Merci de recensez vos actions rps ici pour que le contexte les prenne en compte !
N'oubliez pas de voter !


Partagez | 
 

Harder, better, faster, stronger [pv. Logan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar
X-Men
♠ Classe et nom de code : Classe 4 // Shadowcat ♠ Emploi : Professeur de technologie a l’Institut Xavier ♠ Gif :
MessageSujet: Harder, better, faster, stronger [pv. Logan]   Mer 13 Juin 2018 - 23:44
Harder, Better, Faster, Stronger
Statut du sujet : Privé ft. Logan
Date du rp : Présent, suite direct de Please, don’t judge me right now
Météo & moment de la journée :Matin, tôt, trop tôt, encore frais
Autre : A l’Institut, Salle d’entraînement






Harder, Better, Faster, Stronger

Mauvaise idée.
Vraiment une très mauvaise idée. J’aurais dû le savoir, suivre Logan dans ce pub, pour un second round, c’était simplement suicidaire. Surtout en sachant que ce dernier comptait commencer l’entraînement à 7h. Mais ça bien sûr, il s’est gardé de me le dire, quand on buvait des pintes… Nan, il a préféré me le dire avec son sourire à la con, quand il m’a ramenée jusqu’à ma chambre, sur les coups de 5 ou 6h du mat. Donc en gros, j’ai eu à peine 2h pour me requinquer. Donc peut-être qu’aujourd’hui, je vais mourir.
Quand mon réveil sonne, je suis à deux doigts de la mort. Mais je sais que si j’ai le malheur d’arriver en retard, je le serai pour de bon. Je saute en dehors de mon lit, prenant soin de ne pas trop secouer Star-Lord, mon chat. Maintenant que je sais qu’en fait c’est une femelle gestante et pas juste un gros dindon, il enfin, elle a gagné une place attitrée dans mon lit, pour son petit confort. Je bondis donc en dehors de mon lit et tente d’enfiler mes fringues d’entraînements. Putain Kitty, va falloir arrêter les chawarmas… Je n’ai pas grandi en revanche, je crois que je me suis ramollie ! C’est pas sérieux ça… Je remonte la fermeture éclair de ma veste d’un coup et PUTAIN ! Je viens de me coincer une énorme touffe de cheveux dans la fermeture. La tête penchée, pour éviter le désagréable tiraillement, j’essaye de défaire la fermeture, mais cette dernière ne veut rien lâcher.
Putain, c’est pas le moment, c’est pas le moment. Je vois l’heure qui tourne, sur mon smartphone et d’un coup je perds patience. Je chope une paire de ciseaux dans le tiroir de ma coiffeuse, j’attrape ma tignasse, et je coupe sans réfléchir. Voilà, saloperie de fermeture ! Tu vas faire quoi maintenant ?!
Je suis un peu crevée. En tout cas, c’est ce que le miroir me renvoie : une tronche de déterrée. Et maintenant, je repars à zéro capilairement parlant. J’ouvre la bouche en grand : oh merde, j’ai coupé bien plus que ce que je pensais. Je passe ma main derrière ma nuque et remonte jusqu’au sommet de mon crâne. Je me sens légère d’un coup. Je fronce les sourcils : mais qu’est-ce qui m’a pris, j’aurais pu phaser au lieu de… Bon… Au moins, plus de prise de tête le matin pour se coiffer…
J’arrive finalement à dégager la masse de cheveux coupés de ma veste, j’enfile des pompes et je cours jusqu’au point de rendez-vous donné par Logan.
Je le retrouve fringant comme un poney – l’alcool, il s’en balance, son corps, en fait ! – et vu la  tête qu’il tire, je comprends qu’il me dévisage ou plutôt qu’il observe mon absence de tignasse. Je fronce les sourcils :


« Aucun commentaire… Ils se sont coincés dans ma veste, j’ai peut-être réagi un peu vite, et je les ai coupé… »

Je vois bien ce qu’il pense. Ça parait logique : pourquoi t’as pas phasé ? Mais parce que j’ai pas encore totalement décuvé bordel !

« … Bordel, il est sept heure, j’ai pas dormi, j’ai besoin d’un café, d’un paracétamol et peut-être même d’une réanimation d’ici quelques heures… Alors j’ai pas pensé à phaser. »

Nerveusement, je passe de nouveau ma main dans ma nuque pour sentir mes cheveux courts. Manque de confiance. Toujours, à 25 ans. Je pince les lèvres, baisse les yeux et ose quand même demander à Logan, d’une petite voix !

« … C’est si horrible que ça ? »

Que je sache si je vais devoir rajouter une cagoule ou un chapeau à mon costume… Ou une jolie perruque, pourquoi pas… Ou pourquoi pas la boule à zéro, on m’appellera le Professeur K comme ça…





shadowcat & soft paws

That´s the classic X-Men spirit, fellas. Never use a door when you can make one of your own
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
X-Men
♠ Classe et nom de code : Classe 4 - Wolverine ♠ Emploi : Prof... d'art? D'histoire? De sport? De survie? Je sais plus, je fais trop de trucs dans c'te baraque! ♠ Gif :
MessageSujet: Re: Harder, better, faster, stronger [pv. Logan]   Lun 18 Juin 2018 - 15:23
Hardern Better, Faster, Stronger


Il y a quoi... Une heure et demi... Deux heures peut-être? Kitty et moi rentrions d'une longue, très longue soirée. Entre collègues. Non mieux, entre amis. Elle avait besoin de boire, de se confier. J'avais besoin de rien en particulier, mais je sais me rendre disponible pour les proches qui comptent pour moi quand ils ont besoin de ma présence.

Quoi qu'il en soit, c'est au cours d'une bagarre dans un bar qu'il a été question que Shadowcat reprenne l'entraînement de façon un peu plus sérieuse. C'est une très bonne chose, surtout si c'est moi le professeur. C'est donc en ramenant la demoiselle ce matin très tôt que je lui annonçais que nous aurions notre première session à sept heures.

Il est sera sept heures dans trois minutes. On est dans le gymnase de l'Institut. Je suis en tenue de sport grise, bras croisés sur la poitrine, attendant l'arrivée de mon "élève". Je sais qu'elle va être dans un sale état vue toute la bière qu'on a bu cette nuit et le manque de sommeil, mais elle viendra. Elle est pas du genre à ... Je perds le fil de mes pensées en la voyant arriver.

Je ne sais pas quoi dire, quand je la vois débouler avec cette coupe de cheveux. Je veux dire... Je l'ai quittée il y a même pas deux heures. Comment est-ce que ça a pu arriver? Je reste silencieux le temps qu'elle me donne son explication. Explication qui force chez moi un froncement de sourcil, qui trahit mon incompréhension. Pourquoi t'as pas phaser? Je veux lui demander, mais elle prend les devants, mettant en avant son état de fatigue avancé.

Quand elle me demande si c'est si horrible que ça, je ne peux m'empêcher de sourire, les bras toujours croisés sur la poitrine. La seule réponse que je formule, c'est un: "Je pense que tu peux toujours faire fondre un grand fermier en acier venu de Russie..."

Pas la peine de le nommer, elle sait très bien à qui je fais allusion ici. Et oui, première heure de la journée, et je la taquine déjà. Mais ce n'est que ça: de la taquinerie.

Je décroise les bras, mettant mes mains sur les hanches et commençant à faire quelques rotations de la nuque. "Pas la peine que je te demande si t'es prête, vu que t'es venue." Je commence à trottiner, l'invitant d'un signe de la main à me rejoindre. Je n'ai pas dormi pendant le laps de temps où nous n'étions pas ensemble. J'ai réfléchi. Sur ce qu'elle m'a confié quand nous étions au bar. Sur son mal-être. Son besoin de remonter la pente. Et la nécessité que mon soutien soit entier et indéfectible.

- On part sur vingt minutes de courses. On enchainera avec des Jumping Jack, puis des Burpees. Après, on verra en fonction de ton état.


J'ai pas envie de la dégouter, juste qu'elle se sente bien.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
X-Men
♠ Classe et nom de code : Classe 4 // Shadowcat ♠ Emploi : Professeur de technologie a l’Institut Xavier ♠ Gif :
MessageSujet: Re: Harder, better, faster, stronger [pv. Logan]   Jeu 21 Juin 2018 - 18:48



Harder, Better, Faster, Stronger

Et voilà, dès le matin, il commence à me taquiner ! Puisqu’il fait allusion à Piotr, avec un sourire assez fier de lui, les bras croisés, je lui tire la langue en retour, en prenant un air courroucé. La vérité, c’est qu’une fois le regard de Logan détourné, j’en profite pour sourire, presque un peu gênée d’être aussi facile à déchiffrer. C’était quand même un compliment déguisé, du moins je préfère le prendre comme ça. Puis je chasse rapidement le rose de mes joues – un peu de sérieux – pour écouter mon coach de remise en forme personnel. Je n’en reviens pas qu’il soit déjà tout feu patate là, alors que moi j’ai besoin d’une assistance respiratoire…

Alors psychologiquement, oui, je suis plutôt prête, cependant physiquement, là, d’un coup, j’ai comme un gros doute. Il commence à trottiner et là  je me demande quelle idée j’ai eu bordel… Il me fait signe de le suivre et après une longue inspiration je finis par me lancer et me mettre à son niveau.  


« On part sur vingt minutes de courses. On enchainera avec des Jumping Jack, puis des Burpees. Après, on verra en fonction de ton état. »

« Oh putain d’merde, tu veux me tuer, en vrai… Tu sais que j’ai pas totalement décuvé et qu’il y a complètement moyen que je gerbe avec des burpees ? »

Je râle, je râle, mais au fond, je lui suis complètement reconnaissante. Et puis, ce n’est pas non plus comme si j’avais tout perdu, il me reste quand même de solides reliquats ! Je n’ai pas perdu mon endurance, mais bon, disons que niveau réflexe, je me suis un peu ramollie… Disons que j’ai envie de me surpasser.  Nous trottinons en silence, mais je ne suis pas comme Logan, moi, le silence ça m’oppresse parfois. J’ai besoin de parler. Et puis, parler en trottinant c’est un bon moyen de voir si je n’ai pas perdu mon souffle.

« Logan ? … Merci… »

Je ne sais pas trop quoi dire d’autre, en fait, je me sens un peu bête, là, maintenant.  

« … J’aimerais en faire plus, que d’être prof à l’Institut… J’veux dire : comment veux-tu que j’apprenne quelque chose à ces gosses, moi-même j’apprends encore… C’est naze, non ?  »

Je n’irai pas jusqu’à dire que la période de la Purge me manque, non, mais quand j’avais rejoints ce groupe activiste de mutants résistants, je me sentais… capable. Je me sentais presque inarrêtable.






shadowcat & soft paws

That´s the classic X-Men spirit, fellas. Never use a door when you can make one of your own
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
X-Men
♠ Classe et nom de code : Classe 4 - Wolverine ♠ Emploi : Prof... d'art? D'histoire? De sport? De survie? Je sais plus, je fais trop de trucs dans c'te baraque! ♠ Gif :
MessageSujet: Re: Harder, better, faster, stronger [pv. Logan]   Lun 25 Juin 2018 - 21:23
Hardern Better, Faster, Stronger


Je le savais! Je savais qu'elle en pinçais toujours pour Peter. Enfin "notre" Peter. Piotr. Le Russe. Pas l'anglais, qui fait partie des services secrets britanniques je crois. Ni celui de l'espace qui est arrivé sur Terre avec sa bande de Freaks. Ni celui qui se balance en collants au bout d'une toile. Non, je parle de... Bah de Colossus, quoi.

Me tirer la langue est le plus bel aveu qu'elle pouvait me faire. Alors que j'entame ma course, elle finit par me rattraper, m'avouant au passage qu'elle risque de vomir étant donné la dureté de la séance.

- Bah allez gamine. Si tu te sens assez grande pour te mettre une caisse, faut en assumer les conséquences. Une grande beuverie implique une grosse gueule de bois le lendemain. Sauf quand on à un facteur auto-guérisseur.

Ah! Je suis drôle des fois. Je regarde en coin ma camarade qui ne semble pas trop apprécier l'humour d'après beuverie. Je peux le concevoir, même si aussi loin que je me souvienne, je n'ai jamais eu mal au casque en me levant le matin à cause de l'alcool. Je ... J'allais y réfléchir quand la petite brune lâche deux mots. En dépit de ma grande gueule, cela me touche. Et j'ai conscience que si elle se met à parler, c'est que le silence lui pèse. C'est pourquoi elle enchaine sans me laisser le temps de répondre. Il faudra donc que je regroupe ce que je voulais lui dire.

Je regarde ma montre. Dans cinq minutes, on pourra s'arrêter - elle a laissé le silence peser un moment, et moi aussi. Alors que je ralentis, faisant des moulinets avec les bras, je lui glisse un "T'as pas besoin d'me remercier. Et fais comme moi."

Hop, je commence les Jumping Jack, lui laissant le temps d'encaisser le changement de rythme. De mon coté, ça va plutôt bien. Au point que je peux parler tout en faisant l'exercice.

"Conneries... On apprend tout le temps... Que ce soit Chuck, toi ou moi. Peu importe l'âge ou l'expérience."

Je ne suis pas certain que mes propos soient parfaitement compris. Je ne sais pas si cela vient du fait que je m'exprime mal ou simplement parce que l'alcool a peut-être encore des effets sur elle. Donc je reprends.

- Regarde-moi: je suis le parfait exemple de celui qui ne devrait en aucun cas se retrouver dans une école à enseigner à des jeunes. Et pourtant... Ils m'adorent tous.

Oui, un peu d'ironie, c'est le festival de la blague aujourd'hui!

- Tu vois ce que je veux dire? C'est normal que tu doutes. Tout le monde à un moment donné remet en cause sa légitimité. C'est plutôt sain même, comme façon de penser. Je marque une pause. Allez. Burpees.

Et qu'on le fasse dans la joie et la bonne humeur!





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
X-Men
♠ Classe et nom de code : Classe 4 // Shadowcat ♠ Emploi : Professeur de technologie a l’Institut Xavier ♠ Gif :
MessageSujet: Re: Harder, better, faster, stronger [pv. Logan]   Jeu 28 Juin 2018 - 15:56



Harder, Better, Faster, Stronger

Facile à dire pour lui, il n’a peut-être même jamais vécu une gueule de bois… En tout cas, il semble assez fier de sa blague. Malgré le fait que je romps un instant le silence, il se passe un moment où ni lui ni moi ne parlons. Il y a juste le bruit de notre souffle, pendant que l’on trottine.
Finalement, alors qu’il ralentit et commence à échauffer ses articulations, il me répond que je n’ai pas besoin de le remercier. Il passe assez vite là-dessus. Je ne le mets pas dans l’embarras, mais je sais que Logan est… comment dire… L’exact opposé de Kurt quand il s’agit de ce genre de choses. Je souris parce que par moment il me donne l’impression d’être un paralytique qui doit effectuer une opération du cerveau avec une clé de 12. Pas qu’il n’éprouve pas d’émotion, je pense juste que parfois il a du mal à gérer celles des autres. Mais il a beau être un ours mal léché maladroit, il n’en reste pas moins un protecteur sensible à la détresse des personnes qui lui sont chères. Sauf qu’il n’est pas de l’école « pot de ben & jerry’s devant Bridget Jones »… Mais j’apprécie quand même.

Il entame les jumping jack, et je ne tarde pas à le suivre, craignant un instant de gerber. Je dois quand même faire un effort pour retenir quelques remontées acides. Pouah. J’arque un sourcil en l’écoutant, en tâchant de ne pas perdre le rythme. Je saisis qu’il essaye de me rassurer quant à ma position de professeur, par rapport à ma confession de plus tôt. J’esquisse un sourire : c’est vrai qu’il n’a jamais trop aimé cette étiquette de ‘Prof’ même si bah, en pratique, c’en est un. C’est justement à cause du fait qu’il ne soit pas un professeur lambda et par ses méthodes peu conventionnelles qu’il est apprécié des élèves. Il semble ironique, pourtant il est vraiment respecté et apprécié de ses élèves… La peur y est pour quelque chose…
Il cherche à me conforter dans ma position, en tâchant de me rassurer. Je réponds par un léger sourire qui s’efface à la seconde où il parle de burpees.


« Ouais enfin… toi … ils te respectent autant… qu’ils te craignent… moi… certains me prennent encore… pour une élève… putain… de burpees… de mes DEUX ! »

En même temps, parler en faisant des burpees, y’a pas plus con comme idée, Kitty ! Je grogne mais je m’exécute tout de même :

« Et je dois… en faire combien… de ces merdes là ??... »

Jusqu’à ce que mort s’ensuive j’imagine… Je suppose qu’en pleine forme avec ne bonne nuit de sommeil, j’assurerais bien mieux que ça. Et puis, finalement, je ne me concentre plus sur la difficulté, ni sur la douleur, animée par une soudaine motivation. Sans perdre mon souffle, je finis par déballer un peu ce que j’ai sur le cœur à Logan.

« J’en ai plein le cul d’être vu comme une gamine irresponsable. Tout le monde a eu l’air de penser que c’était une phase. Personne n’a vraiment cherché à savoir. J’ai bien vu les regards de certains. Je ne leur en veux pas, après tout j’ai choisi moi-même de tenir les autres à l’écart parce que je n’étais pas prête. Kurt m’a aidée… à faire mon deuil. Il a su trouver ce qui me bloquait. Et toi, t’as réussi à me donner l’impulsion qu’il me fallait… »

Je transpire déjà, mais en focalisant mon attention ailleurs, l’exercice se passe bien mieux que ce que je pensais…







shadowcat & soft paws

That´s the classic X-Men spirit, fellas. Never use a door when you can make one of your own
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
X-Men
♠ Classe et nom de code : Classe 4 - Wolverine ♠ Emploi : Prof... d'art? D'histoire? De sport? De survie? Je sais plus, je fais trop de trucs dans c'te baraque! ♠ Gif :
MessageSujet: Re: Harder, better, faster, stronger [pv. Logan]   Mar 3 Juil 2018 - 9:18
Hardern Better, Faster, Stronger


Je suis parfaitement incapable de vous dire de quoi je suis professeur au sein de cette école. Il m'est arrivé d'enseigner l'Histoire, une fois. L'art, alors que je ne suis absolument pas calé là-dedans. Education physique le plus souvent, je dois bien le reconnaitre - si l'on fait abstraction des séances en salle des Dangers que je dirige et qui ont pour but d'améliorer la maîtrise qu'ont les élèves sur leurs pouvoirs.

Tout ça pour dire que les Burpees, c'est l'exercice que je préfère, car il sèche la marmaille de façon assez radicale. Et pour avoir la paix, c'est royal. Si ici le but n'est pas de mettre K.O le petit chat, je veux quand même voir si elle s'accroche toujours. Et pour l'instant elle tient. Même si son visage ne ment pas: elle préfèrerait être au fond de son lit plutôt qu'ici.

- Etre craint... C'est mon truc. Trouve-toi le tien! Alors que l'on continue de s'activer, elle laisse échapper un bon gros juron. Ce qui provoque chez moi un léger rire. Non, pas ça. Ils te prendront jamais au sérieux, si tu parles comme ça.

Je finis par me redresser, après ma dernière pompe, lui répondant tout en réajustant ma tenue: "Fais-en encore dix..."

Ce n'était qu'une question de temps, mais il semblerait que la gamine soit un peu plus à l'aise avec l'effort. Elle parvient même à tenir un discours clair, sans être essoufflée. Pendant qu'elle continuait de faire ce que je lui demandais, je suis allé chercher des petits accessoires, histoire de pas s'ennuyer. Deux paires de gants de boxe. Et oui, ça va cogner.

- Allez, c'est bon, on passe à la suite...
Mains sur les hanches, je songe à ce qu'elle vient de me confier, concernant sa... "situation", on va dire. Peut-être que tu devrais avoir la charge d'un petit groupe. Je lui jette une paire de gants en précisant "Enfile ça", alors que je mets les miens.

- Je veux dire, un groupe spécifiquement. Pas des élèves qui vont et qui viennent et dont tu ne retiens pas le nom - Bon, sur ce point, y a que peut-être que moi qui préfère donner des surnoms plutôt que de faire l'effort de retenir les vrais prénoms des élèves. T'en serais responsable. Tu suivrais leur évolution, ils se confieraient à toi. Tu vois ce que je veux dire?

Je monte ma garde, poings devant mon visage, et lui fais signe de se rapprocher. "Vise les flancs..."

Je sautille légèrement, me déplace avec légèreté malgré mon poids, et découvre volontairement mes côtes, afin qu'elle puisse travailler ses coups sans retenue. Pour l'instant y a pas de piège. Elle peut m'attaquer sans prendre de gros risque, il n'y aura ni contre, ni feinte de ma part. Pour l'instant.

Mais dans une dizaine de minutes, je vais me montrer plus exigeant, et demander d'elle une implication un peu plus franche dans ce que nous faisons. J'ai conscience que l'on fait ça parce qu'elle veut devenir meilleure, mais si les soucis qui parasitent son esprit finissent par prendre trop de place, elle ne fera les choses qu'à moitié. Et ce n'est pas ce que je veux, et elle non plus je pense.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
X-Men
♠ Classe et nom de code : Classe 4 // Shadowcat ♠ Emploi : Professeur de technologie a l’Institut Xavier ♠ Gif :
MessageSujet: Re: Harder, better, faster, stronger [pv. Logan]   Mar 10 Juil 2018 - 16:05



Harder, Better, Faster, Stronger

Que je trouve mon truc, il en a de bonnes ! Je croyais justement que c’était mon truc, moi, le côté ‘plus jeune prof de l’Institut’, genre bonne pote. Je sais que la plupart des élèves me respectent, même si certains se trompent parfois sur mon compte. Ce que je n’ose pas dire, c’est que c’est plutôt l’avis de mes collègues et amis, qui me fait peur. Heureusement que Jean est amnésique, elle me ficherait une sacrée rouste si elle et moi étions encore aussi proches qu’avant. D’ailleurs, je n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi je mets autant de distance entre elle et moi depuis son… ‘retour’. Elle me manque beaucoup, étrangement, alors qu’elle est là, dans le même bâtiment que moi. En ce moment, j’ai l’impression d’être de plus en plus irrationnelle, depuis New-York, et il est temps que ça change. Je me promets à moi-même d’aller voir Jean et de lui parler ou bien de la laisser lire en moi, car maintenant que j’y pense, c’est sans doute pour ça que je l’évite un peu. C’est déjà trop le bordel dans ma tête, au fond, j’ai peut-être pas envie qu’elle y voit tout ça, qu’elle me juge ou bref…
Je recommence à laisser mes pensées me submerger et alors que les burpees commençaient à passer tranquillement, je perds mon souffle en même temps que ma concentration. Je fronce les sourcils : mon esprit est actuellement aussi troublé qu’un étang dans lequel on lancerait des pierres. Trop de mouvements, trop d’agitation. Aucune clarté. Et la colère, la frustration m’empêchent de régler le problème. Je peste contre moi-même et prends une longue inspiration. J’ai même une pensée pour une époque où, plus jeune, Logan m’initiait au combat au sabre et au jardin à la japonaise -oui oui, les deux. Il joue les gros durs, mais il manie aussi bien le râteau que le katana, alors méfiance… Il ne m’avait pas seulement entraînée au combat, là-bas, au Japon. C’était tout un enseignement profond de maîtrise de soi, d’écoute, de sagesse, d’harmonie, trop de choses oubliées et ensevelies depuis que nous sommes revenus ici… Et qu’il serait bon de retrouver pour me retrouver moi-même.

« Peut-être que tu devrais avoir la charge d’un petit groupe. »

Je ne réponds rien, j’attends surtout de savoir s’il se fout de ma gueule ou non. Parce qu’en vrai, l’idée n’est pas idiote du tout, et la petite boule d’appréhension qui vient de se former dans mon ventre me laisse penser que, ouais, grave, l’idée me tente à mort ! Logan revient avec une paire de gants qu’il me lance en me disant de les enfiler. Dieu merci, pas besoin de lui demander plus de précisions, et le fait qu’il explique de lui-même le fond de sa pensée me fait dire qu’il est plutôt sérieux. Il a confiance en mes capacités ? Ou bien ils comptent sur l’équipe pour me former sur le tas ?  


« Ouais, je vois… »

Il monte sa garde, me fait signe de me rapprocher tandis que j’enfile les gants, puis me donne la consigne. L’idée trotte dans ma tête, et ça se voit à ma façon de bouger, de réagir et frapper. Encore une fois, mon esprit est ailleurs. Heureusement qu’il est assez clément sur cette première ‘valse’. Je finis par cracher le morceau car sinon je sens que mon étang sera toujours trouble.

« Tu crois que j’en suis capable ? »

Question stupide, Kitty. D’une, on parle de Logan, le type qui parle rarement pour ne rien dire. Secondement, c’est pas ton père, pourquoi tu as besoin de son consentement, de son encouragement, de son soutien ? Papa-Logan ne sera pas toujours la pour te tenir la main, t’en as conscience quand même ? C’est con, mais son avis compte.
Je fronce les sourcils sans attendre la réponse de Logan, évidemment qu’il le pense, sinon il n’aurait pas évoqué le sujet. Et s’il pense que je ne suis pas prête maintenant, il y a de grandes chances pour qu’il pense que cette expérience me rendrait justement capable.
Une inspiration. Une expiration. Et je fais le vide dans ma tête. Il ne doit rester que ce moment présent. Logan, moi, et le cercle dans lequel nous entamons la valse de Mohamed Ali. Je m’applique. Je veux faire les choses correctement. En faisant le vide, ça me permet d'avoir conscience des choses qui m'entourent, d'être alerte.








shadowcat & soft paws

That´s the classic X-Men spirit, fellas. Never use a door when you can make one of your own
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
X-Men
♠ Classe et nom de code : Classe 4 - Wolverine ♠ Emploi : Prof... d'art? D'histoire? De sport? De survie? Je sais plus, je fais trop de trucs dans c'te baraque! ♠ Gif :
MessageSujet: Re: Harder, better, faster, stronger [pv. Logan]   Jeu 12 Juil 2018 - 21:49
Hardern Better, Faster, Stronger


Quand nous nous sommes rencontrés, Kitty et moi, elle était encore adolescente. Une jeune adolescente. Ce qui signifie qu'aujourd'hui, elle a plus d'années au compteur avec moi dans sa vie que sans. Cela veut dire que l'on se connait. Bien, vraiment bien. Je sais donc qu'elle a besoin d'être rassurée et que le fait qu'elle verbalise ses doutes n'est pas un manque d'attention vis-à-vis de la personne avec qui elle parle - c'est à dire moi. Mais pourtant, alors que nous nous entrainons encore de manière souple, je ne peux m'empêcher de la recadrer. Tout en la rassurant, hein, même si c'est peut-être de façon un peu abrupte.

- Est-ce que j'ai l'habitude de parler pour ne rien dire?

Répondre à une question par une autre question. J'ai horreur quand les gens à qui je demande quelque chose font ça. Et pourtant, c'est ce que je fais avec elle. Mais c'est simplement pour qu'elle prenne conscience que oui, je crois en elle. Oui, je la crois capable de diriger un petit groupe de mutants. Pas toute l'école - je ne souhaite ça à personne... Peut-être Dents-de-Sabre. L'imaginer traiter la paperasse, les plannings, les sorties, les cours, etc... Mais passons, là n'est pas la question.

Tout ça pour dire que oui, je la vois bien faire ça. Que ça pourrait lui donner le petit coup de pouce qui lui manque.

Et bon, maintenant que les choses sont plus claires pour elle, que plus rien - normalement - ne parasite son état d'esprit, on va pouvoir s'y mettre sérieusement. Sans prévenir, je lance quelques coups de poing basiques. Des directs, des crochets. Pas rapides, pas violents. Juste histoire de voir comment elle réagit. Est-ce que instinctivement, elle va utiliser son pouvoir mutant, et phaser, ou bien est-ce qu'elle va esquiver?

Que ce soit l'un ou l'autre, ça me renseignera un peu plus sur la petite. Et sur comment je vais pouvoir orienter l'entrainement.

- Allez, coups de pieds. C'que tu veux, mais vise les flancs.

Oui, toujours les flans. Un bon coup de pied peut sécher n'importe qui qui n'y est pas préparé. On peut casser une côte. Couper la respiration. Frapper dans le foie. Tout est possible. Tout est réalisable. C'est ça qu'est bon dans ce qu'on fait. Faut se préparer à l'inattendu, et s'adapter.

Alors que l'on continue donc de s'exercer, je vais quand même la conseiller.

- Pas plus de cinq. Si possible avec des pouvoirs de natures différentes. Cela évitera des rivalités dont on se passera.

Elle était bien placée pour savoir que même sans ça, il arrivait que des élèves... des mutants... Des X-Men... Puissent faire des choses plus ou moins stupides pour s'attirer les faveurs d'une jolie rouquine aux pouvoirs psychiques puissants.

- Et faudra trouver... Hop, j'esquive un coup qui était bien parti, et le commente: joli! Puis je reprends ma phrase où elle en était. Trouver un nom à ton groupe. X-Babies. Les K-Men. J'sais pas.

Oui, je me moque un peu. Mais on a toujours fonctionné comme ça, elle et moi. Et je suis content qu'elle revienne dans le jeu et se reprenne en main! Et je sais que je ne suis pas le seul dans l'équipe à penser cela.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
X-Men
♠ Classe et nom de code : Classe 4 // Shadowcat ♠ Emploi : Professeur de technologie a l’Institut Xavier ♠ Gif :
MessageSujet: Re: Harder, better, faster, stronger [pv. Logan]   Mar 17 Juil 2018 - 23:17



Harder, Better, Faster, Stronger

Logan verbalise ce que je savais déjà : il ne parle jamais pour ne rien dire, et il n’est pas du genre à flatter l’égo de quelqu’un. Ce qui est plutôt bien, puisque tu sais rapidement s’il t’estime ou non. Il me pose donc une question rhétorique, qui se passerait bien de réponse d’ailleurs, mais j’en profite quand même pour faire une petite allusion à notre passé commun, entre deux coups de poing :

« Non, Sensei ! »

J’esquisse un sourire complice à Logan. Ça en rappelle des choses. J’étais encore adolescente quand il m’a prise sous son aile et qu’il m’a entraînée au maniement du sabre, entre autres… Qui dit adolescence dit également sale caractère. Malgré mon caractère débonnaire, je n’en étais pas moins en pleine crise de puberté. Qui de mieux pour gérer la crise d’adolescence d’une gamine mutante, que le Wolverine, hein ? Je me souviens de ce voyage au Japon, de mon apprentissage. Ça me semble si loin maintenant.
Mais pas le temps d’être mélancolique, parce que le Sensei en question arrête d’être statique et commence à me lancer quelques coups. Le premier me ‘surprend’ et plutôt que de l’esquiver ou le parer, je phase simplement, laissant le coup me traverser sans aucun mal. Pour les autres, je suis plus attentive, et plutôt que de me reposer simplement sur mon talent naturel de passe-murailles, je m’applique à esquiver et parer. Et quand je pare, si l’opportunité se présente, je contrattaque.

« Allez, coups de pieds. C’que tu veux, mais vise les flancs. »

Je profite de la nouvelle consigne pour m’étirer un peu les bras, les épaules, la nuque. Après tout, on m’a arrachée à mon lit bien trop tôt ce matin. Logan n’est pas avare en conseils, et ça me va très bien. Je n’acquiesce pas particulièrement, trop concentrée sur les coups de pieds que je dois lui placer dans les côtes, cependant je prends notes. Je m’applique dans l’exercice. Je provoque même une ouverture, tâchant de mieux atteindre ses côtes, le forçant pour le coup à esquiver. Il me félicite et je souris. Quoi, des encouragements de la part de Logan, ça s’apprécie, vous voyez ? Et puis, le coup du nom pour mon groupe me fait pouffer de rire.


« Tu rigoles, j’voyais plutôt un truc du genre… ‘A moi, mes Chatons !’ Les Kittens, quoi… On nous prendra jamais au sérieux… On gardera le surnom en interne, en attendant, vu que les Avengers ont une meilleure pub, on a qu’à pomper sur leur groupe… »

Ma voix est moqueuse, et oui il y a même une pointe de jalousie. Soyons honnêtes, on ne jouit pas du tout de la même réputation, entre les héros et les mutants. C’est bête, d’ailleurs, de ressentir ça, parce que durant la Purge, j’ai pu me battre aux côtés de  Thor, ou bien c’est plutôt ce dernier qui a rejoint nos rangs. Et c’était vraiment un chouette type. Pour en revenir à la composition du groupe, je réfléchis déjà à ceux que je pourrais recruter. En tout cas, pour sûr, je compte déjà Eli dedans. Ce petit et moi avons un excellent feeling, et ses capacités sont remarquables.

« J’préfère prendre des plus jeunes que moi. Oh, titre de ma… Nan, rien, laisse tomber… Faut que j’arrête de traîner aux soirées étudiantes. T’en penses quoi, d’Eli ? C’est le premier qui me vient en tête pour les Kittens… Faute d’un meilleur nom…»






shadowcat & soft paws

That´s the classic X-Men spirit, fellas. Never use a door when you can make one of your own
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
X-Men
♠ Classe et nom de code : Classe 4 - Wolverine ♠ Emploi : Prof... d'art? D'histoire? De sport? De survie? Je sais plus, je fais trop de trucs dans c'te baraque! ♠ Gif :
MessageSujet: Re: Harder, better, faster, stronger [pv. Logan]   Dim 22 Juil 2018 - 21:48
Hardern Better, Faster, Stronger


La relation entre Kitty et moi... Mentor. Collègue. Ami. Et là, je redeviens un peu son confident, son professeur. C'est quelque chose de particulier, que je n'ai pas fait avec toutes les demoiselles que j'ai eu le plaisir de prendre sous mon aile. Car oui, j'ai eu un paquet d'apprentis. Et oui, c'était toutes des jeunes femmes. Que voulez-vous que je vous dise?

Quoi qu'il en soit, je vois qu'elle est un peu plus appliquée, dans ce qu'elle fait. Bien que nous parlions de ses K-Men ou Kittens, ou je sais pas quoi... L'exercice est effectué avec sérieux. D'un signe de la main, je lui fais comprendre que l'on fait une petite pause. Je me dirige vers les bancs, et vais saisir deux bouteilles d'eau. J'en tends une à la brunette. Je dévisse le bouchon de la mienne, puis bois quelques gorgées, écoutant les mots qui franchissent le seul des lèvres de Shadowcat.

Je fronce un sourcil quand elle parle de ne plus aller en soirée étudiante. Je sens bien qu'elle fait une private joke que je ne peux pas suivre, mais je ne m'en offusque pas. On m'expliquera plus tard ce genre d'humour. Là, je suis plutôt focalisé sur le choix de l'un de ses étudiants. Elle me parle d'Eli Main sur la hanche, le regard dans le vide, fixé vers le sol quand même, j'essaie de remettre un visage sur ce nom. Fille? Garçon? Autre? Je ne suis même pas certain de qui ou quoi on parle. Mes yeux roulent vers le ciel. Je vais pas faire semblant de savoir de qui il s'agit!

- Eli? C'est qui?

Je vois dans le regard désapprobateur de Katherine que là, c'est pas sérieux. Mais bon, je suis plus souvent en mission qu'entre les murs de l'institut! J'ai des responsabilités qui peuvent me conduire jusqu'à l'autre coté de la planète! Des fois, je ne dors pas pendant pas loin de trois jours consécutifs, tout ça pour m'assurer que l'avenir des enfants dont nous avons la charge ne soit pas mis en danger par de petits groupuscules extrémistes qui n'aiment pas le simple fait que nous foulions le même sol qu'eux. Alors on m'excusera si je n'ai pas le temps de consulter le trombinoscope!

- On reprend?

Je demande ça, le temps que Kitty m'explique qui est la personne à qui elle faisait allusion. Déposant ma bouteille à même le sol, je me remets en garde.

- Cette fois... Pas d'pitié.

Inutile de s'épancher en explication: je vais simplement contrer, donner des coups, parer et remiser. Un truc normal lors d'un entraînement. J'espère qu'elle sera de nouveau dans le truc, car moi, je ne vais pas retenir mes assauts.

Allez, je lance le premier coup. Coup de poing direct au visage, truc basique, mais propre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Harder, better, faster, stronger [pv. Logan]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Harder, better, faster, stronger [pv. Logan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


 Sujets similaires

-
» Présentation de Logan Echolls
» Alice Logan [validée]
» Logan Wright
» Logan(X)
» Brooke Logan





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: Los Angeles :: Extérieur de Los Angeles :: Locaux de l'Institut Xavier-