Partagez | 
 

Le complot vous va si bien ... [ft. Maximus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Divinités
♠ Emploi : Magicienne, femme d'affaire, comploteuse, séductrice ♠ Gif :
MessageSujet: Le complot vous va si bien ... [ft. Maximus]   Lun 5 Nov 2018 - 2:26
Statut du sujet : Privé ft. Maximus ▬ Envoyez moi un mp pour nous rejoindre

Date du rp : quelques semaines après l'événements Magic

Météo & moment de la journée : Début d'après midi, par beau temps à Los Angeles

Autre : Rien de particulier





Cela faisait à présent plusieurs semaines qu'Amora profitait des appartements privés du président Liesmith, dans la tour du même nom en plein Los Angeles. Plusieurs semaines qu'elle se servait de cet endroit, l'une des places forces de Loki sur ce monde, pour dissimuler sa présence aux yeux de ses rivaux, après sa fuite hors du temple d'En Sabah Nur. Car ils étaient nombreux depuis l'avènement des portails à vouloir mettre la main sur l'asgardienne … à vouloir lui faire un procès pour ce qu'elle avait manigancé … à vouloir la condamner pour avoir mis cette dimension en péril … à vouloir la mettre aux fers ou pire, pour avoir jouer avec des forces qui avaient fini par la dépasser. Ainsi, ils souhaitaient s'assurer qu'elle ne recommencerait plus. Le Sorcier Suprême en tête de liste, mais également les dirigeants de son propre peuple à n'en pas douter. Avoir l'une des leurs en liberté qui puisse ternir l'image que Midgard avait du peuple d'Odin, ne devait sans doute pas vraiment plaire à la cour royale. Un risque bien trop grand, alors qu'ils tenaient encore un rôle d'émigrés sur ce monde, d'invités que l'on tolérait, après avoir dû fuir Asgard.

Si jusqu'à maintenant, Amora avait pu compter sur les défenses magiques de cette tour, ces protections que Loki n'avait pas manqué de tisser afin de préserver ses secrets, se cachant ainsi à la vue mystique de Strange et des asgardiens, l'Enchanteresse savait aussi pertinemment que tôt ou tard, cela ne serait plus suffisant. Il arriverait un moment où les subterfuges du Dieu Trompeur céderaient face au Troisième Œil du Sorcier Suprême … à moins que ce ne soit la sagesse de Frigga qui perce à jour les cachotteries de son fils. La magicienne devait donc déjà penser à une nouvelle stratégie de repli. Vivre dans la clandestinité était la seule chose qui pour l'heure pouvait lui garantir de conserver sa liberté … et par conséquent, de poursuivre cette quête d'artefacts et autres objets magiques dont elle pourrait siphonner les énergies mystiques afin de restaurer ses propres forces.

Mais les options se faisaient minces pour l'Enchanteresse … tout autant que ses alliés. Il existait peu d'endroits sur Midgard comme cette tour, des lieux pouvant assurer l’anonymat d'Amora, tout en pouvant garantir que sa présence ne serait pas perçue d'une manière ou d'une autre pour tout individu à sa recherche. Quant aux personnes susceptibles de l'aider et suffisamment puissantes pour y parvenir efficacement ? A dire vrai, la magicienne n'en voyait aucun. L'heure était donc venue pour Amora de se trouver de nouveaux alliés … de nouveaux protecteurs. Des partenaires que nul n'oserait contrarier au risque de mettre en péril les relations internationales avec ces derniers.

Oui … bien entendu. La réponse semblait toute désignée … une évidence. Mais encore fallait-il qu'ils acceptent de la prendre sous leurs ailes … Et c'était là qu'interviendraient les talents d'Amora dans le domaine de la séduction … de la manipulation … ou encore, son sens des affaires et son aptitude à négocier des partenariats dont elle parvenait toujours tirer le meilleur parti. Depuis la suite présidentielle, face à la baie vitrée qui occupait toute une façade du grand salon de ce triplex de luxe, l'asgardienne fixait son regard émeraude au dessus de la Cité des Anges. Un espace vide où n'apparaissait que le ciel bleu de la Californie, une étendue azur dépourvue du moindre nuage. Esquissant un sourire aux coins des lèvres, la magicienne était satisfaite de ses conclusions. Si elle avait bien appris une chose après tous ces siècles passés en la compagnie de Loki, c'était à déceler une illusion … une vérité qui n'en était pas une … un écran de fumée pour détourner l'attention. Et les oiseaux ne modifiaient jamais de manière systématique et identique leur trajectoire de vol sans une bonne raison … comme éviter un obstacle par exemple. Oui … ce vide au dessus de Los Angeles n'était qu'un mensonge … la blonde en était convaincue. Les piafs ne mentaient jamais.

En tout cas, il valait mieux pour elle qu'elle ne se trompe pas … sinon, l'arrivée risquait d'être bien plus déplaisante que prévue : une longue chute dans le vide jusqu'au macadam de la mégalopole.

Fermant les yeux, les mains à présent jointes pour former un enchevêtrement de doigts bien précis, l'asgardienne se concentra, avant de commencer à psalmodier une incantation dans la langue ésotérique de son peuple. Dans son esprit, elle visualisait cet espace dans le ciel de Los Angeles, tout en affûtant ses sens, sa vision intérieure, afin de ressentir la présence d'individus là où il semblait y en avoir aucun. Oui ! Elle les tenait ! Tout un peuple ! Là haut, dans le ciel ! Caché à la vue de tous !

Ecartant les bras afin de dessiner des arabesques du bout des doigts, Amora lança son sortilège, laissant apparaître l'espace d'un instant une rune verdoyante devant elle. Le glyphe totalement dessiné, la magicienne disparut dans une volute de fumée verte.

Aussitôt, elle réapparut au milieu … d'une sorte de laboratoire, dans le même genre de nuage. L'architecture de la pièce ne ressemblait à rien de ce qu'avait déjà pu voir auparavant l'Enchanteresse, tout comme le reste des installations qui s'y trouvaient … une technologie qui n'avait rien de midgardienne … tout semblait d'un style plus futuriste … plus avancé. Les murs. Les portes. Le mobilier. Les équipements.

Pivotant lentement et avec prudence sur elle-même, Amora étudia son point d'arrivée, vêtue de l'une de ses tenues d'asgardienne : un bustier d'un vert profond, une jupe longue d'un vert plus clair, constituée de plusieurs pans uniquement réunis au niveau de sa taille, et une paire de spartiates à talon d'un cuir de bonne facture. Ici, il n'était pas utile qu'elle dissimule sa véritable identité. Il n'y avait donc aucune raison pour qu'elle renonce à sa véritable apparence en passant des vêtements midgardiens. Alors, elle aperçut un homme. De toute évidence, il l'observait depuis son arrivée, préférant visiblement garder le silence jusqu'à ce qu'elle ne réalise sa présence.

Un air altier et une attitude noble. La magicienne ne pouvait le nier, il s'échappait de cet individu un certain charisme, tout comme une intelligence évidente que ce regard perçant trahissait. C'était le premier inhumain qu'elle rencontrait, lui adressant aussitôt ce sourire dont elle avait le secret.

« Pardonnez mes manières et mon intrusions, mais … j'ai besoin de votre aide, annonça-t-elle sans détour d'une voix douce et vulnérable. Je me nomme Amora ... »

Ce dernier mot, son prénom, avait été imprégné de la magie de l'asgardienne, lui accordant le pouvoir de perdurer plusieurs longues secondes aux oreilles qu'il caresserait, donnant alors l'impression de se répéter tel un écho murmuré, imprégnant l'esprit de son auditoire plusieurs minutes, jusqu'à faire naître une sorte d'intérêt insensé pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le complot vous va si bien ... [ft. Maximus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» L'Oréal, parce que vous le valez bien [PV Jack]
» Je vous ai entendu...[Livre 1 - Terminé]
» Je vous prie de bien vouloir m'excuser...
» Dilemne en choix Soutien
» Aurez vous le courage et... l'envie de m'affronter ? Si la peur ne vous paralyse pas, bien sûr.





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: Los Angeles :: Central L.A.-