'est compliqué." "Cela l'est toujours..." Ce qui était le cas. Une situation compliquée pour elle. Situation sur laquelle elle décidait de ne pas converser plus. Choix que je pouvais que respecter alors que ce n'était pas non plus comme si je comptais me dévoiler sur une certaine personne en particulier. Pourtant ce n'était pas comme si une jolie brune en particulier n'avait pas tendance à revenir dans mes pensées. Image chassée. C'était le cas. C'était toujours compliqué. A vrai dire il n'y avait pas de bon moment pour commencer une nouvelle histoire. Il y avait toujours imprévu. Toujours prisonnier demain de cette promesse faite à Brock. Toujours prisonnier de cette dette. Et que situation que compliquée de s'attacher. S'attacher était possible mais seulement à un certain point, ce que je pensais. Ne voulant devenir vulnérable, dépendant comme  Brock commençait à l'être ores et déjà. C'était une erreur. Dans un sens, j'étais déjà dépendant alors que l'image de la jolie brune continuait de flotter dans un coin de mon esprit même si je l'en chassais à maintes reprises. Ce que je faisais. Alors il était certain que je pouvais comprendre qu'elle ne veuille en parler, qu'elle veuille se taire sur le sujet. Ne comptant lui forcer la main alors que je ne pouvais que reporter mon attention sur la ligne d'horizon. Mais tout autant je ne pouvais qu'un bref instant reprendre la parole, pour la rassurer. "Je n'ai aucun doute que tu vas retrouver Fitz, j'imagine que vous avez juste tous deux besoin d'un peu de temps." Ce dont je ne doutais pas. Ne doutant pas du lien qui existait entre eux ou la possibilité de soulever des montagnes s'ils étaient côte à côte.

Un visage de nouveau impassible et qui manquait pourtant de se craqueler à son tour tandis qu'elle prenait la parole. "En revanche, j'ai parlé un peu plus longuement avec Daisy..." Visage qui manquait en effet de se craqueler. Un masque qui menaçait de tomber mais cela ne fut pas le cas. Visage qui restait impassible alors même qu'elle avait continué d'éveiller mon intérêt. Tentant de chasser ce prénom mais il était déjà trop tard. Presque à me demander ce qu'ils s'étaient dit bien que je ne pouvais que me douter que les arguments à mon égard n'étaient pas flatteurs. Manquant de lui demander si elle allait bien. Mais là n'était pas mon rôle. N'ayant aucun droit de poser cette question alors que je n'étais son copain, que celui qui l'avait rejeté encore. Battements du coeur que je ralentissais alors que c'était d'un ton neutre que je prenais la parole. "C'est une bonne chose pour toi." Comme si j'étais soudainement plus intéressé par Jemma que par mon cas. Mensonge discret. Subtilité. Et malgré tout une semi vérité alors qu'en effet je pensais que c'était une bonne chose si les deux jeunes femmes renouées. Un trio indispensable qui fonctionnait parfaitement ensembles. Là encore je ne pouvais que me mettre délibérément à l'écart, en retrait. Comme si je pensais n'être qu'un pièce rapportée dont il pouvait se passer. Ce que je pensais alors qu'il était possible de trouver d'autres excellents spécialistes, compétents. Certes peut être pas aussi doué que moi, mais je n'avais aucun doute sur leur compétence. N'étant pas indispensable. Et une meilleure raison que cela, alors qu'il était nécessaire que je mette de la distance, que je me reconcentre sur la mission. Ce que je ne tardais à faire. Un même mouvement. Dans un sens des reflets dans le miroir alors que je ne faisais que la même chose, évitant le sujet. "On devrait arriver bientôt. Tu sais ce que tu dois faire ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
SHIELD
♠ Emploi : Biochimiste - Agent du SHIELD niveau 5 ♠ Gif :
MessageSujet: Re: We're just two outcasts, strangers in a strange world [WardSimmons]   Sam 7 Juil 2018 - 13:21
Simmons ft. Ward
We're just two outcasts, strangers in a strange world
Let's team up.


Je scrutais son visage à la recherche du moindre indice. Un signe qui montrerait qu'il ressentait quelque chose, que lui aussi pouvait avoir mal ou s'inquiéter ou s'intéresser. N'importe quoi qui me fasse me sentir moins seule, qui montrerait que nous avions quelque chose de plus en commun que l'équipe du Bus. Et pendant une brève seconde, je cru déceler quelque chose. Qui s'en alla aussitôt alors qu'il prenait un ton neutre pour répondre du tac au tac :

"C'est une bonne chose pour toi."

J'en étais presque soufflée. Je le regardais, dubitative avant de me reconcentrer sur le ciel et l'horizon qui était bleu à perte de vue. Il n'avait même pas voulu savoir comment elle allait alors qu'il avait été son instructeur pendant la période où elle se faisait passer pour Skye. Ils avaient été proches, j'en étais sûre mais pour lui, ça semblait être du passé. Et peut-être que tous les autres membres du Bus l'étaient aussi. May, Coulson, Fitz. Même moi. Il n'était pas là par gaieté de coeur à l'idée de revoir une ancienne coéquipière. Non. Il était là car on le lui avait demandé et en bon agent, il obéissait.

Je ne sais pas à quoi je pouvais bien m'attendre. Peut-être à un petit mot gentil, une preuve qu'il avait aimé faire partie de notre équipe, qu'il n'était pas qu'un solitaire après tout. Mais c'était Ward. Il ne fallait peut-être pas trop en demander. Pourtant... Pourtant quand il avait parlé de Fitz j'avais cru qu'il avait changé, qu'il était devenu plus humain. Brève lueur d'espoir aussitôt chassée. Le naturel revenait au galop et mon coéquipier d'un jour ne pensait plus qu'à la mission. Car après tout, qui y avait-il de plus important qu'une mission pour Ward ?

"On devrait arriver bientôt. Tu sais ce que tu dois faire ?"

Je tentais de chasser mes pensées, les effacer d'un coup de chiffon comme la craie sur le tableau noir. Il avait raison : le trajet touchait bientôt à son terme et parmi le peu d'informations que nous avions, nous savions déjà que ce ne serait pas facile et même dangereux. Il fallait être concentrés, ne pas dévier de la mission qui nous avait été confiée. Pourtant, je ne pouvais m'empêcher de ressasser sans cesse le fait que nous étions là, tous les deux, sans les autres. Et que c'était comme si quelque chose clochait.

Difficile de se concentrer dans ses conditions mais il en allait de la mission, possiblement de la vie de plusieurs personnes, voire de centaines si le hangar où nous nous rendions contenait vraiment les armes dont le SHIELD avait eu vent. Je tournais la tête vers Ward alors que le quinjet entamait sa descente.

"Trouver les armes, évaluer la menace, la mettre hors d'état de nuire. Tout ça sans me faire tuer. Mais c'est pour ça que tu es là, non ?"

Je tentais un sourire pour appuyer ma blague. Ca avait toujours été son rôle : nous garder en vie, Daisy, Fitz et moi. Surtout Fitz et moi, d'ailleurs mais nous n'en savions rien, pensant que Skye n'était pas une agent, n'était qu'un hacker. Et jusqu'ici, Ward avait réussi. Sauf cette dernière fois. Cette fois où Fitz et moi nous étions retrouvés au fond de l'océan. Peut-être que s'il avait été là, rien de tout ça ne serait arrivé et en ce moment, je travaillerais tranquillement avec mon meilleur ami, l'autre partie de moi.

Je soupirais et attendis sagement, sans un bruit, que le quinjet se pose. J'enfilais mon sac sur mon dos et suivis Ward.

"C'est quoi le plan pour rentrer ? Parce que je te préviens, d'habitude c'est... ce n'est pas moi qui nous fait rentrer dans les endroits ultra-sécurisés."

A chaque mission, c'était pareil. J'avais l'impression qu'une part de moi manquait, m'avait été arrachée. Fitz n'était plus là, il ne me complétait plus. Daisy aurait pu le faire elle aussi mais elle non plus n'était pas là. Il n'y avait que Ward et moi... Et il faudrait bien que ça suffise, même si j'étais abîmée et que de toute évidence, il n'avait pas plus l'esprit d'équipe qu'avant. Ou du moins, si c'était le cas, il ne le montrait pas.  



"The steps you take don't need to be big. They just need to take you in the right direction."
It means you and I are invincible, Fitz. ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Hydra
♠ Emploi : spécialiste au sein du SHIELD + agent sous couverture pour HYDRA
MessageSujet: Re: We're just two outcasts, strangers in a strange world [WardSimmons]   Sam 7 Juil 2018 - 19:20

"Trouver les armes, évaluer la menace, la mettre hors d'état de nuire. Tout ça sans me faire tuer. Mais c'est pour ça que tu es là, non ?" "C'est pour cela que je suis là oui." Un sourire qui se dessinait sur mon visage pour l'une des premières fois. Mon regard qui croisait le sien alors que je reprenais la parole. "Il ne t'arrivera rien." Promesse que je lui faisais. Comptant en effet m'assurer qu'elle allait bien. Comptant en effet m'assurer qu'elle rentrerait en une seule pièce. Comptant m'assurer qu'elle ne serait pas blesser. Ce que j'avais toujours fait. Là pour cela. Là pour cela lorsque nous étions venus à réaliser des missions tous ensembles. Ce qui n'était pas mon but premier. Ce qui n'était pas ma mission. Mais pourtant, c'était ce que j'avais fait. M'assurant que chaque membre de mon équipe reviendrait entier, qu'aucun d'entre eux ne serait blessé. Là pour éliminer les variables, pour faire feu. Et pourtant, il était difficile de croire que j'avais réussi à tous les niveaux. Brock qui m'avait ordonné de les tuer. Mais là j'avais échoué. Echouant à me départir de mes sentiments. Échouant à les tuer. Une balle dans leur tête qui leur était réservée. Mais au lieu de cela, je n'avais pu que les éjecter dans l'océan. Un container qui était censé flotter. Un container qui n'avait pas flotté, qui avait seulement coulé au coeur des abîmes, s'enfonçant dans l'obscurité de l'océan. Mais autant que j'avais fait preuve d'une faiblesse, de sentiments, je m'étais assuré qu'ils rentrent saufs. Encore vivant. Ils étaient vivants en effet. Elle l'était. Et je comptais bien m'assurer de nouveau qu'elle reviendrait saine et sauve à la base du SHIELD. Ce qui comptait alors. Autre mission fixée. Non une que m'avait fixée Brock. Ce qui ne serait pas non plus une mission donnée par le SHIELD ou HYDRA mais cette fois une mission que je m'étais fixée. Comptant m'assurer que Fitz la retrouverait même s'ils étaient à couteau tiré, si le jeune homme se sentait trahi. La trahison qui serait toujours de mise dans ce monde d'espion. Et une mission que j'espérai se déroulerait à la perfection.

"C'est quoi le plan pour rentrer ? Parce que je te préviens, d'habitude c'est... ce n'est pas moi qui nous fait rentrer dans les endroits ultra-sécurisés." Et sur ce point elle avait raison. Cette fois-ci il n'y avait aucune équipe technique. Une mission sur laquelle ils n'avaient envoyé qu'un agent spécialiste et une scientifique. Il n'y avait personne douée en communication, qui pouvait hacker les les caméras de surveillance pour nous informer de qui se trouvait là. Cependant autant que Skye n'était pas là pour assurer cette partie, il ne restait pas moins que je n'étais pas démuni de moyen. Déroulant après l'avoir sorti de mon sac une sorte de tablette. Dessus visible toutes les sources de chaleur, les mouvements des individus. "Une invention de Fitz. Je l'ai gardé." Engin qu'il avait utilisé pour repérer les mouvements, les personnes qui se trouvaient là. Appareil électronique que je n'avais pas utilisé alors qu'en général je me contentais d'ouvrir les portes et de faire le ménage. "Si cela te rassure, tu peux le prendre. Mais on risque de perdre du temps." Ce qui était le cas. Préférant au contraire qu'elle se concentre sur une mission en particulier. Non, certes ce gadget pouvait être utilisé mais je préférai qu'elle se préoccupe uniquement de l'arme qu'elle devait neutraliser. "Fais-moi confiance pour éliminer les obstacles sur notre chemin." Mon regard qui croisait le sien avant que je n'en vienne à reprendre la parole de nouveau. "Tout ce que tu as à faire comme tu as dit c'est de te préoccuper de l'arme. Je m'occupe du reste." Ce qui était le cas. Là où j'étais le plus doué. Un appareil rangé. Une arme de nouveau entre mes mains alors que je sortais du quinjet. "Reste derrière-moi." Et après avoir croisé son regard, je ne pouvais que me diriger en direction du grillage qui entourait le bâtiment désaffecté. Dans cet endroit éloigné de toutes distractions, en son coeur se trouvait le laboratoire. Là où l'arme chimique se trouvait. Ce qui était son ressort. Le mien d'éliminer les soldats qui se trouveraient sur son chemin. Et des obstacles que je ne tardais pas à affronter, en abattant à vue les deux premiers gardes qui nous avaient repéré. Lui faisant signe de se baisser. Les corps qui étaient tombés au sol silencieusement. Des hommes qui n'étaient pas réellement morts, n'utilisant que les icer conçus pour neutraliser les agents. Le SHIELD qui voulait avant tout préserver des vies. Une vie dont ne se préoccupait pas HYDRA. De véritables armes qui étaient utilisées mais devant m'adapter à chaque fois. Plaqué l'instant d'après contre le mur du laboratoire. "Reste ici jusqu'à ce que je te fasse signe." M'approchant de la porte. Sentiment de déjà vue. Skye qui ouvrait la porte mais cette fois-ci cela serait le rôle de Jemma. Et ne pouvant que faire irruption dans le ventre de la bête. Arme en poing. Et les hommes qui commençaient à tomber comme des mouches. Les balles qui pleuvaient. Arme qui ne tardait à être emballée pour être remplacée par les poings. Une voie qui commençait à se dégager alors que je revenais en arrière. "On y va." Des pas qui seraient cela ne faisait aucun doute précipité. A vrai dire cela ne ferait aucun doute que notre présence serait repérée. Ce qui signifiait que je ne pourrai que faire face à de nouveaux soldats. Mais chaque chose en son temps. Tout ce qui comptait était que nos pas même petits nous dirigent dans la bonne direction.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
SHIELD
♠ Emploi : Biochimiste - Agent du SHIELD niveau 5 ♠ Gif :
MessageSujet: Re: We're just two outcasts, strangers in a strange world [WardSimmons]   Mar 17 Juil 2018 - 15:51
Simmons ft. Ward
We're just two outcasts, strangers in a strange world
Let's team up.


Ward sortit de sa poche un petit appareil. J'y jetais un coup d'oeil : il permettait de repérer les signatures thermiques. Avant même qu'il ne le dise, je savais qui avait pu le fabriquer. C'était petit, pratique, astucieux. C'était forcément de lui. Je me contentais donc de hocher la tête quand mon partenaire d'un jour le confirma. Alors quand il me proposa de le prendre, je me contentais de faire un signe négatif de la tête. Pas la peine, j'avais regardé par dessus son épaule.

Il rangea le petit appareil et se releva, s'armant tout en reprenant la parole :

"Fais-moi confiance pour éliminer les obstacles sur notre chemin. Tout ce que tu as à faire comme tu as dit c'est de te préoccuper de l'arme. Je m'occupe du reste. Reste derrière-moi."

Je me levais à mon tour et le suivis, de près pour ne pas nous mettre en danger. Si j'étais à la traîne, il ne pouvait pas me protéger correctement. Je n'avais qu'une mission : rester en vie pour intercepter cette arme. Ward lui devait s'en assurer. C'est ce qu'il faisait toujours et je soupçonnais que ce soit là la raison pour laquelle il avait été choisi pour m'accompagner. Etrangement, même si je ne l'avais pas vu depuis des mois, je lui faisais confiance. Pour mener la mission à bien du moins.

Nous nous approchions du grillage du bâtiment. Il ouvrit un trou permettant de nous faire entrer. Aussitôt, deux gardes débarquèrent. D'un geste, Ward les abattit avec un pistolet ICER. Nous passâmes à côté des corps endormis des gardes et Ward s'assura que la voie était libre un peu plus loin. Nous avancions à l'unisson, lui nous protégeant, moi me contentant de le suivre. La porte n'était plus très loin. Adossés contre le mur, Ward se contenta de quelques mots avant de pénétrer dans le bâtiment :

"Reste ici jusqu'à ce que je te fasse signe."

Je hochais la tête et sortis mon propre ICER de mon sac, au cas où. Depuis mon infiltration chez HYDRA, j'avais appris à tirer. Je devais encore me perfectionner mais si un visiteur impromptu débarquait, j'espérais que ce serait suffisant. J'attendais en silence, sans bouger, les sens aux aguets.

Soudain, contre la porte, j'entendis un grand vacarme, un bruit sourd suivi du son de la poignée s'abaissant. Je me préparais à tirer, au cas où ce soit un ennemi qui ait vaincu mon coéquipier et vienne me chercher. Au lieu de ça, je me retrouvais face à Ward, à peine essoufflé mais avec quelques blessures superficielles.

"On y va."

Comme si c'était la chose la plus naturelle au monde. Je me rendis alors compte que je retenais ma respiration depuis un moment et repris mon souffle. Je le suivis à l'intérieur du bâtiment sans un bruit. Il avançait rapidement et avec ses jambes bien plus grandes que les miennes, je devais trotter pour ne pas mettre de distance entre nous. Il m'emmena plus avant dans le laboratoire. Je tentais d'ignorer tous les corps jonchant le sol. Certains étaient salement amochés mais je n'allais pas prendre le temps de les soigner. A la fin de la mission, il faudrait déjà que je m'occupe de Ward.

Nous avancions dans un long couloir quand j'entendis un bourdonnement. Je me stoppais net, attrapant le bras de mon coéquipier pour qu'il fasse de même.

"Par là. Tu entends ? Ca, c'est peut-être ce que nous cherchons."

Etrangement, aucun garde n'était posté devant la porte. Mais j'avais l'étrange sentiment qu'il y en avait sûrement derrière. Ou alors cette organisation était stupide. On ne laissait pas une arme comme celle suspectée sans surveillance.



"The steps you take don't need to be big. They just need to take you in the right direction."
It means you and I are invincible, Fitz. ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Hydra
♠ Emploi : spécialiste au sein du SHIELD + agent sous couverture pour HYDRA
MessageSujet: Re: We're just two outcasts, strangers in a strange world [WardSimmons]   Jeu 19 Juil 2018 - 17:30

Les premiers gardes éliminés. Ce qui ne voulait pas dire qu'il n'y aurait pas d'autres gardes sur notre chemin après. La possibilité aussi qu'HYDRA intervienne sur le site. Je n'avais reconnu aucun des gardes. Je n'avais reconnu aucun des hommes postés en sentinelle. Ce qui ne voulait pas dire qu'ils n'étaient pas des sous-fifres. Ce qui ne voulait pas dire qu'ils n'allaient pas intervenir à leur tour. Des agents que j'avais conscience que je n'en viendrais qu'à tuer même si je les connaissais. Des hommes qui pouvaient en effet être des connaissances. Ce qui ne voulaient pas dire que je les mettrais hors de jeu s'il le fallait. Certes jusqu'à là je n'avais pas tuer. Mais s'il fallait en venir à là alors que leurs balles étaient réelles, là serait le cas. J'avais déjà du sang sur les mains. Si j'avais évité d'en avoir, il n'en restait pas moins que j'en avais bel et bien. Du sang sur les mains. Et autant d'habilités que je devais user pour arriver jusqu'au bout. Tout ce qui comptait pour le moment était de maintenir cette couverture. Tout ce qui comptait était de continuer de prétendre que j'étais le loyal petit soldat que le SHIELD voulait que je sois. Soldat loyal que je n'étais pas bien que je pouvais continuer qu'à faire semblant. Ce que je faisais. Ce que je continuerai de faire.

Mais à vrai dire mon but n'était alors pas seulement de m'assurer que nous récupérerons cette arme, mais que Jemma rentrerait saine et sauve. Ce qui était toutefois possible pour le moment. Une voie qui se dégageait. Des hommes qui étaient à terre. Ils étaient vivants. C'était ce qui comptait pour eux. Ils avaient une chance de se relever même s'ils ne se réveilleraient pas tout de suite. Et soudain ce bourdonnement. Arme en main. Une arme qui ne m'avait pas quitté. Et me figeant au même instant où elle attrapait mon bras. Un bruit que j'avais déjà entendu. Sans aucun doute parce que chacun ne pouvait qu'être obligé de repérer les signes. Des signes qu'il me fallait repérer. Devant repérer la moindre menace, le moindre signe d'alerte. Obligé d'être vigilant. Obligé d'être sur mes gardes sans arrêt parce que nous n'étions pas encore sortis de là. Nous n'étions pas encore sortis de l'auberge aussi simplement qu'il soit cela. Mais je ne comptais pas m'arrêter. Comptant bien aller jusqu'au bout. Mon attention qui s'était reportée sur elle aussitôt. "Par là. Tu entends ? Ca, c'est peut-être ce que nous cherchons." Un hochement de tête bien que je ne pouvais que lui faire signe de rester derrière. M'avançant. Il n'y avait aucun garde pour le moment. Une autre arme que j'attrapais. "Tiens la porte pour moi et ferme la juste après." Un chuchotement. Cette fois-ci il n'y avait pas de Skye pour réaliser cette action. Il n'y avait que moi et elle. Ce qui était suffisant. La porte qui s'ouvrait. Un entrebâillement. Et faisant irruption dans la pièce la seconde d'après. M'avançant et faisant feu. La détente sur laquelle j'appuyais encore et encore pour mettre hors d'état de nuire les différents soldats qui étaient là et les scientifiques. Ne récoltant qu'une plaie superficielle. Ce qui n'était rien à proportion. Simplement du sang. Il n'y avait rien de plus. Il n'y avait rien de moins. Et au centre de la pièce entouré derrière des parois de verre, l'arme. "Jemma !" Une voix que j'avais haussé. Une voix que j'avais bel et bien haussé pour qu'elle m'entende. "L'arme est là on dirait." L'arme qui était bel et bien là. Et ne pouvant dire de quoi il s'agissait alors que je ne la connaissais pas. Faisant un pas de plus dans sa direction. L'alarme qui résonnait soudainement. Il ne manquait plus que cela. "Est-ce que tu peux t'en occuper rapidement ?" Jetant un coup d'oeil à mes armes pour voir ce qui me restait. Calculant mentalement le temps que je pouvais tenir. Calculant le temps qui nous restait. Une variable certes prévisible mais il ne restait pas moins qu'il fallait la maîtriser, et mieux valait être rapide comme toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
SHIELD
♠ Emploi : Biochimiste - Agent du SHIELD niveau 5 ♠ Gif :
MessageSujet: Re: We're just two outcasts, strangers in a strange world [WardSimmons]   Dim 22 Juil 2018 - 14:29
Simmons ft. Ward
We're just two outcasts, strangers in a strange world
Let's team up.


Ward s'arrêta, tendit l'oreille et en vint aux mêmes conclusions que moi. Silencieusement, il hocha la tête avant de reprendre les choses en main :

"Tiens la porte pour moi et ferme la juste après."

C'était à mon tour de hocher la tête. Il arma son ICER et j'attendis qu'il me donne le signal pour ouvrir la porte et la refermer aussitôt. Je me plaquais contre le mur, les sens en alerte. Si une bande de soldats arrivait, j'étais cuite. J'avais toujours mon arme si besoin mes plus nous nous enfoncions dans le complexe, plus je craignais de ne pas réagir assez rapidement et efficacement pour m'en sortir face à une armée alors que Ward était parti ailleurs.

Je tentais de calmer ma respiration, d'inspirer et expirer lentement et silencieusement. Pas besoin de s'inquiéter, Jemma. Tu l'as fait plein de fois, tu peux encore le faire, même sans lui. Même sans l'équipe. Le SHIELD t'as envoyé ici, c'est que tu peux le faire sans te faire tuer. J'inspirais un grand coup et entendis alors une voix derrière la porte criant mon nom.

Je poussais la porte, entrais rapidement dans la salle et vis les corps inconscients à terre : soldats, scientifiques. Et au milieu Ward. Un peu amoché. Je mis les mains sur mes hanches et pris un air réprobateur. S'il pouvait éviter d'être blessé, ça m'arrangerait. Ca ferait du boulot en moins dans le quinjet. J'avais assez avec une arme sur les bras.

Arme que Ward me désigna à ce moment.

"L'arme est là on dirait."

Je m'approchais de quelques pas pour l'observer. Heureusement que le SHIELD était arrivé en premier ici. Si quelqu'un d'autre avait mis la main dessus... C'était un tout nouveau type de bombe. Si les éléments n'étaient plus en suspension, il ne faudrait que cinq petites secondes pour qu'elle rase tout sur un rayon de trois kilomètres. Une seule erreur, une seule bousculade ici et elle se déclenchait.

"Ecoute-moi bien, elle ne doit pas bouger. Je dois la désactiver ici. Ensuite on pourra l'emmener."

Si j'y arrivais. J'aurais eu besoin de Fitz. A quatre mains, ça aurait été plus simple. Lui sur l'ingénierie, moi à désactiver la bombe en elle-même. J'avais besoin de lui. Comme toujours. Et par ma faute, il n'était pas là. Ma faute et celle de celui qui nous avait envoyé par le fond.

Et comme un fait exprès, parce que ce n'était pas assez difficile, une alarme retentit. On était repérés, il n'y avait plus de doute. Sûrement une sécurité du laboratoire qu'un scientifique avait activé avant que Ward ne le mette KO. Mon acolyte se tourna vers moi et me dit d'un ton qui n'était pas si interrogatif :

"Est-ce que tu peux t'en occuper rapidement ?"

Je lui lançais un regard interloqué. Rapidement ? Il me faudrait au moins cinq à dix minutes pour en venir à bout. Et encore, si on ne me dérangeait pas. Et ça n'en prenait pas le chemin... Mais pas question de laisser cette bombe ici, dans les mains d'un groupuscule qui, pour ce qu'on en savait, pouvait être à la botte d'HYDRA.

Il n'y avait pas le choix :

"Je vais faire de mon mieux. Mais tu dois les empêcher d'approcher. Et s'il y a le moindre mouvement autour de cette bombe, on meurt tous. Compris ?"

Je me détournais, préférant ne pas voir ce qui allait nous arriver dessus. Je passais derrière la bombe pour examiner le mécanisme. J'essuyais mes mains sur mon pantalon. Avec les mains moites, je risquais de glisser et je ne pouvais pas vraiment me le permettre. Je posais mon sac à terre et sortis mes outils, essayant de ne pas prêter attention à ce qui pouvait se passer autour. Je dévissais précautionneusement la plaque permettant d'accéder au dispositif. La tâche était simple tout en étant complexe : il fallait faire en sorte de désactiver la bombe tout en gardant les molécules en suspension. Si elles n'étaient pas reliées à l'engin explosif, nous ne craignions rien mais pour cela, il fallait faire très attention à ce que la molécule reste en suspension durant toute l'opération.

J'inspirais un grand coup et me mis au travail.



"The steps you take don't need to be big. They just need to take you in the right direction."
It means you and I are invincible, Fitz. ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Hydra
♠ Emploi : spécialiste au sein du SHIELD + agent sous couverture pour HYDRA
MessageSujet: Re: We're just two outcasts, strangers in a strange world [WardSimmons]   Sam 28 Juil 2018 - 11:36
Une arme à trouver. C’était la mission. Cette arme elle avait été trouvée. Mais les renforts arrivaient. Un simple coup d’œil me suffit pour confirmer que c’était une bombe. Ce qu’elle savait et que je savais aussi. Les bombes je m’y connaissais. Capable de les démanteler rapidement. Des missions pendant lesquels j’avais dû en désactivé. Je savais désactiver les bombes, tous engins explosifs. Mais je connaissais aussi mes limites. Des limites à mes compétences. Des limites qui existaient alors que cette bombe était une arme chimique, ou biochimique. Au-delà de mon niveau de compétences. "Ecoute-moi bien, elle ne doit pas bouger. Je dois la désactiver ici. Ensuite on pourra l'emmener." « Je sais. J’aurai pu te donner un coup de main. Mais là, le côté arme biochimique… » Détestant avouer mes faiblesses, ces moments de vulnérabilités. Le pire était d’être impuissant. Certains qui pensaient que j’étais une machine de guerre. Ce que j’étais. Je n’en n’avais aucun doute. Une arme entre les mains de puissants. Un instrument de la mort. Ce n’était pas pour rien que Brock m’avait choisi. Si j’avais une dette envers lui, s’il m’avait appris beaucoup, il ne restait pas moins que j’étais devenu meilleur. Des heures à s’entraîner. Des heures que j’avais mis à profit pour devenir plus fort, plus endurant, pour ne plus jamais me retrouver dans cette même situation. Des heures que j’avais mis à profit pour ne plus jamais ressentir la peur ou d’être en état d’incapacité de défense. Me défendre, j’étais capable de le faire désormais autant que de faire mal. Et à cet instant, il était certain que j’allais devoir faire mal à d’autres. Des équipes pour nous tuer qui allaient arrivés. Obligé de presser Jemma. Conscient qu’elle n’était pas surhumaine. Je ne l’étais pas non plus. Je n’étais pas un dieu. J’étais peut être un guerrier mais comme chacun j’avais mes faiblesses. Et avant tout, je restais désespérément humain et non seulement un robot. Espérant qu’elle puisse faire de son mieux, qu’elle puisse s’en occuper rapidement. "Je vais faire de mon mieux. Mais tu dois les empêcher d'approcher. Et s'il y a le moindre mouvement autour de cette bombe, on meurt tous. Compris ?" Un hochement de tête. « Je sais que tu vas y arriver. » J’en avais la certitude. Elle était douée. Bien plus intelligente que le commun des mortels. Fitz n’était pas à ses côtés mais il ne restait pas moins qu’elle pouvait le faire. Ce que je ne pensais pas au départ, pensant que j’étais tombé sur les pires des coéquipiers possibles mais non, là aussi mon avis avait changé. Mon regard qui croisait le sien. Ayant en effet confiance en la scientifique pour désactiver ses bombes. « Je m’occupe du reste. Juste reste à couvert. Continue peu importe les coups de feu. »

Et sur ces mêmes mots, non sans lui avoir laissé un dernier regard je ne pouvais que franchir la porte que je refermais derrière-moi. La porte, le seul obstacle entre la jeune femme et ceux qui arrivaient. Disons deux obstacles alors qu’ils devraient en premier me franchir sur le corps avant d’accéder à cette porte. Aucun couvert. Il n’y avait rien devant nous si ce n’était ce long corridor jonché de cadavres. Cible facile que je devenais. Cible facile que j’étais alors qu’il leur suffisait de me viser. Armes qui passaient dans mes mains. Cette décharge d’adrénaline. Armé de chaque main. Souffle repris. L’adrénaline dans mes veines, je pouvais la sentir. La bête qui était là, rodait autour. Cette bête tapie dans un coin de mon esprit qui ne pouvait que se repaître de ce sang. Affamée. Elle l’était toujours. Voix qui me disait qu’au fond, je n’avais qu’envie de lui ouvrir grand les portes, de la laisser libre. Bête que j’étais le seul à pouvoir contrôler. Que j’allais encore devoir contrôler aujourd’hui. Et pourtant ce regard il ne pouvait que changer alors que la lumière laissait place aux ténèbres. Et les premières silhouettes qui s’approchaient. Aussitôt les coups de feu alors que je ne pouvais qu’avancer vers mes cibles. Tirant coup après coup. Les chargeurs qui se vidaient alors que les premiers corps tombaient. HYDRA. Un sourire presque au bord des lèvres alors que pendant cet éclat de secondes le silence se faisait. Chacun qui se regardait. Les reconnaissant. Les reconnaissant bel et bien alors que j’avais déjà bu une bière avec eux. Ils étaient fidèles à HYDRA, fidèles à Brock. Mais il y avait toujours cet éclat dans leur regard, ce même éclat de jalousie et de crainte qui avait transpercé lorsque je les avais mis à la terre pour la première fois. Mais nous n’étions pas là pour prendre le thé. Mon objectif qui venait de changer. Il ne s’agissait pas tant de les empêcher d’atteindre la bombe qui comptait si ce n’était de les empêcher de faire sauter ma couverture. Et déjà le rire de l’un d’entre eux. Ils me reconnaissaient. N’ayant eux aussi qu’envie d’en démordre. Devant en finir vite. « Grant Ward. The golden boy. » Soupçon de sourire. Evidemment. Ainsi que j’étais surnommé en partie là-bas. « Toujours dans leurs pattes à ce que je vois. » « Et tu es toujours aussi stupide on dirait. » Note de sarcasme alors que c’était toujours le cas. Me moquant de lui ouvertement. Son visage qui prenait une teinte plus rouge pivoine. Il avait toujours détesté cela et je ne pouvais que m’en jouer pendant cette brève seconde. Chacun qui appuyait sur la gâchette au même moment. Et les corps qui tombaient. Ce grognement de douleur alors que la balle percutait mon épaule. M’affaissant contre le mur non sans avoir mon arme toujours en main. A terre. Ils n’étaient pas morts. Seulement inanimés. Chanceux. Une prochaine fois. Manquant de me saisir de l’autre l’arme, celle-ci bien plus réelle et de les achever. La bête qui me hurlait de les faire. Mais au dernier moment, l’arme retomba entre mes mains. Le sang qui coulait de mon bras. Main que je ne pouvais qu’appuyer sur la plaie pour bloquer l’hémorragie avant d’ouvrir la porte. « Jemma ! » Un regard pour analyser la situation alors que je reprenais la parole. « HYDRA est là. On doit partir. Maintenant. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: We're just two outcasts, strangers in a strange world [WardSimmons]   
Revenir en haut Aller en bas
 

We're just two outcasts, strangers in a strange world [WardSimmons]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


 Sujets similaires

-
» We must remain perfect strangers » Paradoxal Obsession
» Merylin - God Help the Outcasts - 100%
» Strangers in the night [Livre 1 - Terminé]
» Stop being strangers.
» Atelier du Mek Rukza





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: Les mondes connus :: Les différents Etats des U.S.A.-