Merci de recensez vos actions rps ici pour que le contexte les prenne en compte !
N'oubliez pas de voter !


Partagez | 
 

Comme au bon vieux temps. Ou pas. TeamC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar
SHIELD
♠ Classe et nom de code : Quake | Skye ♠ Gif :
MessageSujet: Comme au bon vieux temps. Ou pas. TeamC   Ven 8 Juin 2018 - 23:14
Comme au bon vieux temps.
Statut du sujet :  Privé ft. la Team Coulson ▬
Date du rp : Présent
Météo & moment de la journée : Il fait beau, grand ciel bleu. 14h vient de sonner. Près d'un entrepot où se cache Hydra, filon donner à Skye par Fury.



Comme au bon vieux temps.

Un message, rien d’autres qu’un message et Daisy était parti chevauché sa moto pour se rendre à l’adresse indiquée. L’adresse d’un entrepôt désinfectée à l’extérieur de la ville, puis une rapide explication. Un numéro de dossier et un nom, pour que Daisy commence ses recherches. Une affiliation à Hydra. Hydra, toujours eux…  

Elle fait de longues recherches, dans une salle de la base du SHIELD qui n’est pas occupée. Elle sait qu’elle va devoir craquer certains fichiers qu’elle n’est pas censé lire, même avec son niveau 10. Elle apprend donc la vie du scientifique fidèle au SHIELD qui les a trahis pour Hydra. Allons donc, encore un autre. Des expériences pour les mutants… Elle en a froid dans le dos. Comment peut-on faire ça sur des êtres vivants ? Elle qui défend la cause mutante avec autant de panache que la cause inhumaine. Evidemment qu’elle ne cautionne n’y Hydra, n’y les expériences.
Elle comprend que c’est une mission de reconnaissance et Daisy profite de son statut proche de Fury et de sa liberté d’action pour faire ce qu’elle veut, en gros. Elle ne juge pas apte son équipe à se rendre sur le terrain et puis, pour une reconnaissance, elle veut surtout y aller seule. Sur sa moto, dans son uniforme noir, ses gants aux poignets, elle se rend à l’adresse, avec dans son oreille, un gps particulier qu’un membre de son équipe.

Elle slalome entre toutes les voitures, les habitations, traverse New-York Town pour se rendre dans un quartier bien plus mal famé. On la prévient qu’elle arrive bientôt et laisse sa moto assez loin pour qu’on ne la voit pas depuis le bâtiment, mais assez pour qu’elle puisse la voir et partir, au cas où.

Sauf que partir, elle n’en aura pas l’occasion. Elle se fait discrète, arrive à se positionner devant l’entrepôt et à l’aise de ses jumelles envoie les informations à la base. Des hommes. Une dizaine sans doute dehors. C’est mauvais signe. Daisy se demande, finalement, si cette mission n’a pas un rapport avec le nouveau projet d’Hydra, ce dispositif pour alterner la perception. Elle a aussi entendu parler de ce trafic de mutant et connait l’appréciation de Curtis pour l’expérience mutante. Elle secoue la tête, se met à l’abri et se met à réfléchir. Elle ne peut pas partir ainsi. D’ici quelques heures, ils pourraient avoir libérer les lieux. En parlant de mutant, elle pourrait peut-être demandé à Kurt de venir, avec Logan. Si ça concerne les mutants, ça les concerne aussi, après tout. Alors qu’elle relève la tête, une balle frôle son visage. Elle étouffe un cri de surprise et se cache derrière un container. Elle est repéré, si on lui tire dessus, ça n’est pas que « rien ». Derrière ces murs, il doit y avoir quelque chose. Elle n’a, à ce moment, qu’un seul réflexe. Elle sort son téléphone, passe en main libre et appelle Coulson.

- Décroche…s’il te plait décroche… Ah ! Phil ! J’ai besoin d’une équipe ! La meilleure de tes équipes ! Je suis…

Des rafales d’automatiques. Elle arrête de parler, se met à l’abri et sort son arme pour tenter de s’accorder un peu de temps. Les coups de feu fusent, mais rapidement, elle abandonne. Elle se sait meilleure sans arme.

- Phil ! Une équipe ! Géo-Localise moi avec mon téléphone. J’ai besoin d’un plan aérien ! De soutient au sol. Ta meilleure équipe ! Rapidement !

Elle n’aime pas donner des ordres à son père, puisqu’il est ainsi pour elle, tout le monde doit le savoir maintenant, mais elle n’a pas le choix vu l’urgence de la situation. Elle jauge la situation, bénissant sa bonne étoile d’éviter ainsi les balles. Sa main se positionne face à eux, elle envoie une onde de choc assez violente pour les assommer, presque, mais aussi pour aller se mettre à l’abri.

Pourtant, alors qu’elle se rend vers moto, une balle la touche Ca n’est pas grave, si ce n’est que ça lui fait décocher un cri De nouveau à l’abri, elle regarde la blessure à l’épaule, c’est superficiel, vraiment pas grave, mais elle reprend son téléphone pour envoyer un message à Coulson « + Medic ».

Non, loin, elle observe le bâtiment, c’est l’effervescence dehors, elle imagine que ce qu’il y a dedans va disparaitre et elle ne veut pas que cette mission soit un échec…Déjà, qu’elle n’est pas censé être là, mais ça, son rapport, ce qu’elle doit dire à Hill, elle verra bien plus tard. Elle s'attend déjà à s'attirer les foudres de Coulson, parce qu'elle a été seule, même si on lui a demandé, mais aussi et surtout par ce trou sur son bras, par ce sang qui coule et qui la fait grimacer. Longue journée en perspective.

Les minutes s’écoulent, dans son dos, elle entend du bruit. Elle tourne la tête, main en avant, prête à envoyer au loin les agents d’Hydra, mais s’arrête net. Elle avait tout prévu, tout. Mais certainement pas ce spectacle. Très longue journée en perceptive.



Codage par Libella sur Graphiorum


Everyone needs a family Daisy Quake Johnson;

I never thought I would love someone as I love them. They are my family. My team. My past & my future. I would never leave them.× by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Comme au bon vieux temps. Ou pas. TeamC   Sam 9 Juin 2018 - 0:31
Quelques années plus tôt, dans la base du SHIELD, le docteur Curtis était dans la salle de repos, concentré sur un échiquier. Il pouvait gagner cette bataille. Il le devait. Mais il y aurait des pertes. S’il sacrifiait sa reine, il pouvait éventuellement prendre le fou adverse et s’approcher du roi avec son cavalier. Mais il pouvait juste la déplacer, risquer l’échec et après plusieurs coups, il aurait perdu nombre de pièces mais peut-être avait-il une chance de finalement prendre le roi. Il opta pour la première option. Son adversaire s’inclina.

- Je crois que j’ai encore beaucoup de choses à apprendre de vous aux échecs, docteur.

- Agent Coulson, je vous ai déjà dit de m’appeler Roy.

- Et moi de m’appeler Phil.

Ils sourirent tous les deux.

****

L’Agent Coulson se réveilla en sursaut. Il s’était encore endormi sur son bureau et son café était froid. Il pesta. Mais pas longtemps quand il entendit qu’on l’appelait au téléphone. A moitié endormi tout en étant un poil au taquet – parce que c’est Coulson, cherchez pas – il écouta ce que disait Daisy. Bon ok, il entendit surtout les rafales de coups de feu et son sang ne fit qu’un tour. Il avait beau être calme, elle était en danger. Surtout si elle était en mission et qu’il l’appelait. Mais il demeura le plus calme possible ; ça servait à rien de paniquer, il ne ferait que des erreurs autrement.
Ok, il avait compris.
La meilleure équipe.
Euh...la meilleure équipe ?!


- La meilleure équipe que je puisse avoir...oh !

MAIS FINIS TES PHRASES BON SANG ! - mais il avait percuté. Par contre, ça va être pour les rassembler que ça allait être chaud. L’ancienne équipe. Il devait en rassembler les membres. DE TOUTE URGENCE ! ALORS TU TE LÈVES TOUT DE SUITE PHIL ET TU VAS LES CHERCHER !

Ça faisait longtemps.

****

Pendant ce temps-ci, du côté de Hydra.

Le docteur Curtis savait que quelque chose n’allait pas quand les gars de la sécurité avaient commencé à tirer. Il les entendait de loin malgré le fait qu’il était malentendant ; mais les bruits comme des tirs, il n’y avait pas de problème. Il regarda les caméras de sécurité. Bon d’accord, une intruse. Une seule ?! Boarf, ça devrait aller. Ça serait juste cool s’ils pouvaient la capturer, il pourrait ensuite l’interroger en toute cordialité ; tant qu’il pouvait éviter la torture, ça serait bien. Il en avait assez du sang tout partout ; non sérieusement, c’était chiant à nettoyer. Vous n’imaginez pas tout le bordel que c’est pour lui en tous cas ; parce que oui, c’était le genre de personne à assumer ses conneries de ce type, pas la peine de faire vomir la technicienne de surface, elle avait déjà bien à faire avec les chiottes – il se demandait toujours pourquoi c’étaient ces endroits qui étaient que rarement visités par le service de nettoyage. C’était pas si compliqué ?! Ça ou alors y avait plus de budget parce que tout l’argent était passé dans les effets spéciaux et autres effets pyrotechniques. Wait, on s’égare.

****

Bon, on a qui sous le coude ?

Phil alla vite se renseigner sur les disponibilités des agents qu’il avait en tête. C’était dingue ! L’ancienne équipe allait pouvoir peut-être revoir le jour ! - sans la Cavalerie par contre car l’agent Peyton venait de lui dire qu’elle n’était pas disponible.


- Mais sont disponibles les agents Simmons, Fitz…

- Parfait !

Il courut les chercher, coupant court à l’agent Peyton, encore une fois. Décidément, à chaque apparition, c’était plus ou moins la même chose.

C’est ainsi que les deux agents virent débarquer devant eux un agent Coulson qui essayait de dissimuler sa panique – on évitera au passage de mentionner le fait qu’il avait failli se casser la tronche parce que c’est Coulson et que ça le ferait juste pas, on dira que ce morceau sautera au montage de l’épisode ; mais on ne loupera peut-être pas le fait qu’il avait la marque de son bureau sur le visage (ce qui arrive à tout agent s’endormant au travail et vu ses cernes, il avait encore passé une nuit blanche). En fait, ce type ressemblait assez à un zombi. Wow…Il risquait de se faire vanner par Fitz ; mais on s’en tape un peu, non ?

Sinon, Phil, tu aurais pu envoyer un message à tout le monde, non ? Là, tu te compliques la vie. Oui c’est urgent mais...bon, on va dire que t’as pas assez dormi. Et sinon, t’as bien envoyé l’agent Peyton chercher le reste de l’équipe ? Parfait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
SHIELD
♠ Emploi : Biochimiste - Agent du SHIELD niveau 5 ♠ Gif :
MessageSujet: Re: Comme au bon vieux temps. Ou pas. TeamC   Dim 10 Juin 2018 - 11:39
Team C.
Comme au bon vieux temps. Ou pas.
And we're back together.


Je jetais un coup d'oeil à Fitz. Depuis quelques temps, nous travaillions de nouveau dans le même laboratoire. Amélioration ? Si on veut... En tous cas, je pouvais maintenant savoir ce qu'il devenait, même si nous ne parlions pas vraiment beaucoup. Il restait cette tension dans l'air, ce fossé qui nous séparait désormais et que je n'arrivais pas à combler à coups de phrases banales, de demandes pour son aide, de questions sur son travail. Restait toujours en suspens ces instants au fond de l'eau, comme un fantôme nous empêchant d'avancer, de nous réconcilier, de redevenir comme avant. Mais était-ce vraiment possible ? J'avais changé, j'étais partie en mission sous couverture et Fitz avait été blessé dans notre dernière aventure. Pourtant, quand je le voyais travailler, j'avais l'impression que c'était toujours le même, mon ami, travaillant à mes côtés. Mais sans les blagues, sans les petits mots d'humour ou de gentillesse. Parce que pour lui, j'étais presque devenue une étrangère. Et ça faisait mal.

Je me reconcentrais sur mon propre travail. C'était comme tous les jours ces derniers temps : analyse, rapport, nouvelle analyse, nouveau rapport. C'était sans fin et c'était presque ennuyeux, surtout que mes accréditations ne me permettaient pas forcément de savoir sur quoi je travaillais réellement. Et je ne rêvais que d'une chose : trouver de nouvelles informations sur HYDRA, trouver l'agent qui avait tenté de nous tuer, réparer ce qui avait été cassé entre Fitz et moi même si c'était peut-être la mission qui s'annonçait la plus difficile. Alors, les petites analyses que n'importe quel scientifique pouvait faire... Comprenez que ça ne m'intéressait pas outre mesure.

J'entendis soudain des pas résonner dans le couloir, s'arrêter devant notre porte puis la pousser. Par habitude, je faillis ne même pas relever la tête. Mais la façon dont les pas avaient eu l'air pressés, je me contraignis à lever les yeux, un air possiblement agacé sur le visage. Plus vite j'aurais fini cette analyse, plus vite je pourrais passer à quelque chose de plus important. Mais quelle ne fût pas ma surprise quand je vis devant moi l'Agent Coulson. Pâle, des cernes grandioses sous les yeux et l'air clairement fatigué. Pourtant, il avait cette petite lueur dans les yeux. Je ne pus m'empêcher de sourire : cette petite étincelle me rappelait nos journées dans le Bus, avec toute l'équipe. Je jetais un nouveau coup d'oeil à Fitz qui lui aussi observait Coulson. Je lâchais mes instruments et m'avançais de quelques pas vers le nouvel arrivé.

"Ravie de vous voir, Monsieur."

Je notais alors l'agitation de l'Agent. Quelque chose était forcément en cours. Et s'il venait ici, c'est qu'il avait soit besoin des talents en ingénierie de Fitz soit de mes talents de biochimistes et possiblement médicaux, voire de tout cela à la fois. J'aurais été bien étonnée de savoir que ce n'était qu'une simple visite de courtoisie. Et soudain, je sentis un shot d'adrénaline couler dans mes veines. Nous repartions en mission. Avec Coulson. Et possiblement quelques autres de l'équipe. J'enlevais ma blouse et demandais, d'un air sérieux :

"De quoi avez-vous besoin ?"

J'étais presque certaine de ne pas me tromper. Et je sentais l'excitation s'emparer de moi. J'attendais ce moment depuis longtemps. En prime, peut-être cela rappellerait-il à Fitz le bon vieux temps et nous pourrions nous réconcilier ?

J'attendis que Coulson nous explique la mission puis commençais à préparer mon sac en vitesse, attrapant tout ce dont je pourrais avoir besoin. Il ne nous en avait pas dit beaucoup, trop pressé. Je pris tous mes instruments les plus utiles, attrapais nourriture et vêtements de rechange, fourrais le ton dans mon sac à dos et suivis Coulson, pianotant en même temps sur mon téléphone. "Mission avec le Bus. Retrouve-nous hangar 4." Si toute l'équipe devait se réunir, Ward aussi devrait être là. Un agent de terrain comme lui pouvait être utile si j'avais bien compris sur quel terrain nous allions.



"The steps you take don't need to be big. They just need to take you in the right direction."
It means you and I are invincible, Fitz. ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Hydra
♠ Emploi : spécialiste au sein du SHIELD + agent sous couverture pour HYDRA
MessageSujet: Re: Comme au bon vieux temps. Ou pas. TeamC   Dim 10 Juin 2018 - 14:09
Vous avez 1 nouveau message:
 

Portable qui vibrait dans la poche arrière de mon pantalon. Seconde où je m'arrêtai pour m'emparer. Seconde où une liste de prénom défiilait ores et déjà dans ma tête. Skye. Brock. Kebo. Un ordre qui n'était pas censé être celui-ci. Un ordre où un prénom n'aurait pas du figurer en tête. Skye. Brock. Kebo. Les noms qui étaient censés exister sur ma liste. Cette liste des personnes qui comptaient. Cette liste où le prénom de Thomas et Lily étaient inscrits à l'encre invisible. Invisible comme était ma présence à leur égard, que dans l'ombre. Des ponts qui avaient été coupés. Tout comme j'avais coupé tout lien avec elle. Et un prénom qui n'était pas censé figurer sur cette liste mais ce mince espoir stupide était là pour qu'elle appelle. Le ridicule de la situation. Ce qui ne serait pas le cas. Weakness. Ce qui ne pouvait être le cas alors que je l'avais jeté comme on jette une paire de chaussette à la poubelle pour le mieux. Liste de prénoms qui s'effaçait dans mon esprit alors que je savais que ni Brock ni Kebo prendrait le risque de m'appeler à moins que cela soit urgent. Pour le cas de Brock, le terme d'urgence était extrême soit en rapport avec moi, lui ou les missions. Pour Kebo, le terme d'urgence était simple, défini à l'instant où il passait dans un état comateux et que les bouteilles vides s'alignaient par terre. Personnes toutes deux que personne ne connaissait si ce n'était moi. Des liens qui nous unissaient. Espoir cette fois-ci, non stupide mais que ce ne soit pas Kebo. N'ayant pas le temps de le retrouver avachi au sol. Conscient tout autant que si là était l'urgence, je n'hésiterai pourtant pas. N'hésitant jamais. La différence alors que si je me prétendais de glace, si Skye avait décrétée qu'ils étaient ma famille là n'était pas exactement vrai. Famille que je pouvais nommer sans hésiter qui se composait de Thomas, Lily, de Brock et Kebo. L'équipe de Coulson c'était différent. Mais tout autant là n'était que danger alors que je m'étais attaché à eux, que des liens s'étaient formés. Liens qui ne pouvaient que me pousser à taire ce passé, à paraître dans cet état robotique. Des illusions qui existaient. Des semi-vérités qui prenaient forme. Faiblesses qui existaient. Faiblesse même d'espérer que ce soit le nom de Skye qui s'afficherait à l'écran. Raison de plus pour me tenir éloigné d'elle. Choix de l'avoir jeté comme une vieille chaussette que je tentais encore de justifier comme pour effacer le goût amer de la culpabilité qui m'était resté en bouche. Comme si après coup, après l'avoir détruit et lui avoir arraché son coeur d'à même ses entrailles, je ne m'étais pas retrouvé dans les ténèbres les plus obscures.

Souffle repris alors que je déverrouillais le portable. Que conscient que cela ne serait sans aucun doute les noms de cette liste mais plutôt un appel pour une mission. A vrai dire ores et déjà tenu. Un mécanisme que je n'avais pu que reprendre. Mécanisme automatique qui m'avait conduit à me lancer de nouveau dans les missions sans reprendre mon souffle. Mission dans lequel je m'étais tantôt entré de nouveau en contact avec Jemma. Prénom qui s'affichait à l'écran alors que je m'arrêtais pour lire son message. Le bus. Ce qui signifiait qu'une chose que l'ancienne équipe de Coulson, que mon ancienne équipe allait être là. Ayant déjà pivoté pour me diriger vers le hangar n°4 sans me retourner. Message de Jemma qui n'était dans un sens pas inattendu alors que la distance qui s'était creusée avec les autres nous avait rapproché. Ce qui n'était pas le fait auquel je m'étais attendu au départ. Ce qui n'était pas prévu dans le plan, même si je n'avais pu que me retrouver en effet à apprécier sa compagnie. Et la scientifique qui en avait sans doute aussi besoin, alors que Fitz l'ignorait. Conscient qu'il serait là. Pointe de culpabilité de retour. Pointe de culpabilité que je repoussais. La mission avant tout. Me rappelant les ordres de Brock. Devant trouver la vérité à propos de la mort de Coulson. Des informations que je lui avais déjà donné mais que je continuais de partageais. Une mission qui n'était pas terminée bien qu'il restait compliqué de voir le plan qu'il avait en tête à plus grande échelle. Plan que je savais lié à la politique, du moins le plan d'HYDRA : prendre le pouvoir de la manière la plus démocratique qu'il soit. Et à vrai dire je ne pouvais que penser qu'ils allaient y arriver encore plus avec Ophelia en tête. Là aussi un sujet que je rangeais dans un tiroir comme l'idée de voir une jolie brune en particulier.

Emotions que je détachais. Emotions que je rangeais pour en fermer la clef. Professionnel jusqu'au bout. Un masque qui s'affichait sur mon visage alors que j'arrivais au niveau du hangar n°4, ores et déjà d'attaque, prêt à partir en mission. La silhouette de Coulson présente si ce n'est celle de Fitzsimmons. Mon regard qui s'attardait sur chacun d'entre d'eux. Hochement de tête à l'attention de Jemma. Signe de remerciement silencieux alors que c'était elle qui m'avait envoyé ce message. Coulson qui ne l'avait fait. Une question dont je devrais trouver la réponse après. M'approchant de Coulson un peu plus. Tout aussi direct et ores et déjà équipé, arme en main. Le monde qui disparaissait comme ses pensées mineures, alors que je me retrouvais dans mon élément. L'adrénaline qui courrait dans mes veines, la sentant alors que je ne pouvais que prendre la parole d'une voix professionnelle. « Quelle est la mission, sir ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
SHIELD
♠ Emploi : Agent du SHIELD ♠ Gif :
MessageSujet: Re: Comme au bon vieux temps. Ou pas. TeamC   Dim 17 Juin 2018 - 22:09
C’était une de ses longues journées ennuyeuses qui commencent tôt avec de la paperasse et encore de la paperasse et… Bref je n’aimais pas ça. Avant d’avoir envie d’apprendre à voler à un ordinateur je préférais marquer une pause dans mon défouloir favori : la salle de sport.
Il était à peine 13h00 et j’avais une bonne heure devant moi avant de reprendre la saisie de mes dossiers. Tout en frappant sur le sac suspendu je pensais à toutes sortes de choses. Cette activité violente et fatigante avec le don de me calmer et de m’aider à me concentrer. Les modifications que j’avais subie il y a longtemps m’avait doté d’une sacrée force mais aussi d’une énergie débordante que je devais canaliser tout en étant discrète. Et c’est là que c’était compliqué.
Enchaînant une série de coup de poing, de coup de pieds enchainés je rependais aux dossiers que je compilais tout en me disant que je ne pourrais jamais faire un travail de ce type toute ma vie. Il m’arrivait de plaindre les agents de bureaux qui ne connaîtraient jamais l’excitation qu’on éprouve qu’on est sur le terrain. Mais comme on dit : il faut de tout pour faire un monde.

Quand la minuterie de mon téléphone sonna je m’arrêtais sur le champ. La musique raisonna le temps qu’il me fallut pour défaire mes gants. Il était déjà 13h30 et il me fallait prendre une douche afin d’être présentable afin de ne pas gêner les agents avec qui je partageais le bureau. Je bu quelques gorgées d’eau puis pris mon sac et direction la douche. C’était presque une sorte de rituel. Bureau, boxe, douche, bureau. Mince ça ne rime pas, il faudrait que je trouve une baignoire pour que ça ne soit que des B dans mon rituel. Cette idée me fit sourire toute seule pendant que je me shampouinais les cheveux. Heureusement que j’étais seule à cette heure-là car on pourrait me prendre pour une dingue.

Une fois toute pimpante, coiffée et calmée, portant un tailleur pantalon chic avec des talons hauts je retournais à mon bureau. En passant près de la salle de pause, je fis un arrêt pour me prendre un thé. En attendant que la machine me prépare ma commande je consultais un site internet qui vendait des chaussures quand un message de l’agent Peyton, que je ne connaissais pas, m’informais que l’agent Coulson montait une équipe de sauvetage. Ni une ni deux, je contactais mon superviseur pour le prévenir que je serais absente quelque temps. Je donnais mon thé à la première nana venue et je me mis en route vers le hangar où se trouvaient Jemma, Léo et l’Agent Coulson.
Après avoir fait un détour à mon casier pour récupérer mon équipement que je fourrais dans mon sac aussi vite que possible je pris l’ascenseur pour arriver au niveau où étaient stockés les transporteurs.

Une fois sur place j’aperçue mes amis de longue date et l’agent Coulson. A me voir, personne n’aurais pu croire que je venais de faire une bonne séance de boxe suivie de la traversée de bâtiment pour les rejoindre au hangar 4. J’étais toute pimpante, souriante mais bel et bien prête pour la baston.


Hey, c’est bien ici la mission sauvetage ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
SHIELD
♠ Classe et nom de code : Quake | Skye ♠ Gif :
MessageSujet: Re: Comme au bon vieux temps. Ou pas. TeamC   Jeu 2 Aoû 2018 - 13:46
Comme au bon vieux temps.

Elle peste, elle rage. Elle n’a pas prévu de réel plan, elle n’avait aucun soutient, et son bras lui faisait mal. Ca n’était pas la première, ni la dernière blessure, ca n’était pas non plus la blessure la plus forte, la plus douloureuse, la plus dangereuse, mais ca avait le mérite de lui faire mal. C’était en train de lui tirer et elle hésitait à rappeler Coulson pour hurler de venir encore plus vite. Mais rien. Son arme dans une main, ses gants bien serrés, elle jaugeait la bâtisse en face d’elle.

Elle a d’autres armes au niveau de sa moto, mais de sa moto, elle n’est plus à côté, elle ne peut plus la rejoindre.  Il n’y a que deux mètres entre sa moto et elle, mais entre les deux il y a les snipers qui sont encore là. Elle pourrait prendre le risque de leur envoyer de nouveau une onde de choc, mais si on lui tire dans la main ?

Il lui reste à peine un demi-chargeur et très peu de visibilité. Elle regarde alors son téléphone, elle n’a plus aucun réseau et dans son oreillette, le seul son qu’elle entend c’est un grésillement atroce. Ils ont réussis à brouiller le réseau et à l’éloigner de tout. Hydra n’est pas si mauvais finalement.

Elle voit le reflet dans un bout de vitre en face d’elle et aperçoit plusieurs personnes sur les hauteurs.  Si on compte qu’il y avait pas loin de six personnes en bat et maintenant une dizaine en haut…

- Bordel, bougez-vous !


Elle peste contre elle, contre Fury, contre Coulson qui prend visiblement son temps. Elle est en train de réfléchir à la composition de l’équipe, essayant de trouver les points forts et points faibles des agents avec qui elle à l’habitude de travailler, avec Coulson en général. Naturellement, elle ne pense pas à son ancienne équipe, elle pense à ceux avec qui ils travaillent en dehors des secrets warriors.

Elle ressent des secousses plus fortes des armes et utilise ses pouvoirs pour se propulser plus loin derrière un morceau de bâtiment en ruine. Ils sortent l’artillerie lourde et alors qu’elle commence à se dire que tout espoir est perdu, elle entend et voir le quinjet arrivé.

- ENFIN !

Elle cri de soulagement en sachant pertinemment qu’elle n’est pas entendue. Elle est déjà en train de prévoir ce qu’elle va faire avec les agents, parce qu’il est évident que ça sera forcément des inhumains, voir des mutants, c’est tellement plus logique que des simples agents lambdas, aussi fort soient-ils.
Et l’équipe arrive alors que certains corps des snipers d’Hydra tombent comme des mouches. Elle voit Coulson et lui accorde un sourire satisfait.

- Tu es lent Phil…

Mais le reste de sa voix se brise quand les silhouettes apparaisse. Son équipe. Son ancienne équipe. Elle cherche du regard Fitz, essayant de voir comment il va, elle voit Jemma, elle semble satisfaite de la voir, même si elle n’oublie rien. Bien sûr, Bobbi. Mais ça n’est pas ça qui la perturbe le plus. Son regard se pose sur lui un instant et son cœur gronde. Grant Ward ? Putain.

Elle se tourne alors vers Coulson et le fusille du regard.

- Sérieusement ?... C’est ma mission, je donne les ordres et celui qui ne veut pas m’obéir, dégage.

Elle ne s’adresse qu’à une seule personne, pas à Coulson, non, il la connait et sait qu’elle est chef dans l’âme, elle s’adresse à celui qui vient de la briser, quelques jours avant. Elle ne peut, d’ailleurs plus le regarder.
Elle leur tourne le dos et regarde la bâtisse en passant sa main sur son épaule, essayant d’oublier le sang qui s’amuse à couler sur son corps.

- Hydra. Un ancien scientifique du SHIELD, Roy Curtis, à préféré Hydra et les expériences sur les mutants.  Il me faut Curtis vivant. Et récupérer un maximum de choses de ce qu’il se passe à l’intérieur.  Fitz je veux un rapport sur les environs avec les drones. Va te mettre à l’abri avec Simmons. Bobbi, tu vas venir avec moi, on va tout fracasser. Phil, tu vas gérer de l’extérieur, j’te laisse les reines le temps que je suis à l’intérieur.

Elle sait qu’avec Bobbi, ça sera moins dur d’être à l’intérieur, elle ne peut pas travailler avec Ward et elle n’a qu’un seul bras plus ou moins valide. Tenir une arme, pourquoi pas, user de ses pouvoirs avec ce bras ? Impossible. Elle adresse un regard à tout le monde et s’arrête sur Ward.

- Toi. En faut. Tu sers de soutient, enfin…Si tu sais encore comment on fait.

Elle crache presque ses mots avec dédain et dégout. Elle lui en veut, il la dégoute au plus au point.

- Des questions ?

Elle s’adresse à tout le monde, elle n’est pas infaillible et ses ordres ne sont pas de marbres, si l’on trouve mieux et si elle accepte.




Codage par Libella sur Graphiorum


Everyone needs a family Daisy Quake Johnson;

I never thought I would love someone as I love them. They are my family. My team. My past & my future. I would never leave them.× by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Comme au bon vieux temps. Ou pas. TeamC   Lun 20 Aoû 2018 - 21:20
Il va vraiment falloir faire ce deuxième compte mais bon...en attendant l’inspiration, on va devoir faire avec. Oh et puis, teaser un personnage, c’est toujours amusant. Même si ce n’est plus un teaser depuis longtemps ; pas grave, le lecteur aura compris. Et si on s’égare dès le début du post, on va pas y arriver...quoique le lecteur commence à avoir l’habitude de la narration ne faisant pas vraiment son travail. BREF !

Là où il était, le docteur Curtis percevait les coups de feu. C’était suffisamment loin pour ne pas l’incommoder mais suffisamment proche pour l’inciter à se dépêcher de préparer ses affaires au cas où il devrait fuir. Loin. Très loin. Où exactement ? Il ne savait pas encore. Il transpirait légèrement. Il n’avait pas spécialement peur. Contrairement à la plupart de ses collègues, il ne faisait pas confiance au système de sécurité des bases de Hydra, savait comment fonctionnait le SHIELD et donc se préparait toujours une issue de secours pour se carapater au loin. Donc, non, il n’avait pas vraiment peur. Il ne savait pas qui était le couillon qui avait fait sauter un morceau du décor mais en faisant ceci, un bout du laboratoire s’était écroulé pas loin de lui. Non, il n’avait pas vraiment peur de l’intrusion. Il craignait juste d’être un dommage collatéral. Et ce serait un peu dommage. Bordel, ils fichaient quoi ?!
Sur les caméras, il n’avait pas bien vu qui était la femme mais bizarrement, elle lui rappelait quelqu’un. Sa mémoire commençait à travailler…


****


L’Agent Coulson s’était retenu tout le long du voyage de faire le moindre commentaire envers Ward. Il était demeuré professionnel et avait expliqué ce qu’il se passait avec un calme quasiment olympien. Même si tout le monde voyait très bien qu’il s’inquiétait (beaucoup trop) pour Daisy Johnson ; le genre de chose dont n’importe qui pouvait comprendre et deviner.
De base, quand Daisy Johnson n’aimait pas quelqu’un, il était fort probable que c’était le cas aussi pour Phil. Idem quand c’était quelque chose ; sauf pour le café. Parce qu’on ne touche pas au café de l’Agent Coulson. En fait, ça va finir comme Caleb dans la Flander’s Company, le mec il va faire une overdose de café et obtenir des pouvoirs comme ça… - on déconne, ça n’arrivera jamais ! Mais pour n’importe quel autre personnage, on est sûrs que ça pourrait fonctionner...de toute façon on est dans Marvel donc bon...tout est possible. Même une narration qui se casse la gueule en cours de route et nique la fluidité de l’histoire. Mais on s’égare. Revenons-en donc à l’action.

Phil sourit à Daisy quand elle lui fit remarquer sa lenteur ; un peu d’humour dans un moment critique, c’était bien elle. Il la rejoignit en se mettant bien à couvert, suivi par le reste de l’équipe. Apparemment, il était temps d’arriver. Toutefois, il se doutait que lorsqu’elle verrait…


- Sérieusement ?... C’est ma mission, je donne les ordres et celui qui ne veut pas m’obéir, dégage.

Il avait vu juste.

- Hydra. Un ancien scientifique du SHIELD, Roy Curtis, à préféré Hydra et les expériences sur les mutants.  Il me faut Curtis vivant. Et récupérer un maximum de choses de ce qu’il se passe à l’intérieur.  Fitz je veux un rapport sur les environs avec les drones. Va te mettre à l’abri avec Simmons. Bobbi, tu vas venir avec moi, on va tout fracasser. Phil, tu vas gérer de l’extérieur, j’te laisse les reines le temps que je suis à l’intérieur.

Roy Curtis. Ce nom lui rappela bien des souvenirs. De très bons. Et un très mauvais. Phil n’a jamais compris sa trahison et cela lui a fait mal au cœur de savoir ce qu’il avait fait. Il était de ceux qui était prêt à pardonner, à complètement oublier son acte ; il avait craqué, il avait été manipulé, tout mais ce n’était pas possible qu’il fasse ça ! Phil n’a jamais compris et ne comprendrait jamais que le docteur Curtis avait fait tout ça en connaissance cause et totalement consciemment.
Il ne fit pas attention à « l’altercation » Daisy/Grant.


- Des questions ?

Il fit signe qu’il n’en avait aucune. Il était prêt. Mais il y avait quand même un « léger » détail à régler.

- Quelqu’un devrait quand même vérifier ton bras avant…

Il n’y avait pas vraiment le temps mais il était hors-de-question de ne pas vérifier l’état de la jeune femme avant de partir à l’intérieur.
C’est comme dans un jeu vidéo, dans la zone de sauvegarde, tu te soignes, tu vérifies que t’es pas trop amoché et tu repars. Même si là, il n’y avait pas vraiment de zone de sauvegarde.


****


Le scientifique avait presque fini de rassembler ses affaires, il vérifia à nouveau les caméras et il devint blême ; les gens autour l’avaient bien remarqué. Il n’était pas vraiment en train de se chier dessus, ce serait assez inélégant, mais il avait quelques sueurs froides. Il y avait un peu plus de monde. Et puis il y avait lui, l’Agent Coulson. Il n’avait jamais oublié la fois où il avait découvert sa trahison et qu’il avait tenté de l’arrêter. Il fallait se casser en vitesse. Tout de suite.
Un beau concours de circonstances fit que l’issue qu’il voulait emprunter était bloquée, il allait donc devoir passer ailleurs.
De toute façon, la confrontation serait inévitable, ils allaient forcément se croiser… Bordel… il avait promis à son fils de revenir à l’heure pour lui raconter une histoire depuis qu’il était sorti de l’hôpital…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Hydra
♠ Emploi : spécialiste au sein du SHIELD + agent sous couverture pour HYDRA
MessageSujet: Re: Comme au bon vieux temps. Ou pas. TeamC   Lun 20 Aoû 2018 - 22:16

Arrivé sur les lieux du crime. Elle était là. Saine et sauve. Respiration reprise. Car elle était concernée évidemment. Une équipe qui avait été réunie. Une équipe qui était réunie à cet instant. Une équipe qui avait été brisée en mille morceaux. Chacun qui avait emprunté sa propre voix. Chacun qui s'était séparé dans une direction opposée. Et nous en étions là de nouveau. Nous en étions là, réunis pour cette mission. Une mission de sauvetage. Evidemment elle était là. Fière et plus que jamais prête à prendre les commandes de cette opération. Tout qui changeait. La jolie brune qui s'était affirmée. Coulson lui laissant cette liberté. La jeune femme qui avait toujours eu plus de pouvoirs, de possibilités que n'importe qui. Des secrets qui avaient révélés alors qu'elle n'était pas Skye si ce n'était Daisy Johnson, proche de Nick Fury, dans le système depuis longtemps et inhumaine. Chacun qui ne pouvait que continuer de prétendre, de faire semblant. Ce que je continuais de faire alors qu'aucun d'entre eux ne savait que je n'étais pas là à l'origine pour le servir le SHIELD si ce n'était pour servir Brock. Ce qui était toujours le cas bien que je n'avais pu que répondre à l'appel. Répondant à cet appel. Conscient que je n'avais pas su dire non, que je n'avais pas su faire taire cette petite voix dans mon esprit car elle était concernée. Si je l'avais rejeté, il ne restait pas moins que les sentiments étaient là. Mais là était le problème. Quand elle était concernée, je n'avais plus le contrôle de la situation, pas comme je le devrais. Ne faisant aucun doute que notre dernière conversation était restée au travers de sa gorge. Les traits de son visage qui se modifiaient alors que nos regards se croisaient, qu'elle comprenait que je faisais aussi partie de cette équipe. Un ouragan auquel je pouvais faire face. Mon regard qui restait posé sur elle. Impertubable tandis qu'elle s'adressait à moi pour me faire comprendre que si je n'écoutais pas ses ordres, je dégageais. Ce qui était clair comme de l'eau roche, ce qui m'aurait presque fait sourire.

Ce bref regard qui se détournait pour se porter sur les troupes ennemies. Enfin, il était facile de deviner qui étaient nos adversaires. Des silhouettes familières. Un sourire que je cachais aussitôt en reconnaissant ceux d'HYDRA. Des traces reconnaissables. Ce qui ne changeait rien au plan. Le fait que je pouvais les connaître ne changeait rien. Devant les protéger. Et un profil que je comptais maintenir. Mon regard qui se posait de nouveau rapidement sur les membres de l'équipe. Fitz qui était là, changé, bouleversé. Il n'était plus le même. Mon regard qui se posait ensuite sur Jemma à quelques pas. Jemma qui m'avait prévenue sans quoi je n'aurai été au courant de cette mission alors que Bobbi elle n'avait pu que se joindre à cette mission aussitôt. Certains prévenus plus que d'autres. Un sujet que je me préoccuperai après. Un contexte que je ne pouvais qu'apprendre alors tandis que Skye donnait de nouvelles informations sur la situation actuelle. Des rôles qu'elle donnait tour à tour. Pointe de frustration alors qu'elle agissait comme un enfant. Une insulte alors qu'elle ne pouvait que décider que je serai leur soutien. Tout pour séparer les émotions du job.  « Aucune. » Aucune question que j'avais. La facilité de deviner son choix. Une position que je ne pouvais qu'adopter. Un masque de glace comme si cela ne me dérangeait pas, comme si je ne pouvais que rester professionnel à sa différence.

Et aussitôt je ne pouvais que me mettre en mouvement sans m'attarder une seconde de plus. Retournant au véhicule pour m'emparer du matériel dont j'avais besoin avant de m'éloigner. Tout ce dont j'avais besoin se trouvait là. Position de sniper que je repérai au mieux. Doué pour cela. Un endroit où je pouvais faire ce pourquoi j'étais le plus doué. Un endroit où je pouvais tirer sans être vu. M'instant aussitôt. Là en tant que renfort, elle avait été précise à ce sujet. Soit. Ce que je pouvais faire. Quelques instants plus tard un groupe de silhouettes qui se déplaçait dans la direction du bâtiment. N'attendant pas alors que je faisais mouche. Tirant à tour. Les silhouettes qui s'écroulaient à tour de tour sans avoir eu le temps d'atteindre la porte.  « Les cibles à l'extérieur ont été éliminées. » N'ajoutant pas qu'ils allaient sans doute avoir de la compagnie à l'intérieur car c'était possible qu'ils rencontrent déjà cette même compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
SHIELD
♠ Emploi : Biochimiste - Agent du SHIELD niveau 5 ♠ Gif :
MessageSujet: Re: Comme au bon vieux temps. Ou pas. TeamC   Mer 22 Aoû 2018 - 17:12
Team C.
Comme au bon vieux temps. Ou pas.
And we're back together.


Bobby arriva juste après Ward et je ne pus retenir un sourire. J'étais ravie de la voir. En plus de Ward et Coulson, ça me ferait une alliée de plus. Fitz ne me parlait toujours pas vraiment et Daisy prendrait toujours son parti. Coulson aussi, remarque. Mais pas Bobby. Je lui fis signe de venir s'asseoir à côté de moi tandis que Coulson nous expliquait la mission : venir en soutien à Daisy. Au moins, c'était clair. Et plutôt facile. On était assez nombreux pour que tout se passe bien.

Le quinjet se posa et Coulson nous fit signe de sortir, Fitz et moi entourés de Bobby et Ward. Il ne nous fallut pas longtemps pour saisir l'urgence de la situation. Daisy essuyait des tirs. Bobby et Ward nous couvrant, nous avancions rapidement pour rejoindre la jeune femme qui, en voyant l'un de nos agents ne put retenir sa colère :

"Sérieusement ?... C’est ma mission, je donne les ordres et celui qui ne veut pas m’obéir, dégage."

Comme si quelqu'un ici allait partir. Je jetais un coup d'oeil à Coulson. Il avait toujours été notre chef et pour moi, c'est à lui que j'obéissais, que Daisy soit en charge de la mission ou non. Surtout si elle ne calmait pas son petit ton autoritaire. Certes, elle avait des comptes à régler avec certains mais ce n'était pas avec une ambiance de ce genre que la mission serait menée à bien. Mission qu'elle s'empressa de nous expliquer alors que je notais qu'elle était blessée d'un regard réprobateur.

"Hydra. Un ancien scientifique du SHIELD, Roy Curtis, a préféré Hydra et les expériences sur les mutants. Il me faut Curtis vivant. Et récupérer un maximum de choses de ce qu’il se passe à l’intérieur. Fitz je veux un rapport sur les environs avec les drones. Va te mettre à l’abri avec Simmons. Bobbi, tu vas venir avec moi, on va tout fracasser. Phil, tu vas gérer de l’extérieur, j’te laisse les reines le temps que je suis à l’intérieur. Toi. En fait. Tu sers de soutien, enfin…Si tu sais encore comment on fait."

J'assimilais les informations à mesure qu'elle nous les donnait, remarquant qu'apparemment, je n'avais pas grand intérêt à venir. Tout le monde avait sa place ici, sauf moi, finalement. Même Ward avait une mission. Je serrais les poings et gardais le silence tandis qu'elle continuait :

"Des questions ?"
"Aucune," répondit Ward du tac au tac.

Je regardais l'échange tendu entre ces deux-là. Daisy ne cachait pas qu'elle ne pouvait plus le supporter et j'avais peut-être fait une erreur en prévenant Ward. Mais je ne pouvais pas savoir que Bobby serait là et nous avions besoin d'un agent de terrain. Et puis, c'était peut-être l'occasion pour eux de se réconcilier, au moins un peu. Quant à moi et Fitz, notre relation était toujours orageuse. Sans un mot, il alla se mettre en place comme Ward et Bobby alors que Coulson prenait enfin la parole :

"Quelqu’un devrait quand même vérifier ton bras avant…"

Je hochais la tête et pris la parole à mon tour :

"Il est hors de question que tu ailles où que ce soit tant que je n'ai pas soigné ça."

Je sortis de mon sac le kit de premier secours. La balle n'était plus dans son bras. Bien. Ce serait plus rapide. Je désinfectais rapidement la plaie et la bandait. Pour recoudre, elle pourrait attendre encore un peu. J'opérais dans le silence, sans dire un mot à Daisy ou Coulson. Je relevais ensuite la tête.

"C'est bon. Mais fais attention à ce bras, il faudra que je m'en occupe plus sérieusement quand tout sera plus calme."

Je me relevais et allais me mettre à l'abri, pas loin de Fitz qui s'occupait déjà des drones.



"The steps you take don't need to be big. They just need to take you in the right direction."
It means you and I are invincible, Fitz. ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
SHIELD
♠ Emploi : Agent du SHIELD ♠ Gif :
MessageSujet: Re: Comme au bon vieux temps. Ou pas. TeamC   Jeu 23 Aoû 2018 - 0:03
Nous étions dans l’urgence sinon je ne serais pas arrivée en tailleur avec talon aiguilles. Fort heureusement mon sac contenant tout mon équipement pendouillait de mon épaule. J’avais prévu de me changer pendant le vol pour gagner du temps. Je l’avais déjà fait par le passé et je le ferais à nouveau. Savoir s’adapter est quelque chose qu’on apprend très tôt dans cette organisation. Toutefois j’espérais que les agents présents que je connaissais parfaitement ne feraient pas de remarque par rapport à cette tenue très inhabituelle pour moi. Ce n’est pas que je n’étais pas féminine, loin de là, mais pas avec mes collègues. Et puis ce tailleurs était d’un formalisme qui ne me ressemblais pas du tout moi plus habituée aux chaussures plates, jean, t-shirt et veste.
Je saluais donc rapidement Phil, Jemma, Léo et Ward avant de prendre place au fond du quinjet afin de me changer fissa-fissa. J’aurais aimé avoir plus de temps pour de vraies retrouvailles car j’étais heureuse de tous les revoir en forme, à première vue. Mais nous devions partis en mission sauvetage. Pour Daisy.
Loin d’être pudique je me retrouvais rapidement en sous-vêtement afin d’enfiler ma vieille et habituelle combinaison prévue pour la baston assez souples pour bien bouger et résistante aux endroits sensible pour me protéger. Une bonne paire de bottes renforcées, s’en suivi de l’habituelles ceintures remplie de petits gadgets amusants pour moi et bien moins cool pour ceux qui les subissent, le holster de cuisse et mes support de bâton.
Quand je sortie mon arme à feu de mon sac je vérifiais machinalement le chargeur et que la cartouche était bien chambrée, prête à faire feu si besoin. Ne sachant pas trop à quoi je devais m’attendre j’avais prévu large. Je n’aimais pas être prise au dépourvu. Donc comme toujours, quelques chargeur plus un au cas où.

Fin prêt je me rapprochais des autres vers l’avant de l’appareil et pris place au plus près. Silencieuse, j’observais les personnes présentes et notais que quelque chose n’allait pas. L’ambiance était pesante et Phil me semblait préoccupé. Ayant été absente régulièrement pour de longues périodes loin d’eux je n’étais plus au courant de ce qui se passait dans leurs vies et missions. Je craignais qu’il y ait eut quelque chose de grave. Et au lieu de faire ma curieuse et de gêner les gens encore plus que nécessaire je décidais qu’il était préférable de garder le silence et d’attendre qu’on me parle, si mes amis décidaient que cela était utile.
Bien que confiante car ils étaient tous de bons professionnels, je gardais au plus profond de moi une certaine inquiétude quant aux conséquences d’une telle ambiance dans la finalité d’une mission de sauvetage.

Une fois sur place je suivi le mouvement prête à agir ou recevoir mes instructions. Je notais que Daisy était là, vivante mais blessée. Son bras avait l’air d’être touché mais je n’en connaissais pas la gravité. Puis elle lança ce que je percevais comme étant une pique amicale envers Phil. Parlant de lenteur dans notre arrivée. Elle allait donc mieux que je le pensais ce qui me suffisais à me rassurer.
Toutefois les mots qu’elle adressa à Grant et le ton utilisé me permis de comprendre qu’elle avait des comptes à régler avec lui. Hélas, la situation dans laquelle nous étions ne nous permettait pas de faire cela. Les disputes c’est hors mission. Mais je n’étais pas là pour ça. Je n’avais pas mon mot à dire et faire part de mon expérience était inutile car incohérent avec mon âge apparent. Fiche dossier classé secret…

Lorsque Daisy nous décrit brièvement la situation, la mission et l’affectation de chacun je compris qu’il ne s’agissait plus de sauvetage mais de capture. Nous devions mettre la main sur un certain Dr Curtis, inconnu au bataillon qui roulait pour HYDRA et le ramener pour… Je m’en fichais cela ne me regardais pas.
Nous devions le ramener vivant ce qui était une chose qui m’arrangeais ayant toujours eu un problème avec la mort provoquée volontairement et même accidentellement.
Daisy voulait donc que je fonce dans le tas avec elle pour récupérer le monsieur. Mission baston ce qui me plaisais assez.

Elle nous demandait si nous avions des questions. Je regardais mes équipiers puis pris la parole.


Daisy, je te suivrais où que tu ailles. Mais avant de foncer tête baissée, est-ce que tu as une idée des forces en place dans le bâtiment, par rapport à la sécurité…
Ce Curtis, est un scientifique, je suppose que c’est un bâtiment de recherche, genre laboratoire… Donc… On risque de trouver des gens intelligents avec des produits et matériels dangereux ? C’est ça ?


Je savais qu’elle avait demandé à Léo de lui faire un point sur le bâtiment mais ce que je voulais c’était son ressenti sur le bâtiment et ce qu’elle avait vu. Un sentiment à chaud résume souvent parfaitement une situation.

Phil fit une suggestion qui avait toute mon approbation : que Jemma jette et soigne le bras de Daisy. Elle avait une équipe de soutiens, autant en profiter avant de se lancer dans l’inconnu.
Je jettais un regard approbateur à Phill et complice à Jemma.

Puis en attendant que Jemma fasse ce qu’elle avait à faire je me mis à observer Grant car il avait été d’office été écarté par Daisy pour l’assaut afin qu’il protège Jemma et Léo. C’était logique mais nous n’aurions pas été de trop à trois pour entrer dans la gueule du loup. Surtout que Phil pouvait parfaitement le protéger.
Mais comme elle l’avait dit à Grant c’était sa mission, elle gérait et je ne la contredirais pas. Elle avait une vision de la situation plus globale que la mienne.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Comme au bon vieux temps. Ou pas. TeamC   
Revenir en haut Aller en bas
 

Comme au bon vieux temps. Ou pas. TeamC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


 Sujets similaires

-
» Comme au bon vieux temps [libre]
» Parlons du bon vieux temps (PV)
» (Terminé) Comme au bon vieux temps ? (Griffin & Ophelia)
» Comme au bon vieux temps ! (feat Stefan)
» Comme au bon vieux temps ? | Simon.





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: Los Angeles :: Extérieur de Los Angeles-