Partagez | 
 

You've been Thunderstruck pv Kitty

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Thor Odinson
Divinités
♠ Emploi : Prince d'Asgard, Dieu de la Foudre, Avengers
MessageSujet: You've been Thunderstruck pv Kitty   Lun 9 Juil 2018 - 0:55
You've been Thunderstruck
Statut du sujet : Privé ft. Kitty Pryde
Date du rp : Flasback, du 5 janvier 2013 à début janvier 2014 (en gros, du début de la Grande Purge au retour de Thor sur Asgard avant l'attaque des Jothuns)
Météo & moment de la journée : Baaaaaah...
Autre : Le RP se déroulera principalement à New York, et se composera de plusieurs scènes couvrant l'année de la Grande Purge



La première, et la principale, tâche du dirigeant était de protéger son peuple. Peu importe que ce dirigeant soit appelé « Roi », « Jarl », « Empereur », ou même, comme chez les midgardiens actuellement, « Président ».
Il s’agissait d’un fait extrêmement simple. Soit le dirigeant régnait pour son peuple, et veiller à sa protection, soit il régnait pour lui-même, et il n’était alors qu’un tyran sans honneur ni valeur.

Thor avait été élevé dans ce mantra, par son père et sa mère, les rois et reines d’Asgard et des Neufs mondes. Toute sa vie avait été consacrée à la lutte pour la protection du peuple. Aussi, la première fois que le SHIELD vint parler aux Avengers du projet du gouvernement, il éclata de rire, pensant à une plaisanterie. Un dirigeant qui tournerait les armes vers une partie de son peuple ? C’était risible.
Mais le rire laissa rapidement place à la colère chez le Dieu de la Foudre. Il avait déjà affronté des tyrans. Ceux-ci avaient tous des buts différents, allant de l’enrichissement personnel à une soif de gloire démesurée. Mais ce qui était évoqué en ces lieux ? Une partie de la population parquée, contrôlée, pour ce qu’elle était ? Des discussions qu’il entendait de la part de ses camarades, ou d’amis de ses camarades, ce genre de situation n’étaient pas nouvelles chez les Midgardiens. Le dieu entendit parler de Shoah, d’Apartheid, et d’autres choses qui lui glacèrent le sang.

Il envisagea même de quitter Midgard, définitivement, et d’avertir son père que Midgard était un monde perdu et perverti. Les midgardiens étaient soit fous, soit… Non, ils ne pouvaient qu’être fou.

Les autres Avengers, et le SHIELD, pouvaient voir le Prince d’Asgard se murer chaque jour un peu plus dans sa colère, qui éclatait de plus en plus souvent lors des réunions. Sa voix puissante, chargée de tonnerre, raisonnait sous le regard inquiet de ses amis, et perfide des agents du SHIELD chargés de le surveiller. Car il était l’Avengers qui était le plus surveillé par le SHIELD : pas Hulk, qui, tout aussi puissant qu’il était, restait impopulaire et relativement gérable, n’ayant que de la puissance brute. Pas Iron Man qui, malgré sa puissance financière et médiatique, écoutait assez l’agence gouvernementale pour rester contrôlable. Mais lui ? Il était le prince d’un peuple extra-terrestre, à la puissance physique largement supérieure, quasi invincible, contrôlant la foudre, doté qu’une popularité forte auprès de la foule, et qui pourrait conquérir la Terre avec une armée de guerriers pluri-millénaire. Et le pire, c’est qu’il n’écoutait pas le SHIELD.

La tension au sein de l’équipe devenait étouffante. L’organisation gouvernementale leur mettait de plus en plus de pression. Tous savaient que ce n’était plus qu’une question de temps. L’arrivée de la première Sentinelle, le 30 juillet, le plongea dans une colère noire, et le gouvernement américain n’échappa à un foudroiement que parce que les amis du Porteur de Mjolnir réussirent à le convaincre de ne pas le faire. Mais le lien de confiance entre Thor et le SHIELD se brisa à ce moment-là.

Les jours passèrent, lentement, alors qu’il ruminait sa colère et se contenait à grand peine, avant qu’il ne craque. Le six septembre, alors que la télévision diffusait en direct les premiers pas de la Grande Purge, en filmant « l’arrestation » de « dangereux mutants », à savoir un père et sa fille d’une dizaine d’année dans un parc d’enfant, que la colère trop longtemps contenu du Dieu de la Foudre, du Tonnerre et de la Tempête, fit voler en éclat la fenêtre de la pièce où il se trouvait. Les agents du SHIELD qui le surveillaient pour « sa sécurité » volèrent contre les murs, alors qu’il décollait, traversant les airs en direction de sa cible, en quelques minutes

Un météore de fureur, blond, vint percuter la Sentinelle présente dans le parc, la traversant comme s’il s’était agi d’un bout de papier. Le Dieu atterrit brutalement au sol, et sans prendre la peine de se relever, ni même de se retourner, pointa son marteau enchanté en direction de la « tête » de la Sentinelle, la faisant exploser sous un déluge de foudre. Son action ne lui prit que quelques secondes, et le cadavre métallique du robot s’écroula avec bruit, alors que le blond se relever, le regard empli d’éclairs et de rage, le silence emplissant le parc pour quelques secondes. Le monde, médusé, venait d’avoir connaissance de la prise de position officielle du Prince d’Asgard sur la question de la Purge. Et celui-ci venait de voir son nom apparaitre sur la liste des personnes à « purger ».

Thor regardait les agents gouvernementaux, qui commençaient à le braquer avec leurs meilleures armes. Des hélicos, des fourgons supplémentaires. Et sans doute même quelques Sentinelles de plus. Sa colère n’était toujours pas apaisée. Il fit un pas vers les hommes chargés de traquer les « anormaux ». Ils allaient vite découvrir qui étaient les véritables anormaux…

Sauf que le regard du dieu fut attiré par la présence d’une troupe de personnes, qui faisaient face, eux aussi, aux soldats. Ils semblaient faire barrage de leur corps pour protéger la petite fille et son père. Tout Midgard n’était donc pas perdu. Il plissa les yeux, cependant, tiraillé entre son désir de s’assurer que ceux-ci puissent partir et survivre, et déclencher un affrontement qui, s’il serait glorieux, serait surtout sanglant et aux dommages collatéraux importants.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Katherine A. Pryde
X-Men
♠ Classe et nom de code : Classe 4 // Shadowcat ♠ Emploi : Professeur de technologie a l’Institut Xavier ♠ Gif :
MessageSujet: Re: You've been Thunderstruck pv Kitty   Mer 11 Juil 2018 - 22:56



You’ve been thunderstruck

La chasse aux sorcières. La Shoah. La Purge. C’est juste le nom qui diffère, mais au fond, ça reste la même chose. Ça reste le même combat. La même terreur. Je suis juive, je suis mutante. Deux bonnes raisons de me haïr pour certains. La Grande Purge, une époque terrible dont je me souviens avec effroi. Mon holocauste à moi, je suppose. A cette époque, j’avais plus ou moins quitté les X-men. Disons que je n’avais pas envie de rester cachée. A attendre. A survivre. Impossible. Alors un soir, j’ai fais mon paquetage, j’ai laissé une lettre derrière moi, pour mes amis, pour ma famille, pour mon amour impossible, puis je suis partie rejoindre un groupe de mutants activistes que j’avais déjà vu dans les médias. Les trouver ne fut pas des plus compliqués, il suffisait d’être au bon endroit, au bon moment.
Mon intégration se fit rapidement, et je me montrais des plus investies et motivées. Ils n’étaient pas les X-men, mais ils étaient mes amis, par la suite, même si certains d’entre eux semblaient avoir des avis aussi tranchés que nos oppresseurs. Pas de pitié. Mesure violente pour lutter contre la violence. Ça n’était pas franchement ma méthode, mais je dois avouer que beaucoup de rage m’animait à l’époque et si au début j’avais quelques réticences, j’y ai rapidement pris goût. Et puis les sauvetages se sont carrément changés en chasse. On ne protégeait plus seulement les nôtres, on éliminait les autres. J’aurais dû voir pourtant que ce n’était pas bon, que c’était un cercle vicieux, un cercle sans fin, que la violence appelle la violence…
Le groupe était dirigé par Assane, un afro-américain dont la peau noire était constellée de cicatrices plus claires. Un changeur de forme, se changeant en gigantesque lion. Amusant, cette analogie de leader et de roi de la savane, non ? Sûrement pour ça que son nom de code était King. Nous étions sept au total, à être réellement actifs sur le terrain, mais une bonne partie du groupe œuvrée dans l’ombre, pour soigner, héberger, cacher, nourrir nos rescapés. Mais l’équipe d’intervention se composait de sept mutants. Nous venions tous d’environnement si différents. J’étais probablement la seule venant d’un institut spécialisé, les autres n’étaient que des indépendants, soit qui vivaient avec leur mutation au nez et à la barbe des sapiens -comme Ted, qui tenait autrefois un restaurant où il pouvait se servir de ses mains qui se changeaient en couteaux- soit comme Liu, l’asiatique aux tatouages vivants, ils avaient su profiter de leur mutation pour de bonnes et de mauvaises fins…

Ce jour-là, nous guettions les attaques possibles des Sentinelles. Et on ne tarda pas à recevoir une alerte de Loreline, une mutante capable de manipuler le temps et l’espace. Elle pouvait prévoir les agissements des Sentinelles, ce qui nous permettait de ne jamais être trop largués. Nous nous préparions, un groupe de quatre, pas besoin de plus. Assane, Ted, Jessie et moi. Sandman n’aimait pas rester en arrière, mais sa mutation agissant sur le subconscient endormi ou somnolent, il n’aurait pas été utile sur cette intervention, d’après Assane.

« Prudence. » qu’il me dit, avant de disparaître au détour d’un couloir. Il n’aime pas parler, ni s’étendre sur des émotions qu’il ne maîtrise pas. Il faut dire que son passé est compliqué, d’après ce que j’ai pu comprendre. Un lien s’est tissé entre nous, peut-être pas grand-chose, peut-être que c’est cette impression d’épée de Damoclès au-dessus de nous qui nous pousse un peu l’un vers l’autre. C’est platonique, ça ne va nulle part, puisqu’il n’est pas vraiment friand des contacts physiques. A vrai dire, il a toujours l’air d’être contrarié, déchiré. Comme s’il livrait un combat intérieur.

« Prêts ? » Nous demande enfin Loreline, puis une fois en place, elle nous englobe d’une sphère bleutée qui nous téléporte dans un Parc.

La Sentinelle est là, bien trop proche du père et de son enfant. Ted la pointe du doigt et alors que l’on s’apprête à attaquer cette monstruosité, un éclair vient la percuter. Un éclair, ou pas loin. Un Dieu du Tonnerre. En l’espace de quelques secondes, il venait d’exploser la tête de la Sentinelle. Thor. Comment ne pas le reconnaître ? Il faudrait vivre dans une grotte au fin fond du Pérou pour ne pas le connaître. L’expression de son visage traduisait une colère et une rage puissantes. Je suppose qu’on peut ajouter l’étiquette « Contre la Purge » au Dieu du Tonnerre, plutôt cool, pour notre campagne, non ? Mais pas le temps de s’amuser, même si Ted nous demande à tous si on a bien vu la même chose que lui. Les agents gouvernementaux commencent à braquer Thor, et bien qu’il soit Divin, qui sait ce que le Gouvernement a bien pu mettre au point… Et puis d’un coup, c’était comme si Thor avait donné un coup de pied dans une fourmilière : il en venait de partout…
Il fit un pas vers les agents. Un bain de sang s’annonçait. Assane se mit à courir, se changeant en un énorme lion, ordonnant à Jessie de sortir le père et la petite fille d’ici avant de se ruer dans la mêlée. Ted se chargea de protéger la semi-géante en la couvrant dans sa course. Quant à moi, et bien j’allais sans doute me taper l’audace de combattre aux côtés d’un Dieu. Ça le fait, sur un CV, non ? Mais avant tout, je devais m’assurer que l’évacuation du père et de la fille serait assurée. Jessie venait de grandir au point d’attendre les deux mètres cinquante, attrapant le père et la fille sous ses bras. Elle renversait les véhicules sur son chemin, d’un coup vif et puissant de pied. Assane attaquait violemment les hommes les plus lourdement armés, d’un bon, il pouvait parfois atteindre un hélicoptère qui s’aventurait trop bas dans le ciel…
Alors qu’une Sentinelle se retrouvait face à Assane, je phasais ma main au travers de son torse, interrompant immédiatement la machine.

« On nettoie et on se retrouve au point d’extraction. » grogna-t-il sous sa forme de lion.


« Compris, chef. Et pour l’Asgardien ? »

Il ne répondit pas. C’était un Dieu, avait-il réellement besoin de notre protection ? Je pouvais également sentir la rancœur d’Assane : Thor au même titre que les Avengers était tout aussi extraordinaire que les mutants, et pourtant, il ne jouissait pas de la même renommée. Assane s’en va et je sors de ma cachette, prenant pour cible un véhicule blindé qui tente une percée vers le Dieu qui est déjà largement occupé. Je m’élance et réussis à phaser en un saut à l’intérieur du véhicule, juste le temps qu’il me faut pour phaser puis rendre de nouveau matérielle ma main dans le bras du conducteur, faisant exploser son membre. Vivement je reprends ma forme intangible alors que l’autre soldat me largue du plomb sur la tronche. Une balle ricoche au travers de moi et se loge dans sa jambe, le faisant hurler.

« A mon tour…»

Il se retrouve éjecté en dehors du véhicule tandis que j’étends ma mutation jusqu’à lui, mais avant ça, j’avoue lui avoir un peu cogné la tronche contre les parois intérieurs du véhicule…






shadowcat & soft paws

We're mutants. Born different from baseline humanity, with an enhanced genome that gives us super-powers. You piss us off at your peril.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Thor Odinson
Divinités
♠ Emploi : Prince d'Asgard, Dieu de la Foudre, Avengers
MessageSujet: Re: You've been Thunderstruck pv Kitty   Ven 24 Aoû 2018 - 18:49
Un pas avait suffi pour que les gardes midgardiens raffermissent leur prise sur leurs armes et qu’un léger mouvement de recul et de resserrage ne parcourt leurs rangs. Avaient-ils compris l’erreur qu’ils avaient fait en se présentant ainsi devant lui ?

« Seigneur Thor ! Nous vous demandons de poser votre marteau et de vous rendre ! Vous êtes en infraction avec la loi des Etats Unis d’Amérique ! »


Si les hommes de troupe avaient compris, ce n’était visiblement pas le cas de leur chef. Celui-ci, un homme grassouillet vêtu d’un costume marron avec une cravate, s’égosillait dans un porte-voix. Au vu de sa forme physique et de sa posture, il n’était pas un militaire, ni même un combattant. Sans doute un « rond de cuir politicard », comme avait dit Tony Stark en parlant des responsables de la « Purge ». Le dieu prit une profonde inspiration, et sa voix résonna avec la puissance du tonnerre.


« Vraiment… ? Pourtant, j’ai fait exactement la même chose que d’habitude… J’ai sauvé des vies innocentes ! Vous voulez que je pose Mjolnir… ? »


Sa main se crispa sur le manche de son marteau enchanté, qui se mit à crépiter de foudre.

« Venez le chercher ! »

La sentence divine avait été prononcée. Il n’y aurait ni pitié, ni pardon. Le chef de l’équipe en face devait l’avoir compris, puisqu’il se mit à paniquer en leur criant d’ouvrir le feu et en tentant de reculer vers un véhicule, sans doute blindé. Il en franchit la porte au moment où l’éclair de foudre divine frappa, homme et véhicule, ce dernier volant dans les airs en prenant feu.
Les hommes de troupes commencèrent à ouvrir le feu, les balles ricochant sur le corps du dieu, sans l’égratigner. Leurs armes n’étaient clairement pas adaptées à l’affronter. Sans doute n’imaginaient ils pas que le dieu puisse intervenir.
En fait, la présence d’autres migardiens qui se lançaient dans le combat, et la réaction rapide des « forces de l’ordre » lui laissait penser qu’il était intervenu dans un piège tendu contre eux. Il avait donc doublement troublé les plans du gouvernement.

L’un des hommes venait de se changer en lion, une autre avait grandi… Décidément, ces mutants étaient intéressants. En d’autres circonstances, il aurait pris plaisir à combattre à leur côté, mais là, son esprit était trop englouti par la colère. De deux éclairs supplémentaires, il abattit deux hélicoptères, dont l’un venait de sortir des rockets en direction de la petite géante, du père et de l’enfant.

Il se retourna, et propulsa son arme à pleine puissance sur un groupe de Sentinelles approchant, pulvérisant les machines, avant de le faire revenir à lui.

Les soldats, malgré la perte du « grand chef », semblaient encore assez bien formés, le dieu se retrouvant encerclé. Ils avançaient, le pointant de leurs armes inefficaces. Le dieu frappa le sol avec son marteau, provoquant une onde de choc accompagnée d’éclair. Il ne prit même pas la peine d’observer la vingtaine de garde qu’il venait d’envoyer voler, prenant appuis pour se propulser droit sur un tank, qui explosa quelques secondes plus tard.

Tous ces soldats n’étaient sans doute pas des monstres. Certains n’étaient là que parce que c’était leur job. Ils devaient avoir des enfants, des parents.
Mais ils avaient pris des armes pour permettre l’assassinat par leur gouvernement d’enfants, d’hommes et de femmes innocentes. Pour Thor, et sa conception de l’honneur, leur présence ici les rendaient tous aussi coupables et responsables que les donneurs d’ordres. S’ils ne cautionnaient pas leurs actes, ils auraient dû refuser d’obéir.
Il balaya la scène du regard. Le père et son enfant avaient été évacués, mais le champ de bataille était en plein chaos. Sans surprise, c’était lui qui concentrait le plus les attaques de ses adversaires. Le lion, également, était pris pour cible régulièrement, notamment par un hélico, qu’il réussit à attraper au vol, puis par une Sentinelle, qui fut neutraliser par un de ses coéquipiers.

Cependant, quelques instants après, c’est autre chose qui attira son attention. Le lion esquiva une roquette tirée par un hélico, avant de le happer. La roquette finie sa course dans un immeuble. Le dieu poussa un juron, et se propulsa aussi vite qu’il pouvait pour rattraper les gravats qui s’écroulaient sur la foule de badaud armés de smartphone se trouvant au pied du bâtiment. Lançant Mjolnir au vol, qui arracha la tête d’une Sentinelle au passage, le marteau alla faire exploser l’un des blocs les plus imposant au vol, alors que le dieu bondissait au-dessus du groupe de soldat midgardien, interceptant plusieurs dizaines de tonne au vol.
Poussant un juron, les deux mains occupées à retenir le bloc alors que ses pieds s’étaient légèrement enfoncés dans le trottoir, il cherchait un moyen de déposer son fardeau, et ne pas finir comme Atlas. Mais, visiblement, autour de lui, les badauds ne comprenaient pas le danger, et restaient proche, trop proche pour qu’il puisse lâcher le pan d’immeuble. Et la prise qu’il avait dessus ne lui permettait pas de le détruire ou de le jeter au loin.

Pestant contre la stupidité des midgardiens, il voyait en même temps les gardes approcher. Lentement, tels des prédateurs, commençant à écarter les civils, semblant penser que le dieu était maintenant coincé…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Katherine A. Pryde
X-Men
♠ Classe et nom de code : Classe 4 // Shadowcat ♠ Emploi : Professeur de technologie a l’Institut Xavier ♠ Gif :
MessageSujet: Re: You've been Thunderstruck pv Kitty   Dim 30 Sep 2018 - 21:52



You’ve been thunderstruck

L’espèce humaine n’était vraisemblablement pas taillée pour la survie. Il n’y avait qu’à voir avec quelle stupidité et curiosité morbide les badauds continuaient d’observer la scène, prenant même quelques des photos avec leurs portables, pour les plus abrutis. Super, #JeFaisLeBuzzEtJeMeursCommeUnCon #DommageCollatéral. Je râle, parce que j’entends l’appel d’Assane qui sonne notre retraite. Je dois aller au point d’extraction. Mais me voilà face à un dilemme : m’enfuir avec les autres et laisser le Dieu gérer l’incident qui pourrait vite dégénérer ? Ou bien rater l’extraction, les laisser partir sans moi au risque de les mettre en danger s’ils décidaient d’intervenir ? Je crache un juron. Une chose est sûre, je risque de me prendre un sacré savon. Mais on ne change pas les vieilles habitudes. J’étais une X-Men, on protège ses semblables, on protège aussi cette population ingrate de sapiens…
Je me précipite vers Thor qui commence à se faire cerner comme un renard à une chasse à courre, le morceau d’immeuble qu’il tient dans les mains entravant ses mouvements. Je comprends qu’il ne peut pas lâcher ça sur la tronche des civils du coin. Je peste une nouvelle fois en hurlant aux touristes de dégager : ah, si Colossus avait été là, il aurait pu me propulser comme on en avait l’habitude… Je vais devoir me débrouiller seule, sur ce coup. Je prends mon élan, je prends appuie sur un char, et d’une acrobatie, je me retrouve aux côtés du Dieu. Pas le temps d’être impressionnée ni honorée, même si merde, c’est Thor quoi ! On se rapproche de nous, alors vite, je pose chacune de mes mains autour de la taille de l’Asgardien, afin de prolonger ma mutation jusqu’à lui, et ainsi nous rendre intangible tous les deux, juste à temps pour que la première balle nous traverse.


« Vous m’accordez cette danse ?... Les gens n’aiment pas trop quand je fais ça, mais ne vous inquiétez pas, on va se débarrasser de ce truc sans dégât. Restez bien souple sur les genoux… »

Je crois qu’il m’est déjà arrivée de devoir phaser un truc aussi gros. Sans doute un véhicule ou un jet. Ca ne doit pas être plus compliqué que ça… En revanche, phaser un Dieu, ça, c’est une première. Nous nous enfonçons dans le sol, lui et moi, accompagnés de la portion d’immeuble qui allait pouvoir reposer sous terre sans dégât. Je ne fais plus vraiment attention à ce que l’on peut découvrir en traversant les immeubles ou les strates terrestres. Bobby m’avait bien souvent maudite quand je lui faisais subir ça. Je ne sais toujours pas si c’était la sensation ou bien ce qu’il voyait qui ne lui plaisait pas.
En revanche, moi, dans l’intimité de ces strates terrestres, je dois avouer que ce que je vois en face de moi ne me déplait pas. Je me racle la gorge. Le silence est presque assourdissant sous terre, et l’on entend pourtant un bourdonnement lointain.


« Vous pouvez le lâcher, il ne blessera personne ici…»

Maintenant, deux choix s’offrent à nous. Soit on remonte, et on les éclate. Soit, on profite d’être hors de vue pour pouvoir s’éclipser et rejoindre le point d’extraction…






shadowcat & soft paws

We're mutants. Born different from baseline humanity, with an enhanced genome that gives us super-powers. You piss us off at your peril.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Thor Odinson
Divinités
♠ Emploi : Prince d'Asgard, Dieu de la Foudre, Avengers
MessageSujet: Re: You've been Thunderstruck pv Kitty   Ven 30 Nov 2018 - 23:25
« Eloignez-vous, par Hel ! »

Il était des moments où le Dieu de la Foudre et du Tonnerre se demandait pourquoi il défendait Midgard. Ce n’était pas dans les moments où les dirigeants se montraient injustes et corrompus. Ce n’était pas quand il affrontait les pires crapules midgardiennes. Ce n’était même pas en étant confronté aux plus grandes horreurs que la midgardnité avait engendré.
Non, car même face au Mal et à l’Ignominie, il gardait foi en les autres, les justes, les droits, les faibles, et c’était pour eux qu’il se battait.
Non, c’était confronté à la stupidité effarante du midgardien qu’il avait envie d’abandonner ce triste monde à ce triste sort. Pollution, recherche de la richesse pour la richesse, télé-réalité, … Et aujourd’hui, l’absence totale d’instinct de survie, occupés à photographie le blond sous tous les angles plutôt que s’écarter.

Non pas qu’il n’aima pas d’être ainsi photographié et filmé. Au contraire, il aimait cela. Il était toujours le premier parmi les Avengers à prendre des bains de foule, à prendre des photos et signer des autographes. Il était un Dieu, après tout, et son humilité ne souffrait nullement du culte moderne qui lui était rendu.

Et sans nul doute offrait-il un spectacle particulièrement attrayant, son corps parfaitement sculpté, ses muscles saillants contractés par l’effort, une légère transpiration humidifiant sa peau avec une divine virilité, dans un acte épic.

Mais dans l’instant présent, il avait autre chose en tête que sa popularité, et sa colère, qui n’avait pas diminuée malgré le violent combat qu’il avait livré, commençait à se diriger vers les stupides moutons qui le braquaient leur téléphone. Ses yeux s’emplissaient de colère, et la foudre commençait à crépiter autour de son corps.

Heureusement pour les badauds, il y avait cependant plus idiots qu’eux. Les militaires commencèrent à les faire reculer, encerclant le dieu avec des sourires vicieux qui confirmaient leur totale absence d’instinct de survie. Même les trolls auraient hésiter à encercler le Divin Thor quand celui-ci portait un rocher capable de les aplatir tous en une fois. Mais pas eux.


« Rendez-vous ! Vous êtes cerné ! »

Le Prince d’Asgard roula des yeux en entendant l’injonction. Au moins, cela venait d’un homme en uniforme et équipement d’assaut. Sans doute un chef d’équipe. Ou le plus haut gradé depuis que la foudre de Mjolnir avait fait griller le chef de l’opération, avec ses conseillers et ses sous-fifres.
Mais même s’il devait avoir l’expérience du combat, il ne devait pas avoir l’habitude de gérer un être bien supérieur à la moyenne.
Les militaires s’avançaient vers lui, clairement bien formés et coordonnés. En d’autre circonstances, il les aurait sans doute congratulés, mais présentement, il n’en était pas d’humeur.


« Posez lentement ce que vous tenez, ou nous ouvrons le feu ! »

Il poussa en répondre un grognement, entre la frustration de la situation, et l’incrédulité de leur manque de discernement. Ils ne pouvaient le blesser avec leurs armes, et ils voulaient qu’il lâche son fardeau ?! Il allait leur laisser rouler sur le crâne !

« Vous m’accordez cette danse ?... Les gens n’aiment pas trop quand je fais ça, mais ne vous inquiétez pas, on va se débarrasser de ce truc sans dégât. Restez bien souple sur les genoux… »

Thor plissa soudain les yeux, en sentant deux petites mains fines se poser sur ses hanches, avec cette voix enfantine. Qu’est-ce que… ?

Il n’eut cependant pas le temps de comprendre, que soudain il s’enfonçait dans le sol, comme passant à travers un liquide solide. Il traversa le béton, restant à mi-chemin entre le trottoir et les égouts de la ville. Malgré une longue vie à côtoyer autant la science que la magie, deux pratiques liées à Asgard, il n’avait jamais expérimenté une telle sensation, ni une telle vision qui était tout aussi intrigante pour lui que certaines vues cosmiques qu’il avait déjà expérimentées.

« Vous pouvez le lâcher, il ne blessera personne ici…»

Il fixa alors la jeune femme qui lui parlait, et pour la première fois depuis quelques jours, commença à rire en lâchant le pan de l’immeuble, observant avec une certaine fascination celui-ci fusionner avec le béton, dans un chaos de matière qui n’aurait jamais dût être possible selon les standards de la science midgardienne, tout en imaginant qu’une partie devait encore être hors sol…


« Jeune fille, vous avez un pouvoir fascinant ! Midgard ne cesse de me surprendre ! »

Il plongea ses yeux dans les siens, la fixant avec son regard océan et un sourire éclatant.


« Par contre, je vous serais reconnaissant de ne pas me lâcher, ni de perdre votre concentration. »

Il réfléchit un instant.

« Vous devriez me ramener à la surface. Je couvrirai votre fuite. Vous ne devez pas rester trop longtemps en arrière de votre groupe, que celui-ci ne se mette point en danger pour venir vous chercher à nouveau. Et ce n’est pas comme s’ils représentaient un vrai danger pour moi. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Katherine A. Pryde
X-Men
♠ Classe et nom de code : Classe 4 // Shadowcat ♠ Emploi : Professeur de technologie a l’Institut Xavier ♠ Gif :
MessageSujet: Re: You've been Thunderstruck pv Kitty   Mer 16 Jan 2019 - 6:51
Kitty Pryde & Thor
You’ve been thunderstruck
Et y’en a plein, des comme ça, sur Asgard ?
C’est généralement l’effet que ça fait, oui, quand j’embarque les gens sous terre : y’a un moment où je lis très clairement dans leurs yeux un joli ‘what the fuck is going on ?’. Même si cet instant a bel et bien lieu, il ne dure pas non plus trop longtemps, et le Dieu Scandinave se met à rire ce qui me surprend d’abord puis étire un sourire de chat sur mes lèvres. Je l’observe lâcher le pan de mur qui fusionne alors avec la matière environnante, ça doit donner un genre d’iceberg, je suppose, avec une partie visible de l’extérieur, mais au moins, ça n’écrasera pas les péons décérébrés qui attendent encore de nous voir sortir de terre. Je ne peux pas me vanter de connaître personnellement Thor – enfin jusque-là ! – mais je sais qui il est et avec qui il se bat. Je suis éventuellement un peu amère quand je pense à la popularité dont jouissent les Avengers par rapport aux mutants qui se retrouvent chassés comme des parias, des pestiférés… Mais savoir une figure telle que Thor de notre côté, ça a quelque chose de consolateur. Légèrement.
Je tique un peu à l’appellation ‘Jeune fille’ en faisant une petite moue, me disant que je dois encore passer pour une ado’, faut dire que du haut de mon mètre cinquante-cinq, je fais pâle figure à côté de la stature du Dieu de la Foudre… Mais il trouve mon pouvoir fascinant et semble réellement surpris et honnête. Je souris : wouaw, c’est un jour glorieux, j’ai pété des chicots et impressionné un Dieu, ça le fait non ? Ses yeux bleus et son regard intense me font presque rougir un bref instant, me rappelant malgré moi un grand russe qui ne m’attend peut-être pas depuis que j’ai préféré faire cavalier seul… Je romps moi-même le contact visuel, chassant cette image d’un visage familier qui me serre trop le cœur. Je livre un combat trop important pour songer à mes simples sentiments…

La réflexion de Thor me laisse échapper un léger rire qui me ramène au moment présent : impressionné mais bon, il préfèrerait ne pas se retrouver fusionné ou abandonné sous terre ce qui est largement compréhensible.

« Pas d’inquiétude, je gère… Et puis, quel genre de femme je serais pour jeter Thor, j’ai pas envie de me battre avec vos furies de groupies, hein…»

La petite blagounette pour détendre l’atmosphère, et puis c’est un peu ma façon à moi de gérer les choses, gérer mes émotions, mon stress, mon appréhension, bref tout ça.

« Vous devriez me ramener à la surface. Je couvrirai votre fuite. Vous ne devez pas rester trop longtemps en arrière de votre groupe, que celui-ci ne se mette point en danger pour venir vous chercher à nouveau. Et ce n’est pas comme s’ils représentaient un vrai danger pour moi.»

Je ne peux m’empêcher de sourire quant à ce faussé entre nos deux niveaux de langage. Là où moi je suis rapidement familière et souvent vulgaire – nan mais là je fais un gros effort, vous n’vous rendez pas compte ! – Thor, lui, adopte un langage soutenu, des tournures de phrase qui me semblent même parfois trop théâtrales. C’est donc amusée mais tâchant de garder mon sérieux que j’écoute la proposition du Dieu. Il veut couvrir ma retraite, le temps que je rejoigne les autres. Je souris :

« Je suis touchée par votre esprit chevaleresque, Dovahkiin.» Pas sûre qu’il comprenne la référence, parce que même moi je la trouve un peu moisie sur le coup, car à part le côté vaguement scandinave viking, Thor n’a rien de l’Elu Dragon de Skyrim… «Mais même si je n’en ai pas l’air, je suis une grande fille, je peux le faire toute seule, et même passer inaperçue si ça me chante… Ça serait dommage de ternir votre image médiatique, non ? »

Je lui souris une nouvelle fois, lui adressant un regard reconnaissant mais confiant :

« Plus sérieusement, nous avons un plan et nous nous y tenons toujours. Ils vont se rendre au point d’extraction, j’en suis certaine… Et s’ils font demi-tour malgré tout alors ils sont idiots et connaissaient les risques autant que moi quand j’ai décidé de venir à votre aide. Je peux nous y emmener mais j’ai peur d’avoir loupé le petit wagon de la téléportation… Je m’y rendrais par d’autres moyens. La question est de savoir : et vous, vous comptez faire quoi ? Qu’est-ce qui vous attend à la surface ? Vous préférez gaspiller votre temps avec eux, ou bien rejoindre la résistance ? Ca n’engage à rien, et puis y’a un tampon sur votre carte de membre après chaque sauvetage, et on gagne une pizza au bout du dixième… »

Oui, désolée les Avengers, je suis peut-être en train d’essayer de recruter un de vos membres…



shadowcat & soft paws

We're mutants. Born different from baseline humanity, with an enhanced genome that gives us super-powers. You piss us off at your peril.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Thor Odinson
Divinités
♠ Emploi : Prince d'Asgard, Dieu de la Foudre, Avengers
MessageSujet: Re: You've been Thunderstruck pv Kitty   Jeu 14 Fév 2019 - 17:06
Il sourit un instant, la regardant, à la suite de sa plaisanterie sur des furies groupies. Il devait avouer que certaines « fans » midgardiennes n’avaient rien a envier aux créatures mythologiques dont le terme « furie » empruntait le nom. Cependant, il répondit avec un ton léger mais le regard sérieux.

« Non pas que je n’apprécie pas de rester contre une damoiselle, mais puis je proposer que nous atteignions au moins le niveau contenant les eaux impropres de votre cité pour poursuivre cette discussion ? »


La sensation d’être… flottant, non pas dans les airs, mais dans la matière, était en soi particulièrement étrange. Il avait déjà flotté, et même volé sans Mjolnir, via des sorts ou de la technologie. Mais l’oppression qu’il ressentait actuellement était entre le flottement dans les airs et une immersion dans l’eau. Cela ressemblait à l’eau par le manque de luminosité et l’impression d’être entouré par une matière, mais comme l’air, il avait l’impression d’être dans le vide.
De plus, il avait la désagréable certitude que si la jeune fille le lâchait, il finirait coincer à vie dans cette structure midgardienne nommée « trottoir ». Il ne leur fallu que quelques secondes pour arriver dans l’espace puant et sale qui étaient nommés égouts, ce qui lui dira un maugréent involontaire.


« Par le sang de Fenrir… Comment de simples mortels peuvent être responsable d’une telle puanteur… ? Même les nains ont une meilleure gestion de leurs déchets. »

Il soupira, et se tourna vers la jeune fille. Elle semblait si jeune pour se battre déjà. Cependant, ses propos suivant le perdirent légèrement. Dovaqui ? Image médiatique ? Il ne comprenait pas ce qu’elle cherchait à dire. Heureusement elle se mit a parler de manière plus compréhensible pour lui, même si l’histoire des tampons pour une pizza devait être une référence a une coutume midgardienne…

« Si vos compagnons vous attendent au point d’extraction, dépêchez-vous de les y retrouver. Je pense que vous avez un QG à protéger. »


Il s’interrompit, et la regarda.

« Quant à savoir quel va être mon comportement maintenant, cela va dépendre d’un grand nombre de chose. Notamment, que va faire le SHIELD, et mes compagnons, car pour l’instant, je ne me suis pas opposé à eux. »

Même si en soit il n’avait aucun doute. Au vu de la pression que les agents de l’agence d’espionnage avaient voulues lui mettre, il savait déjà qu’ils n’apprécieraient pas son petit éclat, surtout avec toute la publicité. Et ses camarades… Il y avait peu de chance, au vu des discussions au sein du Manoir, qu’ils tentent de venir l’arrêter, mais ils ne viendront pas l’aider. Pas si tôt, en tout cas.
Mais il avait une autre raison de refuser l’invitation.


« Je vous interdit de me révéler votre point d’extraction, ou l’emplacement de votre QG, Damoiselle. »


Il tenta de garder le ton le moins dur et sévère possible, mais il se devait de lui faire « la leçon » au vu de la situation.

« Vous avez vu, ils vous attendaient. Votre groupe est devenu une épine suffisamment grosse dans les pattes griffues de votre gouvernement pour qu’ils vous tendent des pièges. J’en suis peut-être un également, peut être que j’ai été chargé de vous infiltrer. Ou peut être que je ne suis même pas le vrai Thor ».

Il sourit cependant pour la rassurer.

« Je suis le vrai Thor. Et je ne suis pas « infiltré ». Mais le SHIELD savait très bien que je désapprouvais les actes de vos dirigeants. Ils devaient bien se douter que ce n’était qu’une question de temps avant que j’intervienne. Et je ne puis garantir qu’ils ne m’ont pas placé un mouchard, un traceur ou un autre dispositif pour me localiser une fois ma décision prise. »

Il ne prendrait aucun risque tant qu’il n’était pas sûr de ne pas être localisé. Peut être n’étais ce qu’une paranoïa mal placée, mais… Un dirigeant capable d’attaquer son propre peuple n’avait aucun honneur.
Il gronda, soudain, entendant des bruits de courses provenant des conduits d’égouts.


« Ils arrivent. Partez. »


Il se tourna vers l’origine du son, préparant un éclair à leur lancer dès leur apparition.

« Jeune fille ! N’oubliez pas… Ce que j’ai dis à mon propos. Cela est valable pour tous ceux que vous sauverez ou qui vous rejoindront dès à présent. »


Il espéra qu’elle comprendrait le message, mais il avait plus urgent pour l’instant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: You've been Thunderstruck pv Kitty   
Revenir en haut Aller en bas
 

You've been Thunderstruck pv Kitty

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» Kitty cat Babs in distress [Shawn]
» Wrestlemania II : CARTE DU SHOW !
» Mademoiselle "LYLY"
» KITTY F X COTON/BICHON 1 an PAS SI BETES CUTRELLES 77
» Demon Kitty, the demoniac cat.





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: Hors-jeu :: What if ?... :: Flashback-