Merci de recensez vos actions rps ici pour que le contexte les prenne en compte !
N'oubliez pas de voter !


Partagez | 
 

And it hurts like hell to be torn apart. ✖ Stephen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Justicier
♠ Emploi : Sorcière Suprême, leader de la rébellion & reine légitime de la Dark Dimension. ♠ Gif :
MessageSujet: And it hurts like hell to be torn apart. ✖ Stephen   Sam 28 Juil 2018 - 14:41
Titre du rp
Statut du sujet : Privé ft. Stephen Strange
Date du rp : présent.
Météo & moment de la journée : //
Autre : Dark Dimension



We were born to be together
Clea & Stephen

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Allongée sur le dos dans une simple couchette à même le sol, ses grands yeux clairs fixent sans vraiment le voir, le plafond de la cavité rocheuse au-dessus d’elle. Elle est venue se coucher quelques heures plus tôt avec l’espoir de trouver un peu de repos mais, n’étant pas à l’abri dans les bras de son aimé, Clea ne parvient pas à laisser son corps se reposer. Pourtant tout son être aurait besoin de dormir, de lâcher prise le temps d’une nuit, pour reprendre des forces. Mais son âme, elle… Elle ne peut s’apaiser alors que sa moitié est si loin, dans une autre dimension. Sa tête se tourne, elle regarde la place vide à côté d’elle, elle le sent si proche et pourtant si lointain. Il est probablement là dans leur lit, dans l’exacte même position que Clea, à sentir sa présence de l’autre côté du voile dimensionnel, à lutter contre ce vide qui les habite à chaque séparation, sans pouvoir prendre sa main. C’est une torture. La pire de toute. Ses paupières se ferment avoir force, si seulement elle pouvait mettre son coeur dans une boite, juste le temps de leur séparation, pour ne plus souffrir, pour trouver un peu de paix au milieu de cette nuit. Son coeur seul ne suffirait pas, de toute façon. Son âme a besoin de retrouver sa moitié, son corps réclame celui de Stephen, ses baisers, ses caresses, leurs doigts entrelacés. Tout. Elle s’est demandée, si à force, ils s’habitueraient à ces séparations, à ces longs jours, semaines, sans l’autre. Force est de constater que non, c’est l’inverse qui se produit. Chaque adieu n’en devient que plus douloureux, il est de plus en plus difficile à Clea de retourner dans sa dimension tout en laissant une partie d’elle sur Terre, le laissant lui.

Du revers de la main, la blonde vient essuyer ses yeux larmoyants et elle se redresse sur la couche. Dormir lui est impossible. L’envie est grande, de se téléporter dans leur chambre pour venir se blottir entre les bras de Stephen. Juste quelques heures pour apaiser leurs coeurs à l’agonie. Elle peut presque sentir la chaleur de son corps contre le sien, ses lèvres sur son front, sa tempe et ses doigts qui glissent dans ses longues mèches argentées. Elle l’entend si clairement, lui murmurer qu’il l’aime. Son coeur éclate et une vague de douleur s’abat brusquement sur elle, la faisant se recroqueviller sur elle-même. Non, elle ne peut pas faire ça. Ne peut pas revenir pour juste une poignée de minutes, pas en sachant à quel point ils auront mal de se lâcher. C’est irraisonnable, tout comme l’est leur amour. Une inspiration, Clea décide d’ignorer la douleur dans le creux de son ventre et quitte sa couchette en enjambant les autres rebelles endormis. Ce qu’elle peut envier leur sommeil… Depuis le dernier massacre de Dormammu et grâce également au recrutement intensif de Rhal, les rangs se sont regonflés et la lutte est repartie de plus belle.

Il est penché au-dessus de la table de pierre, ses cheveux bruns cachent une partie de son visage mais Clea peut rapidement voir qu’il a l’air soucieux. Elle s’approche, lui donne une petite tape sur l’épaule pour le tirer de ses pensées. Il sursaute, se redresse brusquement avant d’esquisser un sourire en voyant Clea :

« Ne devrais-tu pas être en train de dormir ?
-Je pourrais te retourner la même question. » Répond Clea avec un sourire taquin.

Tous deux rient légèrement pour finalement se pencher ensemble sur les documents étalés sur la table. Ils restent là de longues heures, à discuter d’un nouveau plan d’action, de trouver également plus de lieux où se cacher. Les yeux de Rhal se posent sur la bague brillante au doigt de Clea, il la désigne d’un mouvement de la tête.

« Je ne l’avais jamais vue.
-Oui je… Je préférais la dissimuler, pour éviter que Dormammu ne connaisse mon attachement pour Stephen… Elle regarde à son tour le saphir à son doigt. Mais je ne me sens plus de le cacher… »

Il y a ce long soupir puis ses quelques larmes qui osent glisser sur sa peau pâle. Le bras de Rhal vient se poser sur ses épaules dans une étreinte fraternelle, réconfortante. Quarante ans qu’ils se serrent les coudes, comme le ferait un frère et une soeur ; c’est tout ce qu’ils sont, à leurs yeux. Ils n’ont jamais rien vu de plus chez l’autre.

« Hey, tu le reverras bientôt… Puis la guerre ne va pas durer éternellement. »

Les yeux noyés de larmes, Clea se contente de hocher de la tête en essayant de trouver un peu de réconfort dans les mots de son ami.

« Peut-être devrais-tu demander de l’aide à Umar…Tu l’as bien fait une première fois..
-Il est hors de question que je demande quoi que ce soit à ma mère ! On a tous vu le résultat, je ne peux pas faire confiance à mon propre sang. Non, je dois affronter mon oncle seule. »

Comme une bulle qui éclate brusquement, sa magie se met à crépiter dans ses veines, à danser en sentant celle à laquelle elle est liée. Clea fait volte-face pour tomber sur lui. Stephen. A quelques mètres d’eux. Le coeur de Clea se met à battre à toute vitesse, il est là, il ne le devrait pas mais qu’importe, il est là et déjà elle peut sentir la douleur se faire moins vive. Elle se précipite vers lui, s’arrête à mi-chemin en voyant son regard, son attitude. Sa froideur a envahi toute la pièce, enveloppé Clea qui ne comprend pas. Ses yeux suivent son regard, rivé sur Rhal.

« Stephen, je te présente Rhal, mon bras-droit. »

Rhal s’est avancé vers eux, gardant néanmoins une certaine distance en sentant l’hostilité de Strange.

« Ravi de faire finalement votre connaissance. J’ai longuement entendu parler de vous. »

Voilà. Tout devrait être réglé, non ? Clea regarde à nouveau son aimé qui… Ne semble pas retirer cette armure de froideur qu’il a revêtue. Elle se rapproche, pose une main sur son bras, légèrement inquiète.

« Stephen, mon amour, ça ne va pas… ? »

Si seulement elle savait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

And it hurts like hell to be torn apart. ✖ Stephen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» THE NEPHILIM & THE OBSCUR • Hurts Like Hell feat Sissy & Gene
» Welcome in Hell... [Ali & Ysi ]
» 05. What the hell are you waiting for.
» Welcome Hell
» Drag Me To Hell





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: Les mondes connus :: En dehors de la Terre-