Merci de recensez vos actions rps ici pour que le contexte les prenne en compte !
N'oubliez pas de voter !


Partagez | 
 

cindy ϟ remind me to forget

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar
Justicier
♠ Emploi : stagiaire au Daily Fact News le jour, juticière masquée la nuit. ♠ Gif :
MessageSujet: cindy ϟ remind me to forget   Mer 27 Juin 2018 - 21:02


   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
feat lee ji eun
Cindy Moon

   

   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Carte d'Identité
SilkWashington Heights, au Nord de Manhattan, le 15 septembre 199819 ans, bientôt 20. Stagiaire à Daily Fact News le jour, super-héroïne la nuitLibre comme l’air, célibataire.BisexuelleÉprise de liberté. Un goût très prononcé pour les investigations. La pop-culture fait battre ton coeur autant que le sarcasme et l'humour noir. La mode ne te préoccupe pas plus que cela, mais tu fais attention aux tendances malgré tout, histoire de ne pas être totalement dépassée. Justiciers

   
Caractère

   Il y a cette aura de calme glacial au premier abord, une distance un peu froide que tu instaures bien malgré toi. Tu t’isoles, tu bâtis des murs invisibles sans trop savoir pourquoi. Peut-être parce que le monde te semble trop vaste, peut-être parce que ces êtres qui t’entourent te semblent trop imprévisibles. Tu ne réfléchis pas trop à toutes ces choses ; elles te mettent mal à l’aise, tu sens l’angoisse qui monte en toi rien qu’à l’idée d’effleurer ces pensées du bout des doigts. Angoissée, c’est une bataille que tu dois mener au quotidien. Tu t’armes d’un sourire que l’on devine sans mal tendu et d’une répartie à toute épreuve. Tu n’es pas mauvais bougre, mais il est facile de confondre cette distance née d’inquiétudes diverses pour une forme de mépris. Tu le reconnais sans mal, sans que cela ne soit pour autant moins vexant. Tu tentes de pas prendre cela trop à coeur, tu tentes de ne pas en vouloir aux autres. Mais c’est une chose bien difficile pour toi ; tu ne penses pas être une jeune fille particulièrement agressive ou violente, toutefois dire que tu n’es pas rancunière ne serait qu’un vilain mensonge. La vengeance ne t’intéresse pas, tu n’as jamais ressentis le besoin de voir chuter quelqu’un t’ayant déjà fait du tort. Tu as trop de choses qui te préoccupent pour consacrer autant d’énergie à une telle chose. Le fait est que tu as d’énormes difficultés à passer l’éponge. Le pardon ne t’est pas aisé. Il ne l’a jamais été. Ton père – Albert Moon Sr. – toujours sagement affirmé que c’est parce que tu es trop sensible ; tu es une écorchée vive, ton coeur ressent trop. C’est pour cette raison que les mesquineries et trahisons te font tant souffrir, que tu ne parviens pas à te détourner du passé. Tu es ainsi faite. Tu caches ta fragilité derrière une épaisse couche de sarcasme. Ça ne plaît pas à tout le monde, tu le sais ; certains se vexent, d’autres prennent la fuite. Mais c’est plus fort que toi, ça relève de l’instinct de survie ; tu te protèges avant d’être blessée. Tu es seule, terriblement. Et tu as toujours été maladroite avec les autres, mais maintenant, tu es encore plus perdue ; sans famille, sans réels amis, tu ne sais plus comment te sortir de cette solitude que tu t’es imposée. Alors tu restes prostrée sur tes positions, indécise que tu es. Tu n’es pourtant pas bête, bien au contraire. On pourrait dire que tu es une jeune fille intelligente et débrouillarde. Tu ne l’es pas quand il est question des autres, de se sociabiliser. Trop incertaine, trop hésitante. Alors tu as peu d’amis, mais les quelques uns que tu possèdes sont des perles rares. Tu les chéris à ta manière ; tu te montres vache, moins qu’avec le reste du monde, tu restes dure, mais tu te fais plus douce. Car tu n’es pas qu’une jeune fille endurcie, ça c’est certain.

   

Pouvoirs & capacités

Mémoire eidétique; Tu possèdes une mémoire hors-du-commun et cela déjà avant d'avoir été mordue par l'araignée. Tout ce que tu lis, ton cerveau l'absorbe comme un homme ayant passé plusieurs jours dans le désert absorbant de l'eau. Tu n'as aucun moyen de contrôler cette capacité, tu es juste faite ainsi.
Combat au corps-à-corps; Ton style de combat favori, sans le moindre doute. Tu es beaucoup plus à l'aise quand tes adversaires se trouvent au plus proche de toi; souple et rapide, tu n'as pas de difficultés particulières à user de tes poings. Toutefois, tu n'es pas invincible, tu dois bien le reconnaître. Tu es encore jeune et il te reste beaucoup de choses à apprendre. Aussi t'arrive-t-il parfois d'être un peu maladroite. Cela n'ôte rien à ton talent, soit, mais c'est quelque chose que tu dois travailler.
Sens de l'araignée; Tu ne sais trop comment décrire cette capacité si particulière. C'est comme un sixième sens qui est censé t'avertir quand un danger quelconque approche ... Le problème est que ton sixième sens n'est pas très bien réglé: celui-ci semble être constamment en alerte, même quand tout est absolument calme. Si bien qu'au final, tu n'y fais plus véritablement attention.
Tissage de toile; Du bout des doigts, il t'est possible de produire des fils extrêmement solides, exactement comme les araignées. Tu les utilises pour te déplacer ou pour emprisonner tes ennemis. De même, comme tes minuscules compatriotes, il t'est possible de te "coller" à bon nombres de surfaces lisses sans le moindre problème; mur, plafond, fenêtre ... tes extremismss adhèrent à ces surfaces et te permettent de te déplacer sur celles-ci sans encombres.
Force/endurance/réflexes; La morsure d'araignée a changé bien des choses en toi, notamment ta force, ton endurance et tes réflexes. Ces trois choses en particulier se sont développées de manière impressionnante. Il t'en faut beaucoup pour être essoufflée à présent, ton corps a conscience du danger avant ton esprit et tu ne connais pas entièrement les limites de ta force. Tu préfères, si tu le peux, rester prudente et te ménager. Aussi tu n'es pas du genre à chercher les limites de ces capacités. Savoir que tu fais plus que l'humain lambda te convient très bien.
   

   Derrière le masque, y a qui ?
 
 
Prénom/pseudoslytherinAge23 ansCode règlementMyeuh-muh? What’s a Myeuh-muh ?Pv, scénario, marvel ou inventémarvelComment as-tu atterri ici ?en farfouillant sur googleFréquence de connexion3j/7 minimum
Remarques <3  <3  <3

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Justicier
♠ Emploi : stagiaire au Daily Fact News le jour, juticière masquée la nuit. ♠ Gif :
MessageSujet: Re: cindy ϟ remind me to forget   Mer 27 Juin 2018 - 21:03


  Approuvez-vous le gouvernement et les décisions qui ont été prises par rapport à l'évacuation et le sacrifice de New York ? Comment vivez-vous le changement de ville, si vous venez justement de New York ? Avez-vous réussi à reprendre un train de vie plus ou moins normal, avec l'amélioration du camp de réfugié en quartier naissant nommé NY Town ?

 
La perte de New-York t’a frappée fort. Plus fort que d’autres, probablement, parce que la ville représentait une symbolique toute particulière à tes yeux. Après de trop longs mois passés enfermée dans un bunker, tu as perdu de vue ta famille – tes parents et ton frère cadet, Albert. Ta liberté sitôt retrouvée, tu es partie à leur recherche. Tu étais – et, au fond de toi, tu l’es toujours un peu – persuadée qu’ils étaient encore au coeur de la Grosse Pomme. La perte de New-York est donc une double perte pour toi ; tu as perdu la ville où tu es née, mais tu as aussi perdu ta famille. De manière définitive ou non, tu l’ignores. Il n’empêche que ça te laisse un sale goût en bouche ; une certaine amertume, comme si tu allais être malade. Tu as envie d’être en colère, de pointer rageusement du doigt le gouvernement et de crier à qui veut bien l’entendre que celui-ci n’a pas fait son travail en défendant la ville. Toutefois, tu n’en as pas la force. Tu te dois de consacrer ton énergie à autre chose ; reconstruire ta vie, avancer. Livrée à toi-même, tu as réussis à te trouver un petit chez-toi et un travail pour subvenir à tes besoins, tout en conservant ta double-vie. Et ḑe garder tout cela en équilibre, de conserver une certaine stabilité avec autant de choses à faire, ça te demande des efforts quotidiens. Alors tu fais de ton mieux. Et tu n’as certainement pas le temps, ni l’énergie de ressasser le passé.


  Avec les élections qui approchent et malgré le bilan plutôt positif de la présidence de Liesmith, la concurrence se dresse en la personne d’Ophelia Sarkissian et de son jeune parti, le Free Democratic Party. Quelle est votre opinion sur cette femme et ce nouveau parti ? Quel oeil portez-vous sur l’actuel Président et sur ce qu’il a pu accomplir ?

 
La politique, ça t’est toujours passée au-dessus de la tête. Tu n’as jamais vraiment saisi comment la chose fonctionnait, comment mensonges et promesses pouvaient aller main dans la main sans que personne ne dise rien. Puis, avant, tu étais vraiment trop jeune pour comprendre la chose, tout simplement. Mais maintenant que la question se pose … Tu es partagée. Liesmith ne fait pas trop mal son boulot, il s’en tire relativement bien. Mais la miss Ophelia Sarkissian et son nouveau parti politique te rendent curieuse, te font réfléchir. Son point de vue très égalitaire et libéral t’intrigue. Sur certains points , tu la trouves un peu extrême – tu n’es pas certaine que mêler pouvoir politique et pouvoir militaire soit une bonne idée, par exemple. Toutefois, comme dit précédemment, tu n’es pas une grande adepte de la politique. Tu n’es donc pas sûre de pouvoir dire quoique ce soit, de t’affirmer sur quelque sujet concernant les rouages politiques de la chose. Mr. Liesmith ne s’est pas trop mal débrouillé, selon toi. Bien entendu, comme tout à chacun, tu as râlé quand les choses n’allaient pas assez vite à ton goût ou n’allait pas dans le sens que tu voulais. C’est dans l’ordre des choses, l’être humain trouve toujours quelque chose à redire. Toi la première, tu es une râleuse invétérée. Certaines mesures prises par Mr. Liesmith et son gouvernement ne t’ont pas plues, c’est certain. Tu as râlé, tu as ragé. Personne n’est parfait, pas même Mr. Le Président. Néanmoins, tu penses sincèrement que celui-ci a fait du mieux qu’il pouvait avec les outils mis à sa disposition. Le fait que le Free Democratic Party ait annoncé détenir des dossiers compromettants concernant les Avengers II et le SHIELD te fait légèrement douter. Tu tentes de garder un œil objectif sur la situation, de prêter attention aux deux côtés, mais tu ne sais pas trop … Mr. Liesmith a fait des choses pas trop mal durant son mandat, Ms. Sarkissian doit encore faire ses preuves. Tu es indécises, tu dois bien l’avouer. Tu ne sais trop quoi penser.


• Avez-vous participé à la tentative de reprise d'Asgard ? Si oui, quel est votre opinion dessus, comment vous en êtes vous sortis ? Si non, quel est votre avis sur les Asgardiens et leur présence ?

 
Alors non, tu n’as pas fait partie de la tentative de reprise d’Asgard. Tu n’es pas une bonne équipière et tu ne vois pas en quoi tu aurais pu aider à faire avancer cette difficile entreprise. Tu n’as pas trop de soucis quand il est question de thugs en tout genre, mais des aliens … C’est une toute autre histoire. Surtout que tu n'es pas aussi forte que les Asgardiens. Tu n’en aurais pas été capable, tu songes parfois. Et ce n’est pas plus mal que tu te sois tenue à l’écart de toute cette sombre histoire. Enfin bref. La présence des Asgardiens ne te gêne en rien. Ils ne te dérangent pas au quotidien, ils ne causent pas de problèmes … Alors franchement, non, tu n’as rien à redire sur leur présence.


 
Votre histoire

 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
  Les livres de cours et les fiches récapitulatives sont entassées sur ton bureau. Stylos et feutres de couleurs fluo sont disposés à côté. La lampe à la lumière blafarde et désagréable est allumée, éclairant mornement cahiers et feuilles. Ton bureau donne l’impression d’apartenir au stéréotype de l’élève parfaite et fait la fierté de ta mère, ton père ne se souciant pas particulièrement de l’aspect que peut revêtre ta chambre dans son entièreté. Tu lâches un soupir lourd de sens alors que les mots prononcés par ta mère lors du dîner. Tu dois travailler, Cindy, ce n’est pas parce que tu as des facilités que tu dois te relâcher ! Tu lèves les yeux au ciel, les bras croisés sous ta poitrine, en t’approchant de ton bureau. D’un mouvement de pied désinvolte et contrarié, tu tires la chaise en face de celui-ci. Tu te laisses lourdement tomber sur la chaise, faisant grincer l’armature souple métalique. Tu t’avachis sur le bureau, dérangeant légèrement l’ordre établi. Tu n’as absolument pas envie de travailler ce soir, plus encore que les autres soirs de la semaine. Aujourd’hui n’est pas une journée extraordinaire, c’est un jour comme tous les autres. Mais tu aimerais pouvoir être tranquille le vendredi soir, tu aimerais que ta mère te laisse un peu tranquille. Tu ne souhaites rien de plus que de profiter du début du week-end comme tes camarades, en retrouvant tes amis, en sortant un peu … Du haut de tes quatorze ans, presque quinze, tu devrais pouvoir être autorisée à t’amuser de temps en temps. Mais non ! Ta mère insiste, encore et toujours, pour que tu travailles sans réellement te permettre de prendre du bon temps. C’est terriblement frustrant. D’un mouvement agacé, tu t’empares du premier livre qui te passe sous la main. Mathématiques … Ô joie. Sans grande conviction, tu ouvres le manuel et te plonges dans la lecture de celui-ci.

Tu ne comprends pas l’insistance de ta mère. Vraiment pas. Tu as d’énormes facilités, beaucoup plus que n’importe quel élève sans le moindre doute. Mais ce n’est pas suffisant, ce n’est jamais suffisant. Pas pour Nari Moon. À cette pensée, tu sens une boule se former au fond de ta gorge. Tu clignes frénétiquement des yeux alors que les larmes commencent à monter. Pendant l’espace de quelques instants, tu as la désagréable impression d’étouffer. Ta vue se brouille et de vilaines larmes viennent s’écraser sur le papier glacé recouvert de formules mathématiques. Un sanglot étouffé s’échappe difficilement de ta gorge. Tu aimerais tant que cette mémoire extraordinaire soit suffisante, que tu sois suffisante. Tu en as marre des demandes sévères de ta mère, tu en as marre de passer tout ton temps-libre enfermée dans ta chambre. La frustration monte en toi comme une vague s’apprêtant à s’abattre sur un nageur un peu trop téméraire. Tu fais de ton mieux pour ne pas te laisser distraire par ces émotions tempêtueuses, mais c’est déjà trop tard ; tu t’affales sur les formules mathématiques, les bras repliés en un coussin peu confortable. Pendant quelques trop longues minutes, tu te laisses aller de cette manière, ton coeur battant lourdement contre tes côtes. Puis tu relèves la tête, un poing glissé sous ton menton comme si celle-ci était trop lourde. D’un œil peu passionné et un brin trop humide, tu laisses ton cerveau absorber les formules mathématiques tout naturellement. Ah, la facilité de posséder une mémoire édeitique … Si seulement ta mère pouvait se satisfaire de cela. Tu grinces des dents à cette pensée.

La frustration se change en rancoeur. Un vendredi soir, à cette heure-ci, tu devrais pouvoir faire ce qui te plaît. Tu devrais au moins pouvoir te détendre devant la télévision, à regarder un de ces programmes complètement débilisant dont les adolescents raffolent. Mais non. Tu dois être la seule adolescente du pays à être obligée à étudier alors que le week-end vient tout juste de débuter. Ça te laisse un goût amer en bouche, un fort sentiment d’injustice ancré dans ton coeur. Sentiment qui se renforce alors que la discussion que tu as eu avec deux camarades de classe te revient en mémoire ; les deux jeunes filles qui sont dans le même cours d’anglais que toi sont venues te voir avant que vos chemins ne se séparent, te proposant légèrement de les accompagner au cinéma. Surprise par une telle proposition – mais dans le bon sens – car, bien que tu connaisses leur nom et bavardes de temps en temps avec elles, tu n’avais jamais imaginé une telle invitation de leur part. Ce fut donc, la mort dans l’âme, que tu déclinas l’invitation, réprimant difficilement ton envie de pleurer. Tu n’as pas eu besoin de demander l’autorisation à tes parents. Si ton père se serait montré relativement cool et aurait probablement accepté de te laisser faire à ta guise, mais ta mère aurait vite reprit le dessus et t’aurait formellement interdit la moindre sortie. Tu grinces à nouveau des dents. C’est une mauvaise habitude qui surgit lorsque tu es agacée. C’est plus fort que toi. Tu secoues la tête pour te débarrasser de ces pensées malvenues et, d’un geste rageur, tu fermes le manuel et l’abandonnes sur le bureau. Tu te laisses lourdement tomber sur ton lit, une expression mécontente peinte sur ton visage. Tu as assez étudié pour ce soir, décides-tu froidement.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
 Perchée sur le toit d’un des nombreux buildings de New-York, le masque abaissé et laissant donc le bas de ton visage totalement à découvert, tu lâches un lourd soupir. Tu passes une main dans ta longue chevelure brune, défaisant difficilement les nœuds qui se sont formés lors de tes divagations nocturnes. Depuis cette fameuse sortie scolaire, depuis cette fameuse morsure d’araignée, ta vie a bien changé. Tu n’es plus retenue prisonnière par ta mère et tes études, d’abord. Tu es libre de faire comme bon te semble sans que personne n’ait rien à redire. Et si quelques années auparavant, cette situation t’aurait fait rêver, ce n’est plus le cas aujourd’hui. Il n’y a que la tristesse et la solitude. Comment en es-tu arrivée là ? L’histoire est longue et surtout improbable. Une histoire que tu as, parfois, l’impression d’avoir rêvée. Tu passes une main sur ton visage alors qu’un autre soupir t’échappe.

Tout a commencé à cause de cette satané sortie scolaire. Tu n’avais particulièrement envie d’y aller, tu dois bien l’avouer. Après une énième dispute avec ta mère, tu n’avais clairement pas la tête à visiter le moindre laboratoire. Mais tu y es allée quand même. Tu n’aurais pas du. Perdue dans la foule d’élèves au coeur du laboratoire, en plein milieu de la visite, tu as ressentis une vive douleur sur le dessus du pied gauche. Et sur le dessus de ton pied, juste avant l’endroit où ta chaussure ouverte couvre tes orteils, une petite araignée. Ce ne fut que bien plus tard que tu compris l’impact que cette bestiole allait chambouler toute ta vie, au cours d’une – Ô surprise – dispute avec ta mère. C’était le lendemain, tu n’avais pas étudié le soir, ne te sentant pas très bien. Et cela n’avait pas échappé à Nari Moon. Rien n’échappait jamais à Nari Moon. Et elle n’était pas contente, chose qu’elle n’avait pas une seule seconde hésité à exprimer. Et, ayant mal dormi la nuit précédente, tu n’as pas supporté le comportement beaucoup trop autoritaire de ta mère. Quelque chose s’est brisé en toi, tu ne sais pas quoi, tu ne sais pas comment. Mais quelque chose s’est cassé, tu as véritablement pété un câble. Et à cet instant, quelque chose de complètement inédit se passa ; des fils – de la soie ? Comme les araignées ? –  sortirent du bout de tes doigts, enfermant ta mère – ainsi que ton père, qui avait tenté de s’interposer – dans un cocon étrange contre le mure. Albert, ton frère cadet, avait été témoin de la scène et s’était mis à hurler, complètement terrorisé. Tu n’en menais pas plus large que lui, tu ne comprenais pas ce qui venait de se passer. Complètement perdue, paniquée, tu éclatas en sanglots. Tout devint flou après ça, jusqu’à l’arrivée d’Ezekiel Sims. Tu ne le connaissais ni d’Adam, ni d’Ève. Il fit juste irruption à l’intérieur de la demeure familiale, brisant le nuage de panique qui s’était installé. Il délivra tes parents et prit le temps de vous calmer, ton frère et toi.

Une fois un semblant de calme revenu, Ezekiel expliqua la situation à toute le famille. La pillule fut difficile à avaler, si difficile que lorsqu’Ezekiel proposa de t’emmener pour t’apprendre à maîtriser tes nouvelles capacités, aucun de tes parents ne protesta. Ils te laissèrent partir avec l’homme que vous ne connaissiez pas jusque-là sans dire un mot. Et – tu l’avoues sans honte – cela fit mal. Très mal. Des mois durant, tu t’entraînas sans qu’Ezekiel ne t’explique pourquoi. Car tu es loin d’être idiote, tu ne l’as jamais été. Et il était clair que l’homme avait une autre idée derrière la tête. Mais il refusait de te dire quoique ce soit, il avait les lèvres scellées, refusant de lâcher ses secrets. Aussi, quand il t’enferma dans un genre de bunker après quelques mois passés en sa compagnie, tu paniquas complètement ; tu ne pouvais pas appeler à l’aide, tu ne savais pas ce qui se passait. Tu ne savais pas combien de temps tu restas enfermée – tu ne sus jamais combien de temps tu fus enfermée – jusqu’à ce que le Destin décide enfin de jouer en ta faveur. Une coupure d’électricité dans le quartier où se trouvait le bunker ou un tout autre hasard qui t’échappait … Toujours était-il que le verrou de la porte renforcée finit par céder. Et c’est ainsi que tu retrouvas ta liberté. Ezekiel semblait s’être évaporé, pour ton plus grand bonheur. Sans trop te poser de questions, tu pris tes jambes à ton cou, désireuse de retrouver ta famille. Quelle ne fut pas ta déception de constater que rien n’allait se passer comme prévu. New-York était sans-dessus-dessous. Les gens hurlaient et courraient, la panique était totale. Ce fut sans trop comprendre ce qui se passait que tu fus évacuée de la ville, sans avoir pu revoir ta famille.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
 Ta vie ne tourne, à présent, plus qu’autour de l’idée de retrouver tes parents et ton frère. Tu ne sais pas s’ils ont réussi à échapper à l’attaque qui a frappé New-York, tu ne sais pas ce qu’il est advenu d’eux, mais tu gardes espoir. Tu ne peux pas baisser les bras. Mais en dehors de cela, tu mènes aussi une vie bien remplie. Maintenant, tu es stagiaire au sein d’un groupe médiatique appelé Daily Fact News. Ce n’est pas un boulot très glamour, un peu difficile parfois, mais ça te convient bien. Petit à petit, tu apprends les ficelles du métier de journaliste et cela te plaît bien. À cela s’ajoute Silk, le pseudonyme que tu as choisi d’adopter pour tes escapades nocturnes. À l’instar d’une autre petite araignée, tu combats les criminels de plus ou moins bas étages quand ceux-ci se dressent sur ta route, tout en poursuivant ton enquête. Ce n’est pas nécessairement une chose aisée, mais tu y parviens tant bien que mal. C’est la force de ta détermination, que l’on pourrait même qualifier d’entêtement qui te fait avancer.
 




   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
crazy stuff happens.
i punch it. ☽ think back on what you did, how you’d punk all the new kids, the new wave of exclusive as if there's something new, kid. We're the patient performer, the kid in the corner. we were just tuning you out.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
X-Men
♠ Emploi : Professeur de Dramaturgie et Théologie ♠ Gif :
MessageSujet: Re: cindy ϟ remind me to forget   Mer 27 Juin 2018 - 22:08
Je vais faire mon fanboy 1 minute :
:23: :27: :43: :74 :80: :excited:
On a une Siiiiiiiiiiiiiilk !
Bienvenue !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Civils
♠ Gif :
MessageSujet: Re: cindy ϟ remind me to forget   Mer 27 Juin 2018 - 23:04
Bienvenue Silk !
J'aimerais beaucoup avoir un lien avec toi une fois que tu seras validée et j'ai quelques idées :face:
Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Justicier
♠ Emploi : stagiaire au Daily Fact News le jour, juticière masquée la nuit. ♠ Gif :
MessageSujet: Re: cindy ϟ remind me to forget   Jeu 28 Juin 2018 - 13:41
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ouuuh, je suis ravie que mon choix de perso' te plaise !
merci à toi <3

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ce sera avec plaisir pour un lien après validation ! :52:
merci <3



   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
crazy stuff happens.
i punch it. ☽ think back on what you did, how you’d punk all the new kids, the new wave of exclusive as if there's something new, kid. We're the patient performer, the kid in the corner. we were just tuning you out.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Loki
♠ Emploi : Président des USA ♠ Gif :
MessageSujet: Re: cindy ϟ remind me to forget   Jeu 28 Juin 2018 - 13:46
Silk J'aime ce choix :mini: :mini: J'ai hâte de te lire en tous cas, bon courage pour ta fiche : tu as 7 jours pour la terminer, amis si tu as besoin d'un délai ou des questions, n'hésite pas ! :28:


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
All I've got is crippling hybris mixed with self-doubt. And pretty hair.
We can rewrite our stories, all of us. Write our own happy endings, our own redefinitions. We don’t have to be what we’re told to be, even by ourselves. But…if you really want to change, you can’t just trick yourself into thinking you already have. That’s a trick never worth playing.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Divinités
♠ Classe et nom de code : Angela. The Hunter Queen. ♠ Emploi : Chasseresse. Assassine. Héritière du Paradis. ♠ Gif :
MessageSujet: Re: cindy ϟ remind me to forget   Jeu 28 Juin 2018 - 13:50
Bienvenue parmi nous jolie demoiselle :*:


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
lion in a world of lambs. predator. hunter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Hydra
♠ Classe et nom de code : Spider Woman ♠ Emploi : Agent d'Hydra infiltré au SHIELD et agent du SHIELD infiltré chez HYDRA ♠ Gif :
MessageSujet: Re: cindy ϟ remind me to forget   Jeu 28 Juin 2018 - 13:50
Bienvenue par ici ! Bon courage pour ta fiche petite ! :drama:

Viens faire un câlin quand tu es validé ! <3


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
SHIELD
♠ Emploi : Ingénieur - Agent du SHIELD niveau 5 ♠ Gif :
MessageSujet: Re: cindy ϟ remind me to forget   Ven 29 Juin 2018 - 10:37
Hello et bienvenue par ici ! Bon courage pour ta fichette


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"I loved you for a thousand years, I'll love you for a thousand more "
This time Simmons, embrace the change. ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Justicier
♠ Emploi : stagiaire au Daily Fact News le jour, juticière masquée la nuit. ♠ Gif :
MessageSujet: Re: cindy ϟ remind me to forget   Sam 30 Juin 2018 - 17:21
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] merci
je vais prochainement venir te voir pour discuter de quelques détails concernant l'histoire de Silk ! mais en attendant, je me concentre sur mon début de fiche <3

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] la magnifique Jessica Chastain :shipship:
merci à toi <3

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] compatriote araignée
promis, dès que je suis validée, je viens te voir ! merci à toi <3

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] merci à toi <3



   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
crazy stuff happens.
i punch it. ☽ think back on what you did, how you’d punk all the new kids, the new wave of exclusive as if there's something new, kid. We're the patient performer, the kid in the corner. we were just tuning you out.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: cindy ϟ remind me to forget   
Revenir en haut Aller en bas
 

cindy ϟ remind me to forget

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


 Sujets similaires

-
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» ENEYA • « never forget where you came from »
» ♥ - Forget Your Past
» || Come save me, unbreak me, cause I just can't forget you ;





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: First Class :: Les dossiers du SHIELD :: Les fiches validées-