Merci de recensez vos actions rps ici pour que le contexte les prenne en compte !
N'oubliez pas de voter !


Partagez | 
 

Confie-moi tes doutes (PV Thomas Sheperd)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Young Avenger
♠ Classe et nom de code : Hawkeye deuxième du nom ♠ Emploi : Etudiante et héroïne ♠ Gif : J'ai une vie civile aussi !
MessageSujet: Confie-moi tes doutes (PV Thomas Sheperd)   Mer 29 Aoû 2018 - 14:26
Confie-moi tes doutes
Statut du sujet : Privé ft. Thomas Sheperd
Date du rp : Présent
Météo & moment de la journée : Après-midi un peu gris, bon pour une session chocolat chaud / cookies
Autre : Chez Kate




— Confie-moi tes doutes —




Thomas Sheperd × Kate Bishop


Depuis la soirée où les Young Avengers se sont réunis pour la première fois depuis longtemps, Kate a remarqué que Thomas est plus... réservé. Moins boute-en-train que d'habitude, ce qui ne lui ressemble pas du tout. Elle a fini par se douter que quelque chose n'allait pas, et lui a laissé un message sur son téléphone pour l'inviter à discuter, juste lui et elle. C'est son ami, son meilleur ami - peut-être plus - et le voir dans un état qui ne lui est pas habituel, ça l'inquiète.

Le jour où Tom est censé venir pour discuter, elle fait un brin de ménage mais décide de ne pas se prendre la tête pour le reste. Elle s'habille juste avec une tenue qui fait relax, bon pour la maison, et prépare de quoi grignoter pour remonter le moral de Tom, notamment avec le temps un peu gris qui se révèle dehors.

Alors qu'elle continue de préparer la venue de Tom, elle se rend compte qu'elle a oublié ses machines, et se dépêche d'aller les sortir pour les mettre à sécher, avant de revenir à ses affaires. La journée passe un peu trop lentement pour Kate, qui se débrouille pour occuper ses mains et son esprit ; une fois qu'elle a fini de préparer l'arrivée de Tom, elle se lance dans une session d'échauffement, tranquillement pour ne pas se blesser inutilement - bien qu'elle se doute que la prochaine intervention ne se fera pas avant un moment, en solo ou avec les autres, puis s'occupe de ses machines une fois le sèche-linge ayant indiqué qu'il avait terminé son programme, pliant ses affaires comme elle le peut en grommelant ; faudrait peut-être qu'elle investisse dans une machine qui plie les vêtements toute seule, sans laisser de faux plis... Si tant est que ça existe, ce machin-là.

La journée continue de passer tranquillement, Kate finit par se poser dans sa cuisine pour se préparer un déjeuner assez frugal, comme à son habitude : des oeufs au plat sur des tranches de bacon qui rapetissent systématiquement au cours de la cuisson, accompagnés d'une compote en dessert et de plusieurs grands verres d'eau. Quand elle a fini, elle finit de débarrasser les quelques morceaux qui restent avant de se lancer dans une grande vaisselle. Maniaque ? A peine.

Après une bonne poignée de minutes à nettoyer toute sa vaisselle et sa cuisine, Kate jette un oeil à l'horloge qu'elle a installée : treize heures quinze, elle a invité son ami pour quatorze heures, et le connaissant il arriverait pile à l'heure. Elle peut donc se permettre une petite sieste, au moins une demi-heure, se mettant un réveil pour ne pas rater l'arrivée de Tom. Mais il faut croire qu'elle est en réalité plutôt fatiguée, car elle s'effondre comme une masse sur son canapé, dans les bras de Morphée, sans entendre la sonnerie du réveil quelques temps plus tard. C'est le coup de sonnette qui la sort brutalement de sa sieste, la faisant légèrement paniquer et se précipiter à la porte en se recoiffant rapidement, adressant un sourire un peu crispé au responsable de son réveil en fanfare :

Salut ! Désolée, je... je finissais un truc avant d'ouvrir, tu vas bien ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Young Avenger
♠ Emploi : Etudiant
MessageSujet: Re: Confie-moi tes doutes (PV Thomas Sheperd)   Lun 10 Sep 2018 - 6:18
Confie-moi tes doutes.
S’il devait récapituler, Thomas avait eut pas mal de bonnes nouvelles ces derniers temps, et d’autres plus… Etranges. Premièrement, il avait un casier de nouveau vierge, ce qui n’était pas plus mal. Deuxièmement, les Young Avengers se reformaient pour continuer à battre des criminels en tout genre, qu’ils soient mutants, scientifiques ou d’une autre galaxie, il s’en fichait, du moment qu’il y avait de l’action ! Ca, c’était pour les bonnes nouvelles. L’autre nouvelle était plus difficile à digérer pour quelqu’un de terre à terre comme lui. A vrai dire, les mutations, les Extra-terrestres, tout ça il comprenait, mais alors… Apprendre qu’il était le jumeau créé par magie de son ami William, c’était un peu plus dur à admettre qu’un lapin sorti d’un chapeau. Ce n’était pourtant pas l’idée d’avoir un frère qui lui déplaisait, ni même que ce soit Willy, après tout même s’il était un peu rabat-joie et timoré, c’était un chic type et ils s’entendaient bien malgré leurs vannes respectives. Non, ce qui le gênait c’était tout ce qu’il y avait autour. Le malaise de ne pas savoir comment agir avec un jumeau alors qu’il a toujours été fils unique, le fait de ne pas connaître leur mère qui les a créé en récitant probablement un sort genre Wingardium Leviosa et, il devait l’avouer, avoir l’impression d’avoir chopé le gros lot niveau famille : Là où William avait été élevé par la famille Kaplan, lui avait passé plus de temps en maisons de redressements qu’avec ses parents trop occupés à se chercher des noises pour s’occuper de lui. Alors oui, il avait du mal à être aussi jovial et inconscient qu’à l’accoutumé, et pour une raison bien simple qu’il se prenait un camion complet de révélations en pleine figure.

Enfin, avec l’appel et l’invitation qu’il avait reçu de son amie, il espérait bien pouvoir se changer un peu les idées. Bon, il se doutait bien qu’elle ne l’appelait pas pour faire un jogging, d’un côté ce ne serait pas fair play, et de l’autre s’il se mettait à son rythme il aurait l’impression de marcher au ralentit. Peut-être avait-elle loué un film d’action des années 80 ? Avec des acteurs comme Stallone ou Chuck Norris, c’était toujours amusant avec des dialogues débilement faits pour les punchline. Un bon moment Pop-Corn. Enfin, de toute façon, il avait tout son temps devant lui vu qu’elle l’avait invité à passer à quatorze heures. Il regarda l’heure. Une demi-heure ? Ca faisait encore vingt-neuf minutes et trente secondes de trop pour partir maintenant. Pourtant il était déjà prêt mais avec sa vitesse, ce serait idiot de filer. Il se pela une orange avant de la manger puis se lança une petite partie de jeu vidéo jusqu’à ce que l’heure tourne enfin.

Puis vint la cinquante-neuvième minute qui lui permit de partir sans se soucier d’arriver trop tôt. Et pourtant, une fois à la porte, lorsqu’il sonna la première fois, personne ne vint. Attendre, pour une personne normale, pouvait être agaçant. Pour lui ? C’était un enfer. Le monde, tout autour de lui semblait en pause tandis que chaque composantes de son corps lui demandait de foncer, de courir, d’agir. Mais bon, il valait mieux attendre, il savait s’adapter même si ça lui pesait, et puis ce n’était pas comme s’il attendait quelqu’un de pénible, loin de là. Enfin, après plusieurs coups de sonnerie, Kate ouvrit la porte. Une coiffure repositionnée maladroitement, une joue encore un peu rouge et un sourire crispé en lui disant qu’elle « finissait un truc ». Pas de doute…

«Salut ! Et… Le truc en question, ce serait pas une sieste ? » Répondit-il pour se moquer légèrement de sa camarade. « Et oui, ça va. Et toi ? » Termina-t-il. Bien sûr, parler de lui n’était pas quelque chose de facile pour le jeune homme. Après tout, il avait sa fierté mal placée qui l’empêchait de montrer ses doutes et ses faiblesses, le laissant ruminer ces dernières jusqu’à ce qu’il fasse une ânerie pouvant lui causer quelques blessures, voire-même à déprimer sans que personne ne puisse en connaître la raison sans le harceler de question ou l’espionner.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Young Avenger
♠ Classe et nom de code : Hawkeye deuxième du nom ♠ Emploi : Etudiante et héroïne ♠ Gif : J'ai une vie civile aussi !
MessageSujet: Re: Confie-moi tes doutes (PV Thomas Sheperd)   Ven 14 Sep 2018 - 22:23
Titre


Kate grimace quand Tom la taquine :

Salut ! Et… Le truc en question, ce serait pas une sieste ?

Arf, démasquée. En même temps, avec sa coiffure refaite à l'arrache et la trace probable du coussin sur sa joue, il faut être miro pour ne pas s'en rendre compte. Il reprend :

Et oui, ça va. Et toi ?

Bah écoute, aussi bien que possible, répond-elle avant de s'effacer pour le laisser entrer, attendant qu'il franchisse le seuil pour refermer derrière lui. Installe-toi, j'arrive.

Elle lui désigne le canapé et amène sur la petite table de quoi grignoter sucré. Bon, elle a un peu l'impression de jouer à la mère qui prépare le remontant pour son petit, et elle tique à cette idée ; elle en fait peut-être trop... Bon, tant pis, elle se contenterait d'amener de quoi boire et grignoter et ça suffirait. Pas besoin d'en faire des caisses pour écouter les états d'âme de son ami.

Une fois le tout posé sur la table, elle s'installe avec souplesse face à lui, sur un coussin qu'elle pose sur le tapis, puis pose son attention sur Tom en prenant un air sérieux :

N'hésite pas à te servir, tu connais la maison...Bon, je ne vais pas tourner autour du pot. Je vois bien que quelque chose ne va pas, et je veux savoir ce qu'il se passe dans ta tête.

Elle pousse vers lui le paquet de gâteaux et penche légèrement la tête avant de reprendre sur un ton plus doux :

Tu as changé, Tom. Je ne sais pas pour les autres, mais tu n'es plus aussi boute-en-train que d'habitude, et je l'ai vu pendant la réunion. Et pour que tu changes de comportement aussi soudainement, c'est que quelque chose te tracasse.

Elle s'avance un peu et continue sur le même ton de voix :

Je suis ton amie, Tom, dis-moi ce qui ne va pas. Si je peux t'aider, tu le sais que je le ferai avec grand plaisir... A condition que tu me parles, je ne peux pas encore lire dans ton esprit et pas sûre d'avoir envie d'essayer un jour.

Kate a l'impression de forcer un peu, mais pour le bien de Tom - selon elle - il vaut mieux qu'il parle et se libère d'un poids qui le rend moins taquin qu'avant. Il n'est pas encore totalement maussade, mais peut-être que s'il rumine trop, ça viendra encore plus vite... Mais il vaut mieux quand même anticiper une réplique un peu cinglante ou maussade, et Kate se décide à souffler :

Après, si tu veux pas parler, je comprendrai... Mais sache que je suis là si besoin.

Puis, sans réfléchir, elle pose une main sur le genou de son ami, avant de la ramasser précipitamment en se rendant compte de son geste, le rouge lui montant aux joues, toussotant et laissant une mèche de cheveux venir barrer son visage, comme si de rien n'était.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Young Avenger
♠ Emploi : Etudiant
MessageSujet: Re: Confie-moi tes doutes (PV Thomas Sheperd)   Mer 17 Oct 2018 - 2:30
Confie-moi tes doutes.
L’archère du groupe sembla un instant faire une mine légèrement boudeuse lorsque Thomas la taquina sur les traces visibles de sa sieste. Cependant, elle ne lui en tint pas vraiment rigueur, habituée par les petites moqueries légères du jeune homme. Elle le laissa alors rentrer chez elle en lui désignant un fauteuil pour s’asseoir avant de partir elle-même chercher quelque chose à grignoter. Quand vous savez tout ce que vous pouvez faire en quelques secondes, le simple fait d’attendre était une épreuve de tous les instants qui lui laissait à loisir le temps de se demander ce que voulait son amie, pourquoi elle l’avait appelé lui ? Pourquoi il n’y avait personne d’autre de la bande ? Peut-être qu’ils avaient décidé de le virer des Young Avengers ? peut-être qu’elle avait un secret à lui dire ? Peut-être qu’elle voulait juste qu’ils se voient en… Tête à tête ? Non, ça le surprendrait. Déjà ils n’avaient pas ce genre de relation… pas vraiment en tout cas, ils n’avaient jamais rien lancé à ce niveau là et les derniers pas risquaient d’être compliqués pour l’un comme pour l’autre après tout.

Enfin, lorsqu’elle revint, ce fut avec quelques gâteaux et deux verres qu’elle disposa face à face sur la petite table de salon. Il n’y avait pas à dire, c’était vraiment la « maman » de la bande, toujours aux petits soins avec tout le monde, mais aussi celle ayant le plus la tête sur les épaules. En un sens, c’était aussi quelque chose qu’il appréciait chez elle, cette sensation d’avoir quelqu’un à qui se raccrocher quand il se jetait tête la première dans le danger, savoir qu’il pouvait agir comme il l’entendait car elle serait là pour le calmer en cas d’ânerie. Enfin, elle s’asseyait avec souplesse et agilité, démontrant même dans un mouvement aussi basique les résultats de ses entraînements physiques, face à lui sur un coussin qu’elle avait étendu au sol. Et voilà qu’elle lui faisait un visage sérieux. Face à cet air qui se dessinait sur son regard, ce fut cette fois à Thomas de grimacer. Avait-il fait quelque chose de mal ? Alors oui, il avait entendu lui aussi qu’une ou deux explosions avaient eu lieu dans des fast-foods de Los Angeles mais ce n’était pas lui ! D’ailleurs les journeaux parlaient bien de simples accidents ménagers, donc il n’allait pas se faire engueuler pour ça, si ?

A vrai dire c’était tout le contraire. Elle semblait avoir remarqué les changements légers chez lui. Certes il n’était plus aussi moqueur avec tout le monde. Après tout, il fallait bien qu’il encaisse l’idée que son ami qui, il y avait encore quelques temps, se déguisait en Asgardien, était son frère jumeau, tous les deux nés par « magie ». Elle adoucit sa voix, prétextant qu’elle s’inquiétait pour lui. Sa façon de tourner légèrement la tête tout en s’inquiétant pour lui laissa quelques secondes le jeune homme pantois. Que quelqu’un s’inquiète pour lui n’était définitivement pas une chose à laquelle il était habitué. Généralement, peu importe ses problèmes ou ses tracas, ses parents lui répondaient qu’ils avaient d’autres choses à faire, préférant se faire une bataille juridique pour savoir qui garderait l’argenterie que de s’occuper de leur gamin qui devait faire face à la découverte de ses pouvoirs mutants alors même qu’il voyait les manifestations discriminatoires à la télé. Voilà à quoi il était habitué, l’ignorance et la haine. Alors de la gentillesse et de l’inquiétude… Sans compter un charme certains, c’était perturbant. Enfin, elle lui dit que s’il ne voulait pas en parler elle comprendrait puis, machinalement, posa une main sur son genou avant de se rétracter, rougissante. Tout aussi gêné que sa comparse, le jeune homme toussota en simultané à cette dernière tout en regardant ailleurs.

Il attendit quelques secondes avant de soupirer machinalement. C’était juste dans sa tête après tout, il n’y avait pas de quoi s’inquiéter. Mais si son comportement était problématique pour l’équipe… Et puis bon, connaissant William ou même Teddy, un jour l’information fuitera et peut-être que la jeune Hawkeye lui ferait la tronche pour ne pas lui avoir dit lui-même. Cependant, il n’allait pas lâcher le mot sans s’amuser un peu à l’embêter comme à son habitude.

« Attends… Donc si je continue à ne rien dire et à faire moins de vannes on aura d’autres tête-à-tête ? Va falloir que je fasse ça plus souvent alors… » Dit-il, laissant la phrase en suspens tout en regardant la jeune femme dans les yeux, un léger sourire narquois sur le visage.

« Désolé de t’avoir inquiété, ce n’est… pas vraiment grand-chose, au final, et rien n’est sûr à cent pourcent. C’est… Comment dire ça… » Chercher ses mots était plus compliqué que prévu. Il devait appréhender l’information que lui-même avait du mal à traiter. « Disons que j’ai appris que j’avais très probablement un frère que je ne connaissais pas et que mes parents ne sont pas tout à fait mes parents… Enfin, c’est rien, tu vois ? Pas de quoi en faire un drame ! » Déni pur et simple, le jeune homme rigola face à ses propres mots, démontrant malgré lui qu’il ne se disait qu’une chose : C’est pas sérieux !

« Je te sers un verre ? » Dit-il en prenant la bouteille de Soda devant lui dans ses mains, l’air de rien, pour changer de discussion. « Et toi, tout va bien, sinon ? Tu te fais à Los Angeles, quand même ? Des nouveaux amis, des rencontres ? » demanda-t-il maladroitement.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Young Avenger
♠ Classe et nom de code : Hawkeye deuxième du nom ♠ Emploi : Etudiante et héroïne ♠ Gif : J'ai une vie civile aussi !
MessageSujet: Re: Confie-moi tes doutes (PV Thomas Sheperd)   Ven 19 Oct 2018 - 13:14
Confie-moi tes doutes

Bon, au moins, Tom ne perd pas le nord. La première réponse qu'il lui fait après son petit speech consiste à la taquiner en lui lançant :

Attends… Donc si je continue à ne rien dire et à faire moins de vannes on aura d’autres tête-à-tête ? Va falloir que je fasse ça plus souvent alors…

Kate se retient de claquer sa main contre son front, se contentant de lui lancer un regard qui en dit long : "Tom, tu sais bien que t'as pas besoin de faire ça pour venir me voir, ma porte t'est toujours ouverte". Mais elle finit quand même par sourire, un sourire franc qu'elle ne retient pas : s'il est toujours capable de débiter des bêtises, c'est que ça ne va pas si mal que ça.

Après lui avoir adressé un sourire quelque peu narquois, il finit par lui répondre :

Désolé de t’avoir inquiété, ce n’est… pas vraiment grand-chose, au final, et rien n’est sûr à cent pourcent. C’est… Comment dire ça… Disons que j’ai appris que j’avais très probablement un frère que je ne connaissais pas et que mes parents ne sont pas tout à fait mes parents… Enfin, c’est rien, tu vois ? Pas de quoi en faire un drame !

Ah, c'était donc ça... En même temps, si Kate avait appris ça à la place de Tom, elle aurait probablement réagi pareil, à essayer de comprendre en prenant un peu de recul et en étant d'une humeur pas forcément massacrante, mais plus... songeuse.

Une moue se dessine sur le visage de Kate, qui tend dans un premier temps la main vers celle de Thomas, avant de se rétracter et le laisser reprendre :

Je te sers un verre ? Et toi, tout va bien, sinon ? Tu te fais à Los Angeles, quand même ? Des nouveaux amis, des rencontres ?

Oui, s'il te plaît, répond Kate en approchant son verre avec un léger sourire.

Il essaie de changer de conversation ; d'ordinaire, ce n'est pas son genre, ça montre bien qu'il est perturbé par la situation. Mais peut-être qu'il n'a pas encore envie de totalement se dévoiler à celle qui reste, quand même, sa meilleure amie, celle qui le remet dans le droit chemin quand l'occasion se présente, et ça, Kate ne peut que le comprendre et décide de ne pas le forcer. Elle attend qu'il ait fini de remplir les verres avant de lever le sien et de reprendre :

Merci. Hé bien, on va dire que oui, la vie à Los Angeles n'est pas si pire, j'ai des camarades de promo plutôt chouettes... Mais mes vrais amis, ça reste toi et les autres. Et pas de rencontre prévue, si tu veux tout savoir.

Non pas qu'il n'y ait pas de jolis garçons dans sa promo ou sa fac, loin de là. Mais ça ne l'intéresse pas, elle les trouve trop... trop. Au moins, avec Tom et les autres, elle est plus à son aise, parce qu'elle les aime tels qu'ils sont tous : un peu barrés mais généreux. Et ça, c'est le plus important.

Elle boit une gorgée de son verre avant de reposer son regard sur Thomas :

Et toi ? A part cette histoire qui te tracasse et dont t'as pas envie de parler, quoi de neuf ?


HRP:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Confie-moi tes doutes (PV Thomas Sheperd)   
Revenir en haut Aller en bas
 

Confie-moi tes doutes (PV Thomas Sheperd)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» Confirmation des ses doutes...
» Tim Thomas
» Derrière le masque... (Thomas et Victoire of Norfolk)
» Your guardian angel {pv Thomas of Norfolk}
» Tim Thomas sur le marché des transaction !





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: Los Angeles :: Le reste de Los Angeles :: Habitations-